.
.

Le triomphe de la vérité

.

REHABILITATION D’ABOMEY: Affrontement entre la Renaissance du Bénin et la délégation du gouvernement


Vues : 4

Le Mercredi 9 janvier dernier , le ministre Zinzindohoué, Chef de délegation

une délégation de la BOAD , Banque Ouest Africaine de Développement , accompagnée des cadres des Ministères du Plan et de l’Urbanisme et des Représentants de CECO BTP en charge des études et AGETUR , maître d’ouvrage délégué était à Abomey et a eu à échanger avec le Conseil Communal et les cadres de la Mairie sur les différents travaux à effectuer notamment la réhabilitation de certaines voies.Mais grande a été la surprise du Maire Blaise AHANHANZO GLELE de recevoir samedi dernier une correspondance du Ministère des travaux publics qui l’informe de l’arrivée de la même délégation avec les mêmes objectifs à savoir discuter avec le Conseil Communal et visiter les différentes artères de la Ville.Ce qui avait été déjà fait.A en croire le Conseil Communal d’Abomey , le Ministre Armand ZINZINDOHOUE veut utiliser le Programme de réhabilitation pour se faire une popularité à Abome. Attendue ce Dimanche pour 10h , la délégation ne se pointe qu’aux environs de 14h avec une forte représentation des Responsbles FCBE du Zou . Armand ZINZINDOHOUE et sa suite comprenant le Chef Cabinet Civil du Président de la République Edgard SOUNKPON. Le Maire Blaise AHANHANZO GLELE n’y est pas allé du dos de la cuillère. Il a dénoncé une campagne électorale précoce et la délégation a dû écourter cette étape de la tournée , huée par les militants RB qui ont débarqué comme miraculeusement.
Pour des membres de la délégation gouvernemental, l’attitude du maire Ahanhanzo Glèlè ne s’explique pas et résulterait d’une opposition manifeste à la volonté de réhabilitation de la ville d’Abomey par le Chef de l’Etat le Dr Boni Yayi.
A en croire des sources proches de la mairie d’Abomey, c’est à la veille de la célébration du 47ème anniversaire de l’accession du Bénin à la souverraineté internationale, que le Conseil Communal d’Abomey a profité d’une audience que lui a accordée le Président Boni YAYI pour lui transmettre un projet de réhabilitation de la Ville d’Abomey avec un coût estimatif de 50 milliards de francs cfa.Le Chef de l’Etat soucieux de faire de la Cité Historique un pôle d’attraction touristique et culturel a alors aussitôt donné son accord pour la réalisation du Projet. Ainsi , quelques semaines après , 500 millions de francs cfa ont été accordés pour faire les études.Dans le même cadre , à la suite d’un collectif budgétaire , le Gouvernement a retenu 3 milliards au titre de l’année 2008 pour le financement des Programmes de réhabilitation des Villes d’Abomey et de Porto-Novo.Le Conseil Communal s’est félicité de cette décision de réhabiliter la Cité Historique et s’est montré très reconnaissant envers le Chef de l’Etat surtout pour sa spontanéité.

Stanislas HOUNKANLIN (corresp. Zou)

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page