Lancement d’un ouvrage du Professeur Adrien Huannou sur le célèbre auteur décédé: L’humanisme de Jean Pliya dévoilé

La vie et les œuvres du célèbre écrivain Jean Pliya ont été concoctées dans un recueil dénommé « Jean Pliya l’humaniste ». Cet ouvrage scientifique écrit par le Professeur Adrien Huannou, Directeur du Centre international de recherches et d’études francophones (Ciref) a été présenté aux scientifiques et amoureux des œuvres de Jean Pliya, hier, mardi 28  février 2017 à l’Infosec.
Que savoir de la vie et des œuvres du célèbre écrivain Jean Pliya ? A quoi se réfère le caractère humain de Jean Pliya ? La réponse à ces questions a été largement  abordée dans cet ouvrage dont le lancement, présidé par Madame le Ministre des enseignements supérieurs Marie-Odile Attanasso, a connu la participation de plusieurs personnalités dont, les représentants de l’église catholique, les enseignants chercheurs de l’Université d’Abomey-Calavi, la famille Pliya et bien d’autres amoureux des œuvres du célèbre écrivain. Cet ouvrage représente les actes du colloque international sur la vie et les œuvres de Jean Pliya, tenu à Cotonou les 12 et 14 mai 2016. Des travaux qui, à en croire le Directeur du Ciref et auteur du livre, le Professeur Adrien Huannou, ont révélé l’humanisme du célèbre écrivain. Selon ses propos, le titre « Jean Pliya l’humaniste » est survenu après le développement des thématiques de plusieurs auteurs entre autres, Anicette Quenum et Pascal Tossou, sur la vision humaniste du pédagogue Jean Pliya. Des réflexions qui l’ont amené à conclure que Jean Pliya est un humaniste, un écrivain, un chrétien engagé dans la lutte pour le renouveau de l’Afrique. « Jean Pliya était un humaniste par l’écriture, par la parole et par l’action. Il voulait soigner tous les hommes pas seulement dans leur corps mais aussi dans leur esprit et dans leur âme », a-t-il ajouté. Ce côté humain du célèbre écrivain et pédagogue reconnu par les chercheurs et dont font cas ses œuvres, est aperçu d’une manière plus rigoureuse par la famille Pliya. Partant de plusieurs anecdotes sur les relations avec son feu père, José Pliya, intervenant au nom de la famille, fait comprendre que Jean Pliya était celui qui avait une figure autoritaire. Il était assez dur, exigent, inaccessible, terrifiant mais avait bâti sa foi en la vierge Marie et était très attentionné. Une rigueur mise au service de la famille pour forger des humains. « La question de savoir s’il est humaniste est naturelle et ne se pose pas. Sa différence avec les autres humanistes théoriciens est qu’il était un humaniste par action. Jean Pliya a essayé de faire de nous des humains parfaits. Il était humain, trop humain », a-t-il laissé entendre. La Ministre des enseignements supérieurs, Marie Odile Attanasso, a aussi reconnu le caractère humain de l’écrivain qui « a contribué à former des hommes de qualité et à bâtir le Bénin à travers ses œuvres ». Elle se réjouit de cette œuvre scientifique indispensable pour tout chercheur inspiré de Jean Pliya.

Rastel DAN

Be Sociable, Share!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>