.
.

Le triomphe de la vérité

.

Bénin,Voyage de détection du Dtn en France: L’amateurisme continue !


L'actuel DTN du BéninLes juniors béninois jouent face au Maroc le mois de juin prochain. Oui ! Le Bénin croise le Maroc. Pourtant à la date d’aujourd’hui rein n’est fait. Et c’est maintenant que le directeur technique national se rend en France pour faire la détection de nouveaux talents. Même si le Belge Patrick Aussems a déjà déposé une liste de vingt cinq joueurs sur la table de la fédération pour épurement, il est loisible de constater que ce séjour est inopportun. Si le Bénin doit rencontrer les Marocains en juin prochain et qu’à la date du départ du directeur technique national pour la France il n’y a un effectif pour commencer le travail, et qu’il n’y a pas un entraîneur qui soit nommé, c’est que le Bénin n’est pas prêt décoller sur le plan du football pour jeunes.

A en croire les propos du ministre lui-même, c’est le football à la base qui constitue la base de ses actions. Ce n’est maintenant que les dirigeants du football national savent que le Bénin doit commencer les éliminatoires des compétitions de catégories d’ges. Depuis le retour de la Can 2008, il était question de refondre le sport national en général et le football en particulier. Sur ce il avait été question de nommer les technicien qui conduiront les équipes nationales aux compétitions africaines de football de catégories d’ges. Aucun travail n’est fait sur place, mais le Dtn va séjourner en France. Dès son retour, il va dire que les joueurs veulent venir jouer au pays mais il y a des papiers administratifs qui les bloquent. Pour finir, les férus du cuir rond entendront que le Bénin a fini par signer forfait ou s’est fait laminer par le Maroc en aller et retour. Dans ce pays, les mêmes causes produisent les mêmes effets. Et cela ne dit rien à personne. Les dirigeants se chamaillent autour du quotidien mettant en péril l’avenir sportif des générations sur des générations.

Le voyage de Aussems sur la France ne gêne personne. Mais c’est un voyage inopportun car il est impossible de détecter des joueurs et de les connaître jusqu’à leur faire porter la tunique nationale en deux semaines. Cela révèle d’amateurisme qu’on ne retrouve au Bénin.             
José Mathias COMBOU

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page