.
.

Le triomphe de la vérité

.

Audiences du Chef de l’Etat: Boni Yayi déclenche la révision de la Constitution


Vues : 1

Les Constitutionnalistes Béninois Théodore HOLLO et Maurice AHANHANZO GLELE Bientôt un Comité de révision solennellement installé
Il n’y a plus de doute désormais. Les jours sont comptés pour la constitution Béninoise du 11 décembre 1990. La dernière rencontre du Chef de l’Etat le Dr Boni Yayi avec les Cadres Béninois de divers domaines scientifiques  suivie par celle des Présidents des institutions de la République s’inscrivent dans la droite ligne d’une révision pure et simple de la Loi fondamentale Béninoise.

Un comité de révision officiel
Dix cadres émérites de la Nation émanant d’un groupe de 15 réquisitionnés entre temps par le Président de la République pour faire des propositions sur d’éventuelles modifications de la constitution, sont à nouveau reçus par celui-ci dans la journée du mardi 5 février 2008.
Selon nos investigations, cette audience accordée par le Chef de l’Etat à ces éminentes personnalités de Droit Constitutionnel, de Sociologie etc. que sont entre autres le Professeur Théodore Hollo, Mme Pognon, Me Robert Dossou, le Professeur Tingbé Azalou a porté exclusivement sur les modalités pratiques d’une révision très prochaine de la Constitution par un Comité neutre et indépendant, officiellement reconnu par un Décret et solennellement installé. Ces critères seraient même des exigences de ces cadres sollicités pour la mission qui entendent travailler dans la pure légalité avec des prérogatives fixées et reconnues par La Nation.

Le Maep fouette la révision !
Pour le Chef de  l’Etat le Dr Boni Yayi, l’engagement de ce processus de révision serait un impératif et une urgence puisque constituant un de piliers de ces engagements pris devant ses homologues Présidents et Chefs d’Etat africains dans le cadre de l’adoption du rapport du Bénin pour le Mécanisme Africain d’Evaluation par les Pairs (Maep). Et c’est pour confirmer ce sceau d’urgence qui caractérise la conduite de ce dossier de révision que le Chef de l’Etat a accompagné l’audience des cadres par l’audience avec les Présidents de la République. Quand bien même, ces derniers se sont abstenus de toute déclaration à la presse, des sources fiables nous confirment qu’il était question à travers cette rencontre, d’informer les Présidents des Institutions de la République sur le processus enclenché pour la révision de la constitution et les motivations et contexte qui soutendent une telle initiative.
Probablement le Comité de Révision dont l’acte d’institution ne va plus tarder aura 4 à 6 mois de travaux pour déposer au Chef de l’Etat, le Rapport qui lancera irrémédiablement la Révision de la Constitution Béninoise du 11 Décembre 1990.
Médard GANDONOU

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page