.
.

Le triomphe de la vérité

.

AFFAIRE COCAÏNE: L’ex Dgpn Antoine Azonhoumè mis aux arrêts


L’ex  Directeur de la général de la Police Nationale Antoine Azonhoumè ne jouit plus depuis hier de ses droits civiques de liberté de mouvements. Il croupit derrière les fers à la prison civile de Ouidah ; suite de l’évolution dans l’affaire des cocaïnes retrouvées sur les plages de Ouidah. L’homme ira donc rejoindre Talon et Akuété déjà incarcéré dans cette même affaire.
 Après avoir été écouté avec une dizaine de haut gradé de la hiérarchie militaire il y a quelques jours, l’ex Dgpn limogé pour son supposé implication dans ladite affaire, a été mis aux arrêts. En effet, à la suite de son limogeage d’ailleurs contesté par une certaine partie de la police, les investigations de la Commission d’enquête ont connu selon quelques indiscrétions, beaucoup d’éléments de preuves concourrant à la culpabilité de l’ex Dgpn dans cette affaire. A nouveau auditionné hier au tribunal de Ouidah, le patron des flics a été conduit à la prison civile suite à un mandat de dépôt. 
Chaque jour, l’on se rend compte de l’envergure de cette affaire dans la hiérarchie policière. D’autres hauts gradés de la hiérarchie policière continuent d’être dans l’Å“il du cyclone et ne tarderont pas à passer les mêmes épreuves.

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page