Category: Sport

Tournoi de mise en jambes des centres de formation béninois qualifiés au TIC 2F: Les promoteurs de CEFES, APJ et Aspa prennent une initiative salutaire

Ayant validé leur ticket pour prendre part au tournoi international des centres de formation de football (Tic2f), édition 2017, qui aura lieu à Cotonou en avril prochain, les centres béninois entendent représenter dignement le pays. Et pour y parvenir, les responsables de chacun de ces centres peaufinent des stratégies qui porteront certainement des fruits. Parmi ces stratégies, on note l’organisation des tournois de revue de troupe qui leur permettra de jauger le niveau des enfants qu’ils présenteront à ce tournoi international initié par Mounirou Daouda depuis 10 ans. Le premier de ces tournois de préparations dénommé « Tournoi inter centre »s’est déroulé au stade Mathieu Kérékou, le samedi 11 mars 2017. Il a regroupé, en dehors de l’académie St Louis de Kraké, 3 des centres qui vont représenter le Bénin au Tic2F. Il s’agit de Cefes de Charles Titigueti, Asp abomey de Victorien Aholou et APJ (Académie Poté Joseph) de Mickeal Poté. A l’issue de ce tournoi qui mérite d’avoir le soutien de tous, l’Académie Poté vient en tête avec 5 points (1 victoire, 2 nuls). Elle est suivie de Cefes 5 points (1victoire, 2 nuls) également, d’Aspa 2 points (2 nuls, une défaite) et Académie St Louis 2points (2nuls, une défaite). Selon les informations reçues, ce tournoi sera réédité dans les jours à venir, mais cette fois-ci, avec la présence des équipes des centres des pays de la sous-région. Cela permettra aux jeunes joueurs de se frotter à d’autres réalités de jeu. Il est alors important que ces centres soient appuyés pour faire de leur souhait, une réalité. Et c’est ce que le ministère des sports à travers l’office de gestion des stades du Bénin a commencé par faire en mettant gracieusement à la disposition du comité d’organisation de ce tournoi, l’aire de jeu principale du stade Mathieu Kérékou.

Tous les résultats issus du tournoi

APJ-CEFES 0-0
ASPA Abomey-Saint Louis 0-0
CEFES- ASPA 0-0
Saint Louis-APJ 0-0
CEFES-Saint Louis 1-0
APJ -ASPA Abomey 1-0

Anselme HOUENOUKPO

Renouvellement des instances dirigeantes du CNOSB: Julien Minavoa reconduit

Julien MinavoanLe comité national olympique et sportif béninois, Cnosb,  a renouvelé les membres de ses instances dirigeantes. C’était à l’issue de l’Assemblée générale élective de l’institution, tenue le samedi 11 mars à son siège. Et comme on pouvait s’y attendre, c’est le président sortant Julien Minavoa qui s’est vu reconduit.
Candidat à sa propre succession, le président Julien Minavoa a effectivement succédé à lui-même à la tête du bureau exécutif du comité national olympique et sportif béninois (Cnosb). Il a recueilli l’avis favorable des délégués des différentes fédérations, membres dudit comité. En effet, challengé au début par le président de la fédération béninoise de tir à l’arc, Paul Zinsou, le président reconduit, Julien Minavoa, s’est retrouvé seul candidat. Ceci, du fait que le premier s’est désisté, contestant des innovations introduites dans le processus du vote. Un désistement qui ouvre grandement la voie au président Minavoa qui garde la main en ce qui concerne la gestion du Cnosb pour les 4 prochaines années. Il sera à la tête d’une équipe de 13 membres dont 4 femmes à savoir les vice-présidentes Célestine Adjadohoun, Léa Guillaume, la trésorière générale Esther Odjo Agboton, et le membre Floriane Affoutou Agbolan.
Il faut préciser que deux autres membres dont une femme seront cooptés par les membres élus, afin que le bureau soit composé de 15 membres au total. Reconduit pour la première fois, Julien Minavoa remercie l’ensemble des délégués qui ont participé aux travaux. Il a promis donner davantage de son temps à la bonne gestion de la structure. « Je saurai être le bon manager qu’il faut pour qu’à l’issue des  4 prochaines années de mon mandat, le mouvement sportif sorte encore grandi », a-t-il conclu, tout joyeux de l’aboutissement heureux de cette assemblée générale. Bonaventure Coffi Codjia, directeur de sports d’élite (Des) qui a suivi en personne l’évolution des travaux, a salué l’esprit sportif et de fair play qui a caractérisé cette assemblée générale. «Je voudrais avant tout vous féliciter, monsieur le président, pour votre brillante élection », a d’abord laissé entendre le directeur avant de l’exhorter, tout comme tout le mouvement sportif à travailler «mains dans les mains, afin de relever les nombreux défis qui attendent le bénin sportif ».

Voici le nouveau bureau élu

Président :                     Julien Minavoa
Vices-présidents :         Jean-Claude Talon, Célestine Adjanohoun et Léa Guillaume
Secrétaire général :         Fernando Hessou
Secrétaire général adjoint :     Germain Loko
Trésorier général :         Esther Odjo Agbo
Trésorier général adjoint :     Gratien Gbaguidi
Membres:             Léopold Gbénou et                             Floriane Affoutou
Commissaire aux comptes:     Rhétrice Dagba, Narcisse
Alognissoun

Anselme HOUENOUKPO

Éliminatoires zone 3 Afrique du championnat du monde du Beach-volley: Le Bénin, dernier sur les pays présents

La phase de la zone 3 Afrique des éliminatoires du monde de beach-volley s’est tenue du samedi 11 au dimanche 12 mars 2017, à la plage de Fidjrossè. De niveau appréciable au vue des efforts fournis et les jeux produits par les différentes formations, cette phase a vu les équipes béninoises (hommes et dames) se classer dernières sur l’ensemble des équipes des quatre pays ayant répondu présent au rendez-vous. Et pour cause, ces équipes, moins fringantes, n’ont pas pu brûler la politesse à leurs adversaires. Chez les hommes, l’équipe béninoise dominée par ses homologues du Nigeria et du Togo, avait disputé la troisième place avec l’équipe Nigérienne. Les deux ayant obtenu une victoire chacune après les confrontations, l’équipe béninoise n’a pas réussi à gagner le golden set. Chez les dames les dés étaient jetés. Les deux paires béninoises ont courbé l’échine devant les nigériennes et les togolaises. A l’issue de ces confrontations, il faut retenir que c’est le Nigeria qui vient en tête chez les hommes. Il est suivi du Togo et du Niger. Le Bénin est 4ème. Chez les dames, le Niger est classé 1er devant le Togo et le Bénin est 3ème. Selon les informations, malgré ces rangs, les deux équipes béninoises sont qualifiées pour prendre part à la phase continentale. A cet effet, les formations béninoises ont besoin d’une préparation adéquate pour pouvoir tenir bon lors de cette phase continentale. Il importe donc que les autorités en charge du sport mettent les moyens nécessaires pour leur assurer une bonne préparation. Toute chose qui peut leur permettre de décrocher une place pour le prochain mondial.

Anselme HOUENOUKPO

Annulation des procédures contre les membres de la Fébéfoot: La justice donne liberté définitive à Anjorin et consorts

Anjorin Moucharafou EPLes sieurs Rafiou Paraiso, Marius Dadjo, Quentin Didavi, Hugues Adjovi, Zéphérin Déguenon, Moucharfou Anjorin, Bruno Didavi, Magloire Oké, Mathurin de Chacus, Alphonse Pédro, Saka Oussou, william Fangbedji, Rigobert Koutonin, Clément Adéchian, Wahabou Chabi adam, RadjiFousseni, Noel OkeVè, Ibrahim Bello, Ibrahim Mama Chabi, Agbolan Afoutou, sont définitivement libres de tous leur faits et gestes. En effet, inculpés d’opposition à la décision de justice, faux et usage de faux et complicité, ces derniers contre qui, il a été décerné des mandats d’arrêts, ne courent plus aucun risque. La chambre d’accusation de la cour d’appel de Cotonou ayant statué sur leur dossier, a pris l’arrêté n°79/17 du 27 février 2017 dans lequel elle ordonne l’annulation de toute la procédure ouverte contre eux devant le juge du 3ème cabinet d’instruction sous les N°port/2016/RP/PP1642 et CAB/2016/00011, pour incompétence absolue de la juridiction saisie. «Dit subséquemment que les mandats d’arrêt décernés contre ceux-ci, sont nuls et de nul effet », lis-t-on dans ledit document. Néanmoins, la chambre d’accusation condamne les requérants aux frais. Pour aboutir à cette décision, la chambre s’est basée sur les articles 184, 185, 186, 214, 218 et 219 du code de procédure pénale.

Anselme HOUENOUKPO

Julien Minavoa à propos de l’assemblée générale élective au CNOSB: «Cette AG sera un modèle à suivre par les fédérations membres du comité olympique»

Julien MinavoanLe comité national olympique et sportif béninois (Cnosb) ira le samedi 11 mars 2017 prochain, en assemblée générale élective. Rencontré, le président Julien Minavoa, candidat à sa propre succession revient sur les préparatifs de cette AG dont les travaux devront durer 2 à 3 heures au maximum.  Lisez plutôt !

Monsieur le président, nous sommes à quelques jours de la tenue de l’assemblée générale élective du comité national olympique et sportif béninois. Dites-nous où vous êtes avec les préparatifs ?

Merci de vouloir savoir où en sommes-nous avec les préparatifs de la prochaine assemblée générale élective  du comité national olympique et sportif béninois. Avant toute chose, permettez-moi de rappeler que la date de cette assemblée générale est le samedi 11 mars 2017. Nous sommes ensemble ici ce mardi 7 mars 2017 et il est 13h30minutes. Je crois qu’à pareille heure, tout serait déjà terminé ce samedi-là. Tellement que nous avons pris des dispositions qu’il faut pour que cette assemblée générale constitue un modèle à suivre par les fédérations membres du comité olympique. Quand on parle d’une assemblée générale élective, la première situation à chercher à savoir est le corps électoral. Et à ce niveau, je peux vous dire que ce corps est clairement défini par les dispositions de nos statuts en leurs articles 18 et 21. Il est composé de 30 personnalités dont les noms figurent sur une liste communiquée à temps, à chaque candidat et à chaque fédération sportive. Vous aurez compris que je ne me suis pas seulement contenté de renvoyer les candidats vers ces dispositions. Mais j’ai fait en sorte qu’ils (les candidats) puissent connaitre ces membres du corps électoral afin de pouvoir aller les rencontrer personnellement.

Après les différentes étapes, à savoir, appel à candidature, dépôt de dossier, dépouillement et autres, la liste des candidats retenus pour briguer les différents postes a été donnée également. (…) En dehors de tout cela, nos statuts ont prévu que deux membres dont une femme (qui sera la présidente  de la commission femme et développement) soient cooptés. Ces deux vont se joindre aux membres élus pour constituer le comité exécutif du CNOSB.

Comment appréciez-vous l’ambiance qui règne à cette veille de cette assemblée générale élective ?

Tout se passe bien. C’est vrai que comme ils ont droit, certains candidats passent d’électeur en électeur pour partager avec ces derniers leur vision de la situation. Ce qui est normal. Mais, ce qui est un peu déplorable, est l’’ambiance vicieuse qui n’est pas interne au mouvement sportif, mais que certains activistes font régner dans l’opinion publique.

Candidat à votre propre succession, dites-nous vos motivations ?

La motivation est grande. Je voudrais bien que mon pays soit sur les podiums des compétitions internationales. Mais, ça ne peut qu’être de façon progressive qu’on va y arriver. Moi je ne dirai pas comme quelqu’un que je veux faire gagner une médaille olympique à mon pays aux prochains jeux olympiques. Parce que je connais  le niveau actuel du sport de mon pays. Et ce niveau actuel ne peut pas nous faire gagner de médaille aux jeux olympiques de Tokyo en 2020. C’est impossible. (…) Et pour cela, nous sommes en train de prendre quelques dispositions, qui, si elles sont biens mises en place, pourraient peut-être dans 8 ans ou 12 ans voire 16ans, nous permettre de décrocher une médaille. Ce que nous pouvons espérer, c’est commencé par titiller les podiums au plan africain. C’est par là qu’il faut qu’on commence d’abord avant de penser progressivement à aller plus haut. Une médaille olympique se conquiert après de hautes luttes, elle se conquiert après plusieurs années de préparation. Cela ne veut pas dire que le hasard n’existe pas.  Mais cela sera très compliqué.

Propos recueillis par Anselme HOUENOUKPO

Ecureuils de l’étranger: Les statistiques de quelques joueurs convoqués contre la Mauritanie

Ecureuils newDans le cadre de la journée Fifa, les écureuils du Bénin croiseront les crampons avec les Mourabitounes de la Mauritanie, le vendredi 24 mars prochain à Nouakchott. Une liste de 20 joueurs a été conçue par le sélectionneur Oumar Tchomogo. Outre les habitués,  deux nouveaux écureuils ont été convoqués pour cette confrontation. Il s’agit d’Olivier Verdon qui évolue dans l’équipe réserve des Girondins Bordeaux et Richard Bakary, dans les moins de 23 ans de Southampton, en Angleterre. Votre rubrique est revenue sur les statistiques de ces joueurs convoqués pour cette confrontation Mauritanie-Bénin.

 

Gardiens de but

 

Saturnin Allagbé

Age : 24 ans

Equipe : Niort (Ligue 2 française),

Nombre de matchs joués : 28 matchs

Nombre de titularisation : 28 titularisations

Nombre de cartons jaunes : 2

Nombre de buts encaissés : 38 buts encaissés

Classement du club : 13ème avec 37 points

Fabien Farnolle

Age :32 ans

Equipe : Le Havre (Ligue 2 française),

Nombre de matchs joués : 27 matchs joués

Nombre de titularisation : 27 titularisations

Nombre de minutes jouées : 2386 minutes

Nombre de buts encaissés :23 buts encaissés

Nombre de cartons jaunes : 2

Classement du club : 8ème avec 39 points

 

Défense

Olivier Verdon

Age : 22 ans

Equipe : Girondins Bordeaux (CFA 2 France)

Nombre de matchs joués : 14

Nombre de titularisations : 14

Nombre de minutes jouées : 1260 minutes

Nombre de cartons jaunes : 5

Classement du club : 6ème avec 25 points

Khaled Adénon

Age : 32 ans

Equipe : Amiens (Ligue 2 française)

Nombre de matchs joués : 26 matchs

Nombre de titularisations : 26

Nombre de minutes jouées : 2340 minutes

Nombre de cartons jaunes : 5

Classement du club : 7ème avec 42 points

Jordan Adéoti

Age : 28 ans

Equipe : Caen (Ligue 1 française)

Nombre de matchs joués : 21 matchs

Nombre de titularisations : 17

Nombre de minutes jouées : 1590 minutes

Nombre de cartons jaunes : 2

Classement du club : 14ème avec 31 points

David Kiki

Age : 24 ans

Equipe : Niort (Ligue 2 française)

Nombre de matchs joués : 22 matchs

Nombre de titularisations : 22

Nombre de minutes jouées : 1936 minutes

Nombre de but marqué : 1

Nombre de cartons jaunes : 3

Classement du club : 13ème avec 37 points

Cédric Hountondji

Age : 24 ans

Equipe : Gazélec Ajaccio(Ligue 2 française)

Nombre de matchs joués : 23 matchs

Nombre de titularisations : 23

Nombre de minutes jouées : 1993 minutes

Nombre de cartons jaunes : 1

Nombre de cartons rouges : 1

Classement du club : 11èmeavec 37 points

Richard Bakary

Age : 20 ans

Equipe : Southampton moins de 23 ans (Angleterre)

Nombre de matchs joués : 6 matchs

Nombre de titularisations : 6

Nombre de cartons jaunes : 1

Nombre de cartons rouges : 1

Classement du club : 8ème avec 18 points

 

Milieu de terrain

StephaneSessègnon

Age : 33 ans

Equipe : Montpellier (Ligue 1 française)

Nombre de matchs joués : 17 matchs

Nombre de titularisations : 16

Nombre de minutes jouées : 1441 minutes

Nombre de but marqué : 1

Nombre de cartons jaunes : 3

Nombre de cartons rouges : 1

Classement du club : 13ème avec 33 points

David Djigla

Age : 22 ans

Equipe : Niort (Ligue 2 française)

Nombre de matchs joués : 23 matchs

Nombre de titularisations : 15

Nombre de minutes jouées : 1325 minutes

Nombre de buts marqués : 2

Nombre de cartons jaunes : 2 cartons jaunes

DjimanKoukou

Age : 27 ans

Club : Racing club de Lens (Ligue 2 française)

Nombre de matchs joués : 12

Nombre de titularisations : 10

Nombre de minutes jouées : 824 minutes

Nombre de cartons jaunes : 1

Classement du club : 2ème avec 46 points

Bello Babatundé

Age : 28 ans

Club : SpartakTrnva (Ligue 12 Slovaquie)

Nombre de matchs joués : 14 matchs

Nombre de titularisations : 8

Nombre de minutes jouées : 871 minutes

Nombre de but marqué : 1 but,

Nombre de carton jaune : 1 jaune

Classement du club : 5ème avec 27 points

JodelDossou

Age : 25 ans

Equipe : Austria Lustenau (Ligue 1 Autriche)

Nombre de matchs joués : 18 matchs

Nombre de titularisations : 5

Nombre de minutes jouées : 700 minutes

But marqué : 1

Nombre de cartons jaunes : 2

Classement du club : 3ème avec 37 points

 

Attaquants

Rudy Gestede

Age :29ans

Club Midsdlesbrough (Premier league anglaise)

Nombre de matchs joués: 6

Nombre de titularisations : 1

Nombre de minutes jouées : 177 minutes

But marqué : 0 but en Premier league, 1 but en FACup

Classement du club : 18ème avec 22 points

Michael Poté

Age : 32 ans

Club : Adana Demirspor (ligue 2 turque)

Nombre de matchs joués : 20 matchs

Nombre de titularisations : 19

Nombre de minutes jouées : 1707 minutes

Buts marqués : 13(5ème meilleur buteur de la ligue 2 turque)

Nombre de cartons jaunes : 3

Classement du club : 11ème avec 26 points

Steev Mounié

Age : 23 ans

Club : Montpellier (Ligue 1 française)

Nombre de matchs joués : 25 matchs

Nombre de titularisations : 23

Nombre de minutes jouées : 2044 minutes

Buts marqués : 12 (5ème meilleur buteur Ligue 1)

Nombre de cartons jaunes : 4

Nombre de carton rouge : 1 rouge

Classement du club :13ème avec 33 points

 

Réalisation: Rastel DAN

Zoom sur l’Académie Poté Joseph: Une initiative qui fera tache d’encre au sein du football béninois

Reconnue parmi les initiatives de formation par le ministère des sports, l’Académie Poté Joseph (APJ) a de beaux jours devant elle. Créée en octobre 2012, elle est une idée de l’international béninois Mickael Poté, qui, dans un premier temps, a voulu offrir l’opportunité aux petits enfants béninois d’aiguiser leur talent, à l’image de David Djigla, un produit des centres de formation béninois. En effet, le jeune David Djigla, sélectionné pour la première fois en équipe nationale A en 2011, a ébloui par son talent. Et cela n’a donc pas laissé indifférent Mickael Poté. Ce dernier désireux d’avoir des jeunes comme lui, n’a pas hésité pour prendre la décision de lancer l’académie. Et pour faire plaisir à son père, il a donné le nom Poté Joseph à son académie. Ayant démarré avec 24 jeunes que le joueur a entièrement pris en charge dans un régime internat, ce centre sis à Akpakpa, dans le 1er arrondissement (ex zone des ambassades), a aujourd’hui en son sein, 34 pensionnaires, répartis en 3 catégories de jeunes(U12, U15 et U17). Son directeur est Hamadou Oumarou alias Weah, un passionné du football qui nourrit de grandes ambitions pour ce centre. Pour intégrer ce centre, les jeunes identifiés un peu partout par les techniciens du centre sont soumis à un test de recrutement, un test à l’issue duquel ils sont retenus suivant les conditions établies par l’académie. Parlant de palmarès, l’académie Poté Joseph a été demi-finaliste en 2013 à Natitingou au Tournoi des initiatives de formation sportive (TIFORS) organisé par le MJSL. L’année d’après, l’APJ a été championne de TIFORS 2014 à Tchaourou avant de rééditer l’exploit en 2015 à Bassila. Il faut rappeler que le tout premier trophée gagné par APJ est le trophée Birma Poté, initié par le promoteur. Ce tournoi avait regroupé 4 centres. Ayant pour ambition de fabriquer de vrais hommes, capables de pratiquer le football, l’académie n’a pas encore eu la chance de placer des joueurs dans des clubs, surtout nationaux, du fait d’absence des championnats. Néanmoins, 8 de ses joueurs ont été présélectionnés en équipe nationale cadette par le coach Edme Codjo, lors des préliminaires de la CAN U17. C’était lors de la double confrontation Bénin vs Côte d’Ivoire en mai 2016.Et pour obtenir ces performances, le centre a concocté un calendrier adéquat. Après les cours académiques assurés par un établissement partenaire du centre, les enfants retournent à l’entrainement à partir de 15heures. Selon le calendrier du centre, ils ont droit à 3 heures de pratique du football par jour. Cela est placé sous l’œil vigilent des entraineurs comme l’ancien gardien de but international béninois, Jonas Bidé (directeur technique du centre). Il est assisté dans son travail par Youssouf Tiamiou (coach principal), Mohamed Kabirou, Fassassi Sagbohan. Cette académie est l’un des 4 centres qui représenteront le Bénin à la phase finale de la 7ème édition du tournoi international des centres de formation de football (Tic 2ff) qui aura lieu en avril prochain. L’académie Poté Joseph (APJ) a décroché son ticket, il y a quelques jours à l’issue de la phase nationale qualificative du tournoi, organisée sur le gazon synthétique du terrain de l’université d’Abomey Calavi.

Par Anselme HOUENOUKPO

Arold Avodagbé, joueur des Requins Fc: « Je rêve de défendre le drapeau de mon pays, un jour »

Âgé de 17ans, Arold Avodagbe est footballeur, sociétaire des Requins FC. Milieu de terrain, ce jeune, haut de ses 1,80m, est l’un des joueurs qui tentent de redonner vie au mythique club de football de Cotonou. Ancien pensionnaire du centre international de formation Sébastien Ajavon, Arold Avodagbe ambitionne faire carrière dans le football, mais surtout de défendre les couleurs du drapeau de son pays. C’est ce qui l’amène à inviter les dirigeants du football, aujourd’hui en crise de confiance, à enterrer les haches de guerre afin de se comprendre et relancer les championnats qui, à coup sûr, permettront à des milliers de jeunes comme lui de voir leur rêve se réaliser. Lisez plutôt !!!

L’événement Précis : C’est qui AroldAvodagbe ?

Arold Avodagbe : Je suis un jeune joueur de 17ans. Il y a environ 7ans, J’ai eu la chance d’intégrer le centre international de formation Sébastien Ajavon qui malheureusement a tôt fait de fermer ses portes. Mais après tout, en poursuivant dans les études, j’ai continué à jouer au football. Puisque c’est une passion pour moi. J’ai fait Énergie FC jusqu’à l’année dernière où j’ai quitté pour rejoindre les Requins FC. Dans ce club, je me sens bien et compte donner le meilleur de moi-même chaque fois que l’occasion me sera offerte pour jouer avec l’équipe.

Parlez-nous de vos ambitions ?
Comme tout jeune joueur, je rêve de porter le maillot de l’équipe nationale afin de défendre le drapeau de mon pays. Je parle surtout des équipes de catégories d’âges. Puisque vous savez, j’ai moins de 20ans et pour le moment, Je ne peux que penser aux U20 et espoirs. Je sais que ce ne sera pas facile, vu la situation dans laquelle se trouve notre football aujourd’hui. Mais je compte bien y arriver. En dehors de cela, j’aimerais bien avoir un contrat dans un club à l’étranger, ce qui va me permettre de me perfectionner et d’atteindre le sommet de mon art. Je désire jouer pour les plus grands clubs d’Europe.

Pensez-vous que tel que le football se passe au pays, vous pourriez voir votre chance émerger ?
On ne connait pas le sort qui est réservé à chacun de nous. Mais je dirai que ce qui se passe au Bénin est triste. Je ne veux accuser personne, mais j’aimerais dire aux responsables de faire l’effort de s’entendre. Ils n’ont qu’à penser à nous jeunes qui voulons bien évoluer dans cette discipline afin de l’organiser au mieux pour nous aider. Je sais que le gouvernement a commencé par faire un travail à ce propos. Qu’il poursuive sur la lancée pour nous sortir, nous jeunes, de cette situation catastrophique qui a tué des talents et qui continuera à en tuer si rien n’est fait. Il y a beaucoup de jeunes talentueux qui souffrent du manque de compétition. C’est pourquoi je demande que le championnat reprenne le plus tôt possible. Cela va nous permettre d’avoir notre chance. Quel joueur ne rêve pas de remporter des titres pour son pays ? Mais tant que nous serons toujours dans ces conditions, je doute fort qu’on puisse arriver à le faire, un jour.

Propos recueillis par Anselme HOUENOUKPO

Actualité des écureuils de l’étranger: Mounié, meilleur buteur africain de la Ligue 1

Cette semaine, votre rubrique « Actualité des écureuils de l’étranger » abordera les sublimes performances que réalisent Steev Mounié et  Michael Potédepuis plus de 4 journées avec leurs clubs. Les deux joueurs ont encore actualisé leur compteur de but. Un zoom sera aussi fait sur les autres joueurs.

27èmejournée Ligue 1
Adéoti et Caen enchainent deux victoires consécutives

Victorieux à Nancy lors de la 26ème journée, les caenais ont battu Saint Etienne le week-end dernier dans un match comptant pour la 27ème journée de la Ligue .1-0, est le score qui a permis à l’international béninois, Jordan Adéoti, et ses coéquipiers de prendre les trois points de la partie. Titularisé à gauche, Adéoti s’est montré correct durant le match, prouvant donc sa capacité à être aussi utile à l’équipe sur ce côté, en absence de son compatriote Emmanuel Imorou. Cette victoire met Caen à la 14èmeplace avec 31 points. Le club joue Angers, le samedi 4 mars prochain.

Mounié prend de galon avec un 11ème but
Après ses 4 buts marqués lors des 4 dernières rencontres, SteevMounié a encore trouvé le chemin des filets face à Nice. Mais, son seul but ne sera pas suffisant pour les montpelliérains qui se sont inclinés au terme de la rencontre sur la marque de 2-1. SteevMouniéqui continue de faire bonne saison avec son club est à sa 11ème réalisation dans la saison. Ce qui le met à la place du meilleur buteur africain de la ligue 1. Son capitaine en équipe nationale, Stéphane Sessègnon a aussi été de la partie. Cette défaite met Montpellier à la 13ème place avec 32 points. Il reçoit Guingamp, le samedi 4 mars prochain.

27ème journée de la Ligue 2
Adénon et Amiens descendent du podium

La défaite de 2-0 à domicile face à Orléans n’arrange pas Khaled Adénon et ses coéquipiers. Samedi dernier, les amiénois déjà 3ème, n’ont pas réalisé l’exploit pour continuer dans la concurrence avec le leader Brest. Le club est désormais 5èmeavec 42 points et doit s’imposer, le samedi 4 mars prochain à Troyes, pour espérer revenir dans le top 3 de la Ligue 2.

Djiman absent, Lens revient dans le top 3

L’absence de Koukou Djiman se fait plus récurrente en Ligue 2. C’est le moins qu’on puisse dire de sa performance avec son club, le RC Lens. Le milieu de terrain béninois était absent de la feuille de match. Au total, il a disputé 12 matchs avec son club dont,  10 titularisations et 4 sorties avant les 90 minutes. Néanmoins Lens victorieux face à Valencienne sur la marque de 2-0, a assuré la 2ème au classement avec 43 points, à 6 longueurs du leader, Brest. Il se déplace à Red Star le vendredi 3 mars prochain.

Performance peu reluisante pour Farnolle et Le Havre
L’évolution en dent de scie continue pour Fabien Farnolle et ses coéquipiers du Havre. Après leur échec face au leader Brest, ils ont pu arracher les 3 points de la 27ème journée sur la plus petite des marques face à Auxerre. Fabien Farnolle qui était dans les buts réalise son 11ème clean sheet de la saison et compte 23 buts encaissés pour 26 matchs joués. Son club reste néanmoins 10ème avec 36 points. Il joue Sochaux le 3 mars prochain

Niort s’incline à domicile

Le club du trio béninois, Allagbé, Djigla et Kiki, a concédé une nouvelle défaite à domicile sur la marque de 3-2. Face à Red Star, les niortais ont été cueillis à froid sans avoir le temps de revenir au score. Avec ses 3 nouveaux buts encaissés,  le numéro 16 niortais, Saturnin Allagbé compte désormais 38.  Rappelons que David Kiki, titulaire au cours de cette rencontre a écopé de son 3ème carton jaune de la saison à la 45ème minute et que Djigla a fait son entrée à la 75ème minute. Niort est 12ème avec 36 points et se déplace à Orléans le samedi 4 mars prochain. Mais avant cette rencontre, il reçoit le PSG ce jour, pour le compte des huitièmes de finale de la Coupe de France.

26ème journée de la Premier League
46’ pour Gestede, Middlesbrough s’incline

Après son premier but de la saison sous ses nouvelles couleurs face à Oxford, Rudy Gestede peut désormais gagner du temps de jeu. Il a joué toute la seconde période du match face à Cristal Palace le week-end dernier avec quelques occasions franches pour son équipe. Son club, Middlesbrough, s’est incliné au terme du temps règlementaire sur la plus petite marque. Il est 16ème avec 22 points et se déplace à West Bromwich le samedi 4 mars prochain.

22ème journée de la Ligue 2 turque
Poté marque, Adana Demirspor s’incline

L’attaquant d’Adana Demirspor, Michael Poté, affole aussi les compteurs en ligue 2 turque. Il a inscrit son 12ème but de la saison face à Balikesirspor sur un pénalty exécuté à la 49ème minute. Ce qui fait de lui le 5ème meilleur buteur de la ligue 2 turque. Son seul but n’aura malheureusement pas suffit à Adana Demirspor qui s’est incliné par 2-1. Le club est 11ème avec 26 points et se déplace le vendredi 3 mars à Sanliurfaspor.

Réalisation: Rastel DAN

Fédération béninoise de Lutte: Daoudou Affo élu nouveau président

La famille de la lutte béninoise a procédé au renouvellement de ses instances. C’était au cours de l’assemblée générale élective de la fédération, tenue le samedi 25 février 2017, à l’Hôtel Royal d’Abomey.
Daoudou Affo est le nouveau président de la fédération béninoise de Lutte. En effet, un des 4 candidats aux élections au poste de président du comité exécutif de la Fébélutte, il a été celui sur qui les délégués ont jeté leur dévolu. Lors des élections, ceux-ci l’ont élu par 6 voix sur 7. Il sera à la tête d’un comité de 13 membres pour les 4 prochaines années. Il aura pour vice-président, Nassirou Ango, élu par le même nombre de voix. Son secrétaire général en la personne de Fernando Hessou a, pour sa part, obtenu la totalité des voix des votants. Après cette élection, le nouveau président et son bureau sont appelés à prendre tôt le taureau par les cornes afin de relever les nombreux défis qui attendent la famille de la lutte béninoise. Il s’agit de la promotion de la discipline, l’organisation des formations à l’endroit des animateurs de la discipline, la tenue régulière des activités statutaires de la fédération (les championnats), sans oublier la qualification et la participation des lutteurs béninois aux compétitions internationales. Il faut préciser que par cette élection, Daoudou Affo succède à Alimi Arouna Aboubacar.

Les nouveaux membres élus de la Fédération Béninoise de Lutte ( FEBELUTTE)

Président :AFFO DaoudouHamissou
Vice-président :ANGO Nassirou
Secrétaire Général : HESSOU Fernando
Secrétaire Général adjoint : AZIFAN adihunkpéto Yves
Trésorier Général: ADISSO À Nestor
Trésorier Général adjoint : DOSSOU -KAGO Hubert
Responsable à l’organisation : AHOUI grégoire
1erresponsable à l’organisation : AGOSSEVI constant
2èmeresponsable à l’organisation : AGBATAOU Rachidatou
3èmeresponsable à l’organisation (À pourvoir après un appel à candidature…)
4èmeresponsable à l’organisation : ATTIOGBE Victoire
Représentant des Arbitres: SABI TRAOREMoufalalou
Membre Femme: BONI Nadège

Anselme HOUENOUKPO