Construction annoncée de l’autoroute et du nouveau pont: Talon montre sa détermination pour la restauration de Porto-Novo

Patrice Talon okLe gouvernement de la rupture aborde résolument la réalisation des études routières de certains projets du Programme d’Actions du gouvernement (PAG). Patrice Talon et son gouvernement s’intéressent enfin à la construction des infrastructures routières indispensables pour le développement des échanges commerciaux. Réuni en conseil des Ministres, ce mercredi 1er mars 2017, le gouvernement a décidé d’entreprendre certains travaux techniques en vue de la réalisation de certaines infrastructures. Il s’agit, en effet, des projets inscrits dans son programme d’actions et qui visent à améliorer le réseau routier pendant les cinq prochaines années. Il s’agit du projet d’aménagement et de bitumage du tronçon Ancien pont de Cotonou-Direction de la Loterie nationale-Hôtel du Port-Carrefour CENSAD Erevan (5,8 Km) avec aménagement de voies en béton dédiées au trafic portuaire ; le projet de construction d’une liaison autoroutière entre le Carrefour Sèmè et Porto-Novo (10 km environ) avec la construction d’un nouveau pont sur la lagune de Porto-Novo ; le projet de renforcement du tronçon Parakou-Béroubouay (142 km) et le projet de dédoublement de la RNIE 2 Akassato-Allada-Bohicon, notamment du PK 14,2 au PK 39,6, soit 25,4 km. Le  Conseil a de ce fait, instruit le Ministre des Infrastructures et des Transports à l’effet d’engager au plus tôt la réalisation des études technique, économique, environnementale, sociale et de sécurité routière en recourant à la procédure simplifiée de mise en concurrence basée sur la méthode de sélection à moindre coût. La construction de l’autoroute allant du carrefour de Sèmè-Kpodji à l’entrée de la ville de Porto-Novo et d’un nouveau pont pour la ville a été pendant dix ans, le rêve cher que les béninois ont attendu en vain. Les habitants de la ville ainsi que les usagers de cette autoroute qui relie les deux villes, Porto-Nvo et Cotonou l’ont réclamé à chacun des candidats qui ont défilé devant eux pendant la kermesse électorale de Mars 2016. Le président Patrice Talon qui l’a promis, vient d’entreprendre une démarche qui restera sans doute gravée dans l’histoire de Porto-Novo si elle parvenait à être concrétisée. Certains cadres de Porto-Novo, approchés estiment que le Président Talon reste devoir à la ville. Ils ont alors promis d’apporter leur soutien à la construction de ces deux infrastructures en vue d’embellir la ville.

Germin DJIMIDO

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>