Category: Sport

FINALE TOURNOI DE L’INTEGRATION 1ERE EDITION: Les Eléphants enlèvent le trophée

2-0 avec la manière face au Mena du Niger. Tel est l’essentiel à retenir de cette finale de la 1ère édition de la coupe de l’Uémoa (Union monétaire et économique ouest africain). Les Eléphants locaux ont étalé leur savoir faire tout au long de la compétition. Les Ivoiriens qui partaient avec la faveur des pronostics avant cette finale n’ont laissé aucune chance aux joueurs nigériens. Invité surprise à cette étape de la compétition, le Mena ne va pas trop s’en vouloir. Car il est tombé sur plus fort hier soir au stade du 04 Août à Ouagadougou. La coupe de l’Intégration pour sa première sortie a choisi ceux qui la méritent. Les Ivoiriens avaient séjourné dans le groupe du Bénin qu’ils ont battu sur le score étriqué mais suffisant de 1-0. Les Ivoiriens ont prouvé aux autres formations arrivées à cette compétition que le travail a toujours payé. Cette compétition, à l’image du tournoi de la Cemac est une aubaine pour les joueurs locaux qui n’ont souvent pas la chance de figurer sur la liste des équipes nationales pour les joutes sérieuses. Les uns et les autres doivent tirer leçon du cas ivoirien.
José Mathias COMBOU

QUALIFICATIF COUPE DES CLUBS CHAMPIONS DE BASKET-BALL: Les clubs béninois impriment leur rythme aux autres équipes

 Démarré depuis le 1er novembre dernier, le 22ème championnat d’Afrique des clubs champions masculins de la zone 03 se poursuit au palais des sports de Kouhounou. Les rencontres sont d’un niveau acceptable et les club béninois avec l’aide de leurs supporters parviennent à imprimer leur rythme à la compétition. Les joueurs de la Renaissance et de l’Aspac ( Association sportive du port autonome de Cotonou) comblent les attentes du public qui effectue le déplacement du parquet du palais des sports de Kouhounou. Après quatre journées de compétition, c’est la formation béninoise de l’Aspac qui pointe en tête du classement avec 04 points en 2  rencontres jouées. Elle est suivie de l’autre équipe béninoise qui totalise 03 points. Les autres équipes venues du Nigeria, du Togo, de la Côte d’Ivoire et du Libéria sont à la peine et n’arrivent pas encore à trouver leur marque. Dans la rencontre qui a opposé les deux équipes béninoises engagées, c’est l’Aspac qui a pris le dessus. Le tournoi se poursuit et prendra fin le 10 novembre prochain. Les rencontres sont qualificatives. C’est pourquoi chaque duel est épique. Le tournoi final aura lieu à la fin de ce mois en Angola. La formation de Union Bank du Nigeria annoncée n’est pas à Cotonou. Après les quatre premières journées, les résultats se présentent comme suit Swallows ( Togo)-Rbbc ( Bénin) 60-77 ; Aspac ( Bénin)-Oilers ( Libéria) 88-59 ; Rbbc-Aspac 51-63 ; Abc ( Côte d’Ivoire)-Potters ( Nigeria) 64-69
Le classement se présente ainsi :
1er
Aspac
2ème Renaissance
3ème Swallows
4ème Oilers
5ème Niger Potters
6ème Abc
José Mathias COMBOU

PREPARATIFS/ FINALE COUPE DU BENIN: L’Unb FC au vert à Lokossa

L’Unb joue la finale de la coupe du Bénin le dimanche prochain face à la formation de l’Asos de Porto-Novo. Pour mieux préparer cette ultime rencontre, les étudiants sont au vert depuis hier à Lokossa.
Les étudiants ne comptent rien laisser au hasard en vue d’une bonne participation à la finale de la coupe du Bénin édition 2007. C’est pourquoi, ils séjournent depuis hier à la capitale du Mono pour les derniers réglages. En effet, les poulains du coach Feliho savent que c’est le seul espoir qu’ils ont pour le compte de cette saison. Ils ont terminé 6ème dans le championnat et savent qu’ils ne joueront une compétition africaine s’ils perdent en finale face  à la formation de Porto-Novo. Ils savent aussi que la formation de l’Asos ( Association sportive Oussou Saka n’est pas n’importe qui dans le gotha du football national. Et d’ailleurs n’élimine pas en demi finale Energie FC qui veut mais qui peut. Les étudiants qui ont sorti respectivement Astec ( Association sportive des transporteurs et enleveurs de Cotonou) et l’US Kraké, deux clubs de D2, auront fort à faire le dimanche 04 novembre 2007 face à une équipe d’élite qui a été leur bête noire tout le long de la saison. L’Unb va séjourner à Lokossa pendant quelques avant de revenir la veille de la rencontre qui aura lieu au stade de l’Amitié de Kouhounou.

UNE FORMATION DIMINUEE
Les étudiants joueront la finale de la coupe du Bénin face à Asos, le dimanche prochain sans leur capitaine Benjamin Orou et le gardien de but Alamou Wahab, partis à Ouagadougou pour la 1ère édition du tournoi de l’Uemoa ( Union économique et monétaire ouest africain). Il en est de même pour le meneur de jeu de la formation, le virevoltant Mazou Aboubakar qui est hospitalisé dans une clinique de la place. C’est certainement pour vite parer au plus pressé à cette situation que les dirigeants de la formation estudiantine ont organisé cette mise au vert d’avant match. Mais l’Unb FC est une formation expérimentée qui sait gérer ses moments difficiles.
J. M. C.

FINALE ALLER COUPE DES CHAMPIONS: Mouritala Ougoubiyi, l’homme du match

Le samedi dernier à Sousse l’ESS ( Etoile sportive du Sahel), club tunisien a été tenu en échec sur ses propres installations par le double tenant du titre de la plus prestigieuse des coupes de club, le National du Caire. En dépit de cet échec, l’international béninois Mouritala Ogoubiyi a fait un grand match.
Bataille au milieu du terrain, générosité dans le jeu, abnégation et une vision extraordinaire… Les mots manquent pour qualifier la prestation de notre compatriote le samedi dernier au stade de Sousse. Mouritala Ogoubiyi a ébloui le match par  l’étendu de son talent. Il est sur toutes les actions brûlantes sur le terrain. N’eut été la maladresse des attaquants tunisiens, l’ESS aurait gagné la rencontre. Car le milieu excentré droit du club tunisien, le Béninois Mouri a fait étage de tout son savoir fait. Des passes à l’aveuglette, des actions d’éclat et des coups d’Å“il qui déroutent toute la défense cairote. Malgré sa sveltesse et sa petite, ce félin est parvenu à s’imposer au sein d’une formation très difficile. Après avoir gagné la ligue des champions des clubs par deux fois, avec Enyeba le sociétaire de l’Etoile sportive du Sahel est au sommet de son art.  Cette prestation de Mouri augure d’un bon lendemain pour le Onze national. A la prochaine Can, les latéraux gauches tels que Taiwo Tayé et Arthur Boka auront fort à faire face cet garçon qui fait de cette compétition son affaire personnelle. C’est avec satisfaction que les téléspectateurs béninois ont suivi les prestations de Mouritala Ogoubiyi qui à la fin de la rencontre a été déclaré l’homme du match.
José Mathias COMBOU

JEUX MONDIAUX D’ETE SPECIAL OLYMPICS 2007: Une bonne moisson pour le Bénin

l'équipe des Ecurueils spécial OlympicsUne médaille d’or au 400m obtenue par l’athlète béninoise Soumaïla Madjidi venu de Sakété, quatre (4) médailles au 4×100 m relais obtenues par Dagnon Richard, Solange Houngla, Christian Atchadé et Soumaïla Madjidi et des médailles d’argent obtenues par l’équipe des Ecurueils spécial Olympics finaliste de la compétition du Football face à l’équipe Lybienne. C’est le résultat de la participation du Bénin aux jeux mondiaux d’été spécial Olympics qui se sont déroulés à Shangaï (Chine) du 02 au 11 Octobre dernier. Lancer de balle de tennis, Football, marche 25 m, saut en longueur sans élan et avec élan, course 100m, 400m et le relais mixte 4x100m, voilà les disciplines sportives dans lesquelles les  dix mille deux cent sept (10.207) athlètes venus de 164 pays sur les 170 attendus ont accompli compéti. Les athlètes béninois n’ont donc pas fait piètre figure car ils ont chacun d’eux marqué la compétition dans les disciplines dans lequelles ils ont planché. La détermination de ces athlètes spécial Olytmpics Bénin et la qualité de l’encadrement technique sans oublier la volonté politique ont constitué les atouts qui ont favorisé ces résultats obtenus. Il faut dire que ces athlètes béninois sont encadrés par Armand Gbaguidi, Mustapha Yaya, Amoussou Dossou, Nouatin Issiaka et Mme Sikirath Aremou sous la supervision de la directrice nationale Spécial Olympics Mme Marie-Jeanne Dagnon-Yalo. Une prouesse des Béninois soutenue par le ministre des Sports Galiou Soglo qui a dépêché une délégation composée du Directeur de Cabinet du ministère de la Jeunesse, des Sports et Loisirs, Clément Degbo et du Directeur des Sports pour tous Thomas Fidégnon Gbèdinhessi restés aux côtés des athlètes béninois. Des médailles obtenues par des athlètes Spécial aux jeux mondiaux de Shanghaï 2007, ne peut-on pas dire que cela se fête aussi? Soulignons que Spécial Olympics est un programme qui prend en charge des personnes à déficience intellectuelle avec entraînement et compétition tout au long de l’année. Il prend en compte les enfants et adultes des deux sexes. Au Bénin, deux mille trente trois(2033) personnes bénéficient de ce projet qui permet de corriger la déficience intellectuelle chez elles et favorise leur réinsertion sociale. Son conseil d’Administration au Bénin est présidé par Mr Elias da Silva Spécial Olympics Bénin a démarré ses activités dans notre pays depuis 1992.
Wandji A.

CEREMONIE DE REMISE DES OSCARS DU FOOTBALL AFRICAIN : Les raisons du choix de Cotonou

Plusieurs raisons sont à l’origine du choix porté sur la capitale économique du Bénin pour abriter la soirée gala de remise des distinctions aux meilleurs footballeurs africains pour le compte de la saison 2007.

La capitale économique du Bénin va accueillir en décembre ou janvier prochain la cérémonie officielle de distinction des meilleurs footballeurs africains de la saison en cours. C’est ce qui ressort de la réunion mensuelle du bureau des instances supérieures du football en Afrique. En effet, après Accra au Ghana, qui a abrité la dernière édition, c’est le Bénin et sa capitale économique Cotonou qui vont vibrer au cours d’une soirée au rythme du football africain en fin d’année ou au début de l’année prochaine. Cette marque de distinction de la Caf ( Confédération africaine de football) à l’endroit du Bénin n’est pas un fait du hasard. Le Bénin a beaucoup progressé sur le plan sportif ces derniers temps notamment avec sa participation à la Can 2004 en Tunisie et l’organisation du championnat d’Afrique junior doublée de la bonne prestation des Ecureuils au mondial junior en Hollande 2005. Par ailleurs, le Bénin n’est plus un éternel donneur de points à ses adversaires. Le foot béninois se fait de plus en plus respecter sur le plan international. Le Bénin a fait un bon parcours lors de ces éliminatoires et est en passe de se qualifier pour la Can 2008. Ce qui lui a permis de quitter la zone rouge du classement Fifa-Coca cola. Le Bénin est passé de la 147ème place à la 79ème place. Tous ces efforts faits par le Bénin mérite d’être soutenus. C’est pourquoi, les instances suprêmes du football en Afrique ont porté leur choix sur la capitale économique de notre pays. Le Bénin bénéficie également de sa stabilité politique qui est enviée partout en Afrique et aussi dans le monde. Au cours de cette cérémonie, la vedette ivoirienne de Chelsea, club anglais de première league va remettre sa couronne en jeu. Didier Drogba est le détenteur du ballon d’or africain. Il l’a arraché à l’attaquant camerounais de Barcelone, Samuel Eto’o. D’autres sommités du football africain telles que Michael Essien, Emmanuel Adébayor, Nwanko Kanu€¦ peuvent aussi être à Cotonou. L’arrivée de ces grands noms du football international va donner une nouvelle dimension au football béninois. Les hôtels de Cotonou vont connaître un boom pendant au moins 24h. Janvier n’est pas loin. Tous ceux qui sont concernés par cette préparation doivent faire en sorte que la Caf ne regrette son choix. Des villes célèbres telles que Le Caire, Le Cap, Yaoundé, Abidjan, Accra ont déjà abrité cette soirée de gala. Le Bénin a tout à démontrer pour continuer à bénéficier de l’attention de la Caf.