Interview avec Patrick Armand Pognon, Consultant International Certifié en développement:«C’est notre mentalité qui fait de nous des pauvres »

Patrick Armand Pognon est un fin connaisseur des questions de développement. Très pointu dans ses analyses, l’homme propose des pistes à toute personne qui nourrit des ambitions pour la vie. Président Mondial des Ambassadeurs du développement, Patrick Armand Pognon accepte de nous éclairer sur un nouveau concept : Le Coaching Africain et le concept de création d’entreprises sans financement. Pour l’homme, « C’est notre mentalité qui fait de nous des pauvres ».

 

Patrick Armand Pognon, Consultant International Certifié en développement

L’Evènement Précis: Qui est M. Pognon en réalité ?

Patrick Pognon : Ici et partout dans le monde, je suis Patrick Armand POGNON, Consultant International Certifié en Développement, Coach-Formateur Certifié 3ème degré, Diplômé d’Etudes Supérieures en Gestion et en Intraprenariat de la World University of Intrapreneurship de Rochester aux Etats-Unis, Président Mondial des Ambassadeurs du Développement, Père-Fondateur du Coaching Africain et du Concept de création d’entreprise sans financement, Président de l’Autorité de Régulation du Coaching Africain (ARC-Africain), Directeur du Cabinet African Consultants & Partners, Administrateur du Carrefour de la réussite, Leader et Chroniqueur du Cerveau Collectif Africain. J’ajouterai pour faciliter la compréhension que ma vision est de ‘‘devenir de plus en plus savant pour former le monde et augmenter l’espérance’’.

Pour booster le développement, vous semblez trouver la potion magique à travers le coaching, dites-nous qu’est-ce que le Coaching ?

Dans une Afrique riche de tout sauf de son mental, le Coaching reste la seule solution durable pour la paix dans les foyers, pour l’emploi des jeunes, pour une meilleure gouvernance, bref, pour la réussite intégrale. Le Coaching te permet de découvrir que tu es puissant au-delà de toute limite, que tu es une merveille de Dieu créée pour réussir. Ce qui est fabuleux, c’est que le Coaching ne te dit pas, il te fait découvrir, c’est vraiment formidable. Vous avez des soucis, rencontrez un Coach et vous sortez heureux face à la même situation qui vous rendait malheureux.

Qu’entend-on par Ambassadeur du Développement ?

Un Ambassadeur du Développement est un individu qui a découvert son potentiel, clarifié son objectif, s’est mis en marche vers le progrès et qui peut aider ceux qui l’entourent à faire de même. En d’autres mots, un Ambassadeur du Développement est une solution pour lui-même et pour les autres, c’est un Leader authentique tourné vers le concret.

Qu’est-ce qui a valu la création de la Fédération Internationale des Ambassadeurs du Développement ?

Il est impératif que le monde en commençant par l’Afrique cesse de vivre avec des impossibilités, des théories, des habitudes qui ne nous aident que pour souffrir. L’homme doit devenir une solution pour lui-même et fausse modestie mise à part, ce cadre de formation et d’action était nécessaire.

De façon plus simple, nous visionnons, entrevoyons un monde sans préjugés, sans vérité toute faite où face à chaque situation, nous recherchons la solution la meilleure qui arrange chacun et tous.

Qu’est-ce qu’il apporte comme solution à la pauvreté en Afrique ?

D’abord, elle nous aide à voir notre richesse, à accepter qu’on est riche, à croire à notre richesse et maintenant à travailler pour sa réalisation pratique. La pauvreté est un état d’esprit et ceux qui ont intérêt à ce qu’on reste derrière eux, cultive cet état d’esprit avec des financements.

Sinon, pourquoi se proclamer pays pauvre très endetté avant d’avoir un financement. L’Afrique est tout sauf pauvre et quand on parle d’endettement, ce n’est pas l’Afrique qui a une crise d’endettement. En termes clairs, c’est notre mentalité qui fait de nous des pauvres et le Coaching est la voie royale de changement de mentalité.

En ce qui concerne particulièrement le Bénin que comptez-vous faire pour sortir les populations notamment les jeunes du scepticisme et de la fatalité ?

Nous ferons des conférences publiques, dans des écoles, dans des universités, des émissions audiovisuelles et des publications dans la presse écrite, nous ferons des formations, nous aiderons chacun et tous à se découvrir, à créer les conditions de l’enrichissement.

Pensez-vous qu’il est possible pour un pays comme le nôtre d’atteindre un taux de zéro chômeur?

Quelqu’un et pas des moindres a dit : « Tout est possible à celui qui croit ». Pour ma part, j’y crois et je ferai tout mon possible, avec les partenariats que je mettrai en place pour gagner cette bataille. J’en fais le serment.

Selon vous qu’est-ce qui constitue le vrai problème des jeunes ?

Le mental ! L’école à briser tous leurs rêves, toute leur fougue, leur simplicité, leur créativité. Avant de rentrer à l’Université, ils rêvaient de grandes choses, ils croyaient en leur avenir, ils avaient de l’espérance, des valeurs, ils ont tout perdu en sortant de l’Université avec leur diplôme pour le chômage. Il faut réveiller tout ça.

Un tel projet peut-il être possible sans l’adhésion du politique ?

Vous savez, le politique a besoin comme le Jeune de se retrouver. C’est toute la société qu’il faut réarmer mentalement. Les politiques sont pour la plupart des fonctionnaires donc pas d’anticipation, pas de proactivité, etc. Nous ne pouvons pas attendre les politiques, nous devons agir et un jour les politiques vont se décider à nous accompagner.

Ne craignez-vous pas un jour une récupération politique de votre projet ?

Vous savez, je ne travaille pas au hasard, je suis porteur d’une vision et le dictionnaire dit qu’une vision est une chose qui vient de Dieu, qui est au dessus des forces et des lois de la nature. J’ai résisté à toute tentative de gain facile. Avec des amis, j’ai créé la FIAD il y a 16 ans et je l’ai amené au sommet de la réussite sans jamais prendre un quelconque financement de qui que ce soit. Je fais mon travail, si cela profite à quelqu’un, cela ne me gêne en rien mais, me récupérer moi, c’est vraiment pas possible car j’ai déjà un employeur qui est Dieu.

Vous avez basé votre action sur le «win, win» dites-nous comment cela se fait concrètement ?

Pour bâtir une Afrique unie, puissante, prospère, réconciliée avec son passé, j’ai besoin de chaque couche de la société. Il est donc indispensable afin de faire durer le partenariat que chacun gagne au regard de ses efforts dans la mobilisation de ressources. Prenons un exemple, je compte former mille jeunes pour les intégrer en entreprise. J’ai besoin pour cela de communication. En bon Intrapreneur, je prends la presse comme partenaire, moi j’apporte mon expertise, eux ils apportent la vulgarisation et nous partageons les revenus.

Qu’avez-vous à proposer de façon concrète à un jeune ou à quelqu’un qui a un projet très porteur et qui ne dispose pas de sources de financement ?

Je ne propose pas, j’éclaire, je vais donc lui poser des questions pour lui permettre d’admettre que soit il n’a pas besoin de financement, soit la démarche entreprise est mauvaise. Je l’aiderai donc à choisir une idée et une méthodologie pour créer sans financement. Dites-moi, est-il sage de prendre l’argent de quelqu’un pour essayer ?

Vous parlez tantôt de réduire sinon de juguler le problème du chômage d’ici à la fin du mandat du Président actuel, n’est-ce pas là une campagne que vous menez pour lui ?

A-t-il besoin de mon aide pour faire le KO ? Est-il candidat aux élections prochaines ? Soyons plus responsable, pensons d’abord à tous ces jeunes qui ne croient plus en rien, qui ont besoin de vivre, pensons au Bénin et agissons pour le bien collectif. C’est vrai, cela va profiter au Président YAYI BONI et cela ne me gêne pas puisque c’est sous son règne que je l’ai fait. Je ferai pareil un peu partout en Afrique et cela ne peut profiter qu’à celui que Dieu a hissé au sommet de l’Etat.

Là où le politique a échoué, vous pensez réussir, votre secret.

Mon mental, très fort basé sur le « Yes we can because impossible is nothing de Matin Luther KING ». Ma méthode, le Coaching. Ma foi en ce que je sais, en ce que je fais, en ce que mon parcours m’a fait découvrir. L’amour de mon prochain, qui m’empêche de dormir en pensant aux problèmes des autres, mon autodiscipline, mon équipe et l’aide de Dieu.

Parlez-nous de l’Autorité de Régulation du Coaching Africain (ARC-Africain) dont vous êtes le Président

L’Afrique est le berceau de l’humanité, le berceau des civilisations et le berceau du savoir. Comme d’habitude, nous avons été en retard sur la découverte du Coaching. Pour remédier à cette anomalie, nous avons poursuivi les recherches pour amener le Coaching estampillé Africain à un niveau jamais égalé. Il était question donc de protéger le Coaching Africain et l’Afrique de toute dérive. L’ARC-Africain est donc l’organe de régulation et de promotion du Coaching Africain.

Comment va le Coaching au Bénin ?

Il est dans un état embryonnaire et nous devons y remédier. Le Burkina compte plus de 200 Coachs alors que le Bénin n’en a qu’une vingtaine. Nous avons au Burkina des Officiers supérieurs de l’armée, des Gouverneurs, des Journalistes et patrons de presses qui sont Coachs. Je reviendrai en mars pour former une centaine de Coachs pour le Bénin et mille Jeunes pour les entreprises.

Quel message avez-vous à l’endroit du peuple béninois qui perd de jour en jour espoir ?

Je voudrais simplement rappeler quelques mots du discours d’investiture de Nelson MANDELA « Notre peur la plus profonde n’est pas que nous ne soyons pas à la hauteur, Notre peur la plus profonde est que nous sommes puissants au delà de toute limite, C’est notre propre lumière et non pas notre obscurité qui nous effraie le plus. Nous nous posons la question : “ Qui suis-je, moi, pour être brillant, talentueux et merveilleux ? En fait, qui êtes-vous pour ne pas l’être ?

Vous êtes un enfant de Dieu. Vous restreindre et vivre petit ne rendent pas service au monde, l’illumination n’est pas de vous rétrécir pour éviter d’insécuriser les autres, Nous sommes nés pour rendre manifeste la gloire de Dieu qui est en nous. Elle ne se trouve pas seulement chez quelques élus : elle est en chacun de nous, et au fur et à mesure que nous laissons briller notre propre lumière, nous donnons inconsciemment aux autres la permission de faire de même. En nous libérant de notre propre peur, notre présence libère automatiquement les autres… »

J’ai trouvé dans ce pays une équipe faite de femmes et d’hommes de valeurs. Je compte avec eux, aller partout au Bénin pour promouvoir la paix, le bonheur, la prospérité, l’espérance. Le développement, c’est du concret.

Propos recueillis par

la Rédaction

Be Sociable, Share!

9 comments on “Interview avec Patrick Armand Pognon, Consultant International Certifié en développement:«C’est notre mentalité qui fait de nous des pauvres »

  1. KAKESSA Edmond dit :

    J’apprécie beaucoup vos analyses. Je suis un futur assistant social et je désire me faire former dans le domaine du coaching afin d’être plus efficace dans mon domaine et de créer une entreprise qui intervient dans le social.

  2. OGOUNCHI Donatien dit :

    Je suis très impressionné par votre manière de parler et d’expliquer les choses avec autant de clarté et de persuasion !

    C’est la manifestation de votre développement personnel qui vous assure la confiance en soi.Je vous remercie de faire profiter d’autres de cette richesse

    Moi, je n’ai pas eu l’opportunité de bénéficier de votre formation; certainement par manque d’information. J’ai raté encore une autre occasion à laquelle vous aviez convié les gens hier à l’Institut de Developpement Endogène de Ouidah, le 22 juillet 2012, par le canal de Golf TV.

    Je voudrais, pour qu’il n’en soit plus ainsi pour moi prochainement, vous demander à quand seront vos prochaines formations pour me permettre d’y participer.

    Merci une fois encore

    Donatien OGOUNCHI

  3. OLOGOUDOU dit :

    Très impressionné par vos formations j’aimerais bien savoir s’il y a une formation programmée pour les jours à venir à cotonou

  4. OLOGOUDOU dit :

    très impressionnée par vos formations j’aimerais savoir si il y a une programme de formation pour les jour à venir à cotonou. c’est aujourd’hui que je viens de découvrir vos merveilles

  5. Karl dit :

    très impressionnée par vos formations j’aimerais savoir si il y a une programme de formation pour les jour à venir à cotonou. c’est aujourd’hui que je viens de découvrir vos merveilles

  6. Kouchabe Tefene dit :

    je suis impressionné ma priere est que Dieu accorde une longue vie. y a t il une formation pour le coaching à Bamako?

  7. TOSSOU Fidèle dit :

    je suis très impressionné par votre sens d’analyse. j’ai connu beaucoup de changement dans ma vie juste en écoutant vos CD audio chez des amis. faire partir de la grande famille des coachs changerait davantage ma vie. il y a t-il une formation en ligne ?.

  8. kiti kokouvi Domenyo dit :

    PATRICK je suis vraiment fière de toi

  9. Charelle dit :

    J’ai eu la grâce de me faire invité par un ami le 11 janvier 2014 assisté à lá formation mais depuis peu ma vie à changé. Ce n est pas pour être négatif mais j’ai pleuré parceque en si peu de temps j’ai changé ma vie si seulement je l avais sue depuis très longtemps!!? Merci à vous Président Partick Armand POGNON et merci au coach Verdier qui m a Invité ce jour lá et surtout merci à Dieu de toutes ces bonnes choses. Je SUIS Fière d être ambassadrice de la FIAd aujourd’hui ici à brazzaville . TOuS ENSEMBLE PoUR GAGNEz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>