.
.

Le triomphe de la vérité

.

Concours de productions littéraire: L’Ong Racines prime 10 élèves des écoles primaires de Cotonou


Vues : 3

Les prix des lauréats du ConcoursC’est le complexe scolaire Akpakpa centre que l’Ong Racines a choisi pour remettre les prix aux lauréats du concours de production littéraire organisé dans le cadre de la 8ème édition de la  semaine mondiale pour l’ éducation pour tous. C’était hier en présence des autorités scolaires et des parents des récipiendaires.

Il sont au total 10 élèves,  5 filles et 5 garçons, des écoles primaires publiques de Cotonou à recevoir leur prix au terme du concours de production littéraire en marge de la semaine mondiale pour l’éducation pour tous. Organisé par l’Ong Racine, ce concours au départ a mobilisé plus de 200 élèves mais au finish c’est dix lauréats qui ont été dégagés par les membres du jury pour la qualité de leur poésie.  D’ailleurs,  avant la proclamation des résultats par les membres du jury, les candidats ont déclamé à l’assistance leur poésie. C’est le candidat Omores Didier  du complexe scolaire Akpakpa centre (groupe C) qui a été déclaré premier avec 19,75 points. Les dix lauréats ont reçu des mains des autorités scolaires et du ministère de l’enseignement maternel et primaire des fournitures scolaires (cahiers, sacs, livres, tissu kaki, calculatrice).

 Très satisfait des prestations des enfants, le Directeur de l’inspection pédagogique, M. Barthélemy Tonadji, représentant le ministre de l’enseignement maternel et primaire Mme Christine Ouinsavi  a offert aux lauréats chacun un livre de mathématique, de français et de grammaire. Devant l’assistance, il a ordonné au chef de la Circonscription scolaire d’Akpakpa de venir retirer les 30 livres dès ce jour au  profit des lauréats. L’Ong Racine a également offert aux lauréats, une sortie touristique dans la cité historique de Ouidah. Selon  le Chef secteur éducation de l’Ong Racine, M. Arsène Adifon, le concours vise à susciter auprès des élèves des talents. Dans son mot, il a fait l’historique de la semaine mondiale pour l’éducation pour tous dont le thème de cette année est :  “”Une éducation  de qualité pour tous pour mettre fin à l’exclusion maintenant”. D’après ses explications, “aujourd’hui dans le monde, 774 millions d’adultes ne savent ni lire ni écrire, 72 millions d’enfants sont privés de toute chance d’aller à l’école et dans les pays en guerre, de conflits, de catastrophes naturelles, c’est seulement 2% qui ont accès à l’éducation”. Au Bénin, malgré la gratuité de l’enseignement maternel et  primaire, plus de sept cent mille (700.000) enfants déscolarisés et non scolarisés n’ont pas accès à l’éducation. Et cette situation doit  interpeller les autorités béninoises.

Les poésies que les enfants ont déclamées constituent un plaidoyer en faveur de l’éducation pour tous et de la non exclusion des enfants. Dans leur poèmes, les lauréats ont exigé entre autres des infrastructures adéquats et modernes, un personnel qualifié, des parents responsables, des autorités conscientes et responsables de leur mission.  Conscients qu’ils sont le sel de demain,  ils ont aussi invité les gouvernants à faire feu de tout bois pour que l’exclusion des enfants notamment les handicapés du système éducatif formel cesse. Le Directeur de l’inspection pédagogique, M. Barthélemy Tonadji a dit que l’appel des enfants à travers leur poème a été entendu et qu’il a pris l’engagement de  rendre fidèlement compte au ministre.
Lauréats
1er Omores Didier
2ème Davo Ela
3ème Danoudo Hermann
4ème Gohoungo Géovanisse
5ème Akoua Lucrèce Pascaline
6ème Sohouessou Léontine
7ème Tohouegnon Elisabeth
8ème Sossou Jokoniasse
9ème G. Epiphane
10ème Tossou Gislain

Christophe D. ASSOGBA

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page