.
.

Le triomphe de la vérité

.

Soutenance de thèse à la FASEG-UAC: Iris Aïmanssè Ahlan désormais Docteur en Sciences de Gestion


Vues : 13

Iris Aïmanssè Ahlan, nouveau Docteur en Sciences de Gestion

Le cercle des docteurs de la Faculté des Sciences Économiques et de Gestion de l’Université d’Abomey-Calavi s’élargit. Iris Aïmanssè Ahlan a fait son entrée dans ce cercle restreint pour avoir soutenu sa thèse de doctorat, le samedi 23 mai 2022.

Comment : Les travaux de recherche de Iris Aïmanssè Ahlan ont porté sur le thème : « New Public Management et création de valeurs dans l’administration publique béninoise ». Ils ont été présentés dans la salle de soutenance de l’Ecole Doctorale des Sciences Économiques et de Gestion, devant un jury de six membres et présidé par Anassé Dja Anassé Augustin, Professeur titulaire de l’Université Alassane Dramane Ouattara de Bouaké. A ses côtés, trois rapporteurs que sont : Kaka Yaou Zakari, Maître de Conférences Agrégé de l’Université des Sciences Sociales et de Gestion de Bamako, Kouevi Gally Tsotso, Maître de Conférences Agrégée de l’Université de Lomé et Agadamè Ahouanadi Jean Théophile, Maître de Conférences Agrégé de l’Université d’Abomey-Calavi. D’un examinateur en la personne de Chabi Bertin, Maître de Conférences Agrégé du Centre Africain d’Etudes Supérieures en Gestion (CESAG) Dakar, et du Directeur de thèse, Hounkou Cossi Emmanuel, Professeur titulaire de l’Université d’Abomey-Calavi.

Comment se présentent les résultats des travaux de l’impétrant : Il n’est un secret pour personne que l’administration béninoise est alourdie par une bureaucratie mécaniste héritée du colon et qui aujourd’hui contraste avec l’idée de performance, de développement et de création de valeurs. Cette thèse, défend le candidat, offre des pistes qui visent à importer dans l’administration publique, les pratiques qui ont fait autorité dans la réalisation des performances dans les entreprises privées. Si les pistes proposées, à l’en croire, sont exploitées dans le cadre des réformes à mettre en place par les décideurs, permettront à coup sûr aux fonctionnaires  de rompre avec la chaîne des pratiques rétrogrades qui les enferment  dans un certain conformisme qui constitue un handicap à la création de valeurs dans l’administration publique béninoise.

De l’autre côté : Pour arriver à l’arsenal de pistes proposées pour booster les performances de l’administration publique béninoise, Iris Aïmanssè Ahlan a d’abord procédé à un recensement, avant de passer à la rédaction de sa thèse. En se basant sur  des données collectées sur un échantillon de 76 cadres de l’administration publique qui sont directement impliqués dans la mise en œuvre des réformes du New Public Management et 10 Interviews semi- directives, il est arrivé à la conclusion que nombre de pratiques du New Public Management ont des effets positifs sur la création de valeurs publiques. Toutefois, ces effets positifs, va-t-il conclure, se retrouvent confrontés à des facteurs internes  comme les intérêts individuels ou collectifs, des résistances individuelles ou collectives ainsi que la corruption. Il faut donc mettre en place des instruments structurants pour atténuer l’effet de ces facteurs de contexte. Le jury s’est penché sur le thème d’actualité défendu par l’impétrant Iris Aïmanssè Ahlan. Après avoir relevé les insuffisances, des apports et contributions ont été suggérés pour une amélioration qualitative de son document. L’étape de la délibération s’est ensuivie où l’impétrant a reçu la mention très honorable à l’unanimité des membres du Jury avec les félicitations.

Alban Tchalla

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page