.
.

Le triomphe de la vérité

.

Tournée gouvernementale : Koupaki lance à Pahou un appel de solidarité face à la cherté


Vues : 7

Le présidium lors de la séance de sensibilisation

La délégation gouvernementale conduite par le ministre d’État, Pascal Irénée Koupaki poursuit sa mission de sensibilisation sur les raisons de la cherté de la vie et les mesures prises par le gouvernement. C’est dans ce cadre qu’elle a effectué une descente dans l’arrondissement de Pahou le mercredi 18 mai 2022.

Que retenir : Face à une représentation des différentes couches sociocommunautaires, le ministre d’Etat Pascal Koupaki et sa délégation sont parvenus à mettre au même niveau d’information les populations de Pahou. A l’entame de la cérémonie, le maire Christian Houétchénou s’est réjoui du choix porté sur sa localité. Pour lui, c’est la preuve de l’attachement du gouvernement aux problèmes de la population et de l’importance que le Chef de l’État accorde à cet arrondissement. Le locataire de l’hôtel de ville de Pahou a en effet reconnu que « la conjoncture économique qui se manifeste par la cherté des produits de grandes consommation est un phénomène mondial qui  découle des conséquences de la guerre entre la Russie et l’Ukraine ». Il ajoute que le gouvernement n’est pas resté insensible  à cette pénible situation.  Christian Houétchénou a pour finir salué les nombreux efforts du président Patrice Talon aussi bien dans le social que sur le plan du développement.

Quels sont les facteurs exogènes de la crise : « Il y a des choses qui se passent hors du Bénin et qui ont des répercussions sur le Bénin », c’est ce qu’a affirmé le chef de la délégation Pascal Koupaki pour expliquer aux populations de Pahou que cette crise est liée à des facteurs exogènes, donc venue de l’extérieur. Selon lui, trois grands facteurs ont favorisé la cherté de la vie dans le monde et au Bénin en particulier. Il s’agit premièrement de la crise sanitaire du coronavirus que le régime a réussi à gérer à travers une capacité d’anticipation du chef de l’État. « Nous étions en train de finir avec le coronavirus avec ses effets sur le marché intérieur quand deux pays dans le monde se sont mis à se quereller et se sont déclaré une guerre qui a eu de répercussions sur tous les pays du monde entier. Cela, parce que ces deux pays sont de grands producteurs du blé, du gaz naturel et des produits pétroliers. Il devenait ainsi évident que les prix de quelques produits de grande consommation augmentent sur le marché », a dit Pascal Koupaki qui fait référence à la guerre entre l’Ukraine et la Russie comme deuxième facteur exogène de la conjoncture économique qui frappe tous les pays. Selon les explications du ministre d’État, Secrétaire Général de la Présidence de la République, le troisième facteur est  un problème de voisinage concernant la crise sécuritaire où les djihadistes occupent des régions pour empêcher les agriculteurs de ces zones et de ces pays de produire les vivres.

Le ministre d’Etat Pascal Koupaki saluant les têtes couronnées

Qu’a fait le gouvernement : Face à cette situation, le ministre d’Etat Pascal Koupaki a expliqué aux populations que le gouvernement a pris des mesures sociales et des mesures financières envers les populations qui ont été obligées d’arrêter leurs activités commerciales. A le croire, le gouvernement a aussi pris des mesures de plusieurs milliards de subvention pour rendre disponibles sur son marché les produits de première nécessité et maintenir leur prix accessibles par un mécanisme de contrôle des prix.

De l’autre côté : Après les explications du chef de la délégation, les hauts fonctionnaires, cadres sectoriels de la délégation se sont succédés pour le décryptage d’autres mesures à impact hautement social que le gouvernement met en place pour le bien-être des populations. Etant satisfaites des explications des différentes autorités, les populations de Pahou, par la voix des représentants des jeunes, femmes, sages, notables et têtes couronnées, ont manifesté leur reconnaissance à l’endroit du président Patrice Talon et son gouvernement. Le ministre d’État a saisi cette occasion pour lancer un appel à la solidarité autour du chef de l’Etat et son gouvernement pour la réalisation de tous les grands projets promis au Programme d’Action du Gouvernement.

Assise Agossa

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page