Category: Les unes

Montée du régionalisme et du népotisme au Bénin: Le discours d’Abt, une urgence pour sauver l’unité nationale

Bio TchanéLe discours d’Abomey prononcé par Abdoulaye Bio Tchané le 16 février 2014 s’intègre dans un contexte marqué par la montée du régionalisme et du népotisme. Cette situation créée à dessein est exploitée pour approfondir les clivages entre les Béninois. C’est pourquoi, l’Alliance ABT, selon ses responsables,  a senti la nécessité de lancer l’appel d’Abomey pour exhorter à l’unité  nationale et à la fin des sectarismes rétrogrades qui feraient dévier les Béninois des objectifs de développement de leur pays. A-t-on besoin aujourd’hui d’approfondir des divergences en leur sein ? Telle est la question que chacun devrait se poser face à ceux qui attisent la haine, souligne l’Alliance ABT. « L’objectif visé par ceux-là est d’en profiter pour qu’en 2016 un candidat puisse profiter du sentiment régionaliste. Mais, ils oublient trop vite ce qui a engendré la guerre civile en Côte d’Ivoire. Ils ne voient pas à la télé ce qui se passe actuellement en Centrafrique. Ils n’ont pas vu nos frères venus de Bangui témoigner sur les atrocités commises au nom du régionalisme et de la religion. Ceux qui ont attisé ces haines ont eu le temps de fuir les feux qu’ils ont allumé. Pendant ce temps, les pauvres s’entretuent », indique-t-elle. Autant de conséquences dramatiques des idéologies sectaires qui ont brûlé certains pays, sans conscientiser ceux qui veulent les importer au Bénin.  « Ils veulent règner sur les cendres de nos maisons et les cadavres de leurs frères quand, revenus de leurs exils dorés, ils se poseront en sauveurs », alerte l’Alliance ABT.

La seule voie

L’Alliance ABT se dit convaincue qu’il ne faut pas remplacer un régionalisme par un autre régionalisme. « L’unité nationale n’est pas un choix : c’est un devoir. Tous ceux qui professent le régionalisme en s’appuyant sur les errements d’aujourd’hui ne sont que des complices hypocrites du système actuel. Ils font semblant d’être des patriotes alors qu’au fond, ils auraient fait pire une fois aux commandes de notre pays ». Le Président Abdoulaye Bio Tchané se place résolument dans la droite ligne  des défenseurs de l’unité nationale, étant lui-même le fruit de cette symbiose que tous les patriotes appellent de leurs vœux, à le croire. C’est la seule voie que doit suivre tout acteur public responsable soucieux de sauvegarder l’essentiel dans un contexte de crise.  Le discours d’Abomey   a clairement montré, selon l’Alliance ABT, que Bio Tchané  se battra contre toute forme de régionalisme. « Le régionalisme  est l’ennemi numéro un  de l’unité nationale, de la paix et du développement du Bénin. Ce fléau est, pour cette alliance, le plus dangereux des facteurs de déstabilisation de l’unité nationale. Il faut le combattre à tout prix », avait  dit l’homme à cette occasion. Des propos qui doivent résonner dans la conscience de tout le monde, selon  l’Alliance ABT.

Wandji A.

L'Evénement Précis N°1230

3ème conférence annuelle sur la décentralisation, la déconcentration et le développement régional: La PONADEC se dote de nouveaux outils

1- le ministre Isidore Gnonlonfoun appelle...Le Ministère de la décentralisation, de la gouvernance locale, de l’administration et de l’aménagement du territoire (Mdglaat) a  organisé la 3ème conférence annuelle sur la décentralisation, la déconcentration et le développement régional. Au terme des assises, de nombreuses recommandations ont été retenues pour un meilleur fonctionnement de la Politique nationale de la décentralisation (Ponadec). C’était du 20 au 21 janvier 2014 au Palais des Congrès de Cotonou. Plusieurs acteurs impliqués dans le système de la décentralisation ont répondu présents à ce rendez-vous. Il s’agit, notamment, des préfets, des maires, des élus locaux, des partenaires techniques et financiers (Ptf), des cadres de différents ministères membres du comité interministériel de pilotage. Pour le Directeur de la programmation et de la prospective, Clément Edah, en retenant comme thème de la conférence « Rôles et implications des ministères sectoriels dans la mise en œuvre de la Ponadec », le Ministère de la décentralisation entend offrir une occasion aux différents acteurs de la Ponadec. Il permettra, a-t-il poursuivi, de bien fixer la partition de chacun, d’apprécier le chemin parcouru et de prendre des engagements pour plus de résultats. Après lui, le président de l’Association nationale des communes du Bénin (Ancb), Soulé Allagbé  a rassuré  de la disponibilité des  élus locaux pour contribuer à la réussite de cette politique chère au gouvernement. C’est pourquoi, il a souhaité l’organisation des élections communales en 2014 afin de renforcer la vitalité de la décentralisation. Pour le ministre Isidore Gnoonlonfoun, la tenue, chaque année, d’une conférence sur la décentralisation, la déconcentration et le développement régional participe de la création d’un cadre de concertation qui privilégie et consolide l’unité de commandement nécessaire pour corriger les dysfonctionnements. Et mieux, réaliser une harmonisation des interventions de l’Etat au niveau départemental et au niveau communal. L’organisation de la conférence  vise à impliquer l’autorité de l’Etat dans la mise en œuvre du volet déconcentration de la réforme de l’administration territoriale, de favoriser la communication entre les membres du gouvernement et l’ensemble des acteurs du processus de la décentralisation et de la déconcentration.

Emmanuel GBETO

L'Evénement Précis N°1157

L'Evénement Précis N°1157

L'Evénement Précis N°1156

L'Evénement Précis N°1156

L'Evénement Précis N°1155

L'Evénement Précis N°1155

L'Evénement Précis N°1154