Congrès du peuple pour le progrès: Christelle Houndonougbo expose les grandes ambitions du parti

Christelle Houndonougbo EpInvitée dans l’émission « Cartes sur table » de la radio Océan Fm hier, dimanche 19 mars 2017, la présidente du parti Congrès du peuple pour le progrès (CPP), Christelle Houndonougbo, est revenue sur les grandes ambitions de son parti sous l’ère de la rupture. Elle a passé au crible plusieurs sujets d’actualité dont la révision de la constitution.

Longtemps resté dans le giron du régime précédent du président Boni Yayi, le Congrès du peuple pour le progrès (CPP),  se démarque pour mieux se relancer. Si son dynamisme et son honnêteté l’ont conduite à la tête de ce parti qui a fait ses armes aux côtés du précédent régime du président Boni Yayi, Christelle Houndonougbo explique le retrait du CPP de l’alliance FCBE dans le but de reconquérir la confiance des membres des structures de base depuis la présidentielle de 2016. Cette mission, selon elle,  sera possible en travaillant sur le terrain, redynamiser les structures de base, former les militants au militantisme en leur inculquant les valeurs leur permettant de se positionner depuis la base, établir les cartes de membres aux militants, travailler au renforcement de l’Etat de droit et de démocratie, se repositionner et travailler pour la conquête du pouvoir avec les partis partageant les mêmes objectifs que le CPP. Celle qui succède à Evariste Ada à la tête du CPP entend œuvrer pour atteindre ces objectifs en adoptant une bonne ligne de conduite et ne saurait rien dire si le parti opte pour la mouvance ou pour l’opposition. « Je garderai le mouton et la corde pour aller de l’avant avec le parti et sa position sera connue dans les prochaines semaines », a-t-elle ajouté. L’invitée ne s’est pas attardée de se prononcer sur le projet de loi constitutionnelle. Parlant au nom du CPP, elle trouve opportun que l’on adhère enfin à une nouvelle constitution qui permettra au Bénin de se relancer. Quant au processus et au contenu du document, le CPP va mettre une commission sur pied pour étudier ces différents aspects et concevoir un document qui sera envoyé aux instances républicaines, à la croire.
« Accusée mais pas coupable »
Au cours de cette même émission, la présidente du CPP est aussi revenue sur les principales motivations de la publication de son livre, « Accusée mais pas coupable ». « J’ai relaté les réels faits tels qu’ils se sont passés et j’ai prouvé qu’il n’était pas question que j’en arrive là. J’ai fait mon deuil, j’ai continué mon chemin, j’ai relaté les faits et je resterai toujours la même », a précisé Christelle Houndonougbo. Victime de plusieurs attaques sur les réseaux sociaux depuis la sortie du livre, l’auteure explique avoir été victime de nombreux coups politiques et aussi de certaines tentatives visant à lui porter préjudice en ce moment de l’histoire.  Mais actuellement, Christelle Houndonougbo affirme avoir passé le savon et qu’il est temps pour chacun de faire le bilan. « J’ai pris des coups. Peut-être que je gênais certains mais cela m’a rendu plus déterminée. Chacun fera le bilan de ce qui s’est passé et réfléchira à ce qu’il faut faire », a-t-elle conclu.

Rastel DAN

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>