.
.

Le triomphe de la vérité

.

Expo Art du Bénin: Le Vice-Doyen, Charles Babadjidé fait découvrir une exposition pluridisciplinaire aux étudiants


Vues : 16

Vue d’ensembles des étudiants avec les enseignants

A l’initiative de l’équipe décanale, les étudiants de la Faculté des sciences humaines et sociales (Fashs) de l’Université d’Abomey-Calavi, ont effectué une visite de l’exposition diptyque  ‘’Art du Bénin: De la restitution à la révélation’’ le jeudi 12 mai 2022. C’était à la faveur d’une sortie pédagogique organisée sous la direction du Vice-Doyen de la Fashs, professeur Charles Lambert Babadjidé.

Pourquoi c’est important : Mobilisés par les enseignants, ces étudiants issus des différentes filières telles que la psychologie, la géographie, l’histoire et archéologie, la sociologie, les sciences de l’éducation, la philosophie, sont allés nombreux découvrir les œuvres royales exposées à la présidence. Ils étaient accompagnés pour la circonstance des enseignants de cette faculté et du Vice-Doyen de la Fashs, professeur Charles Lambert Babadjidé, chef de ladite délégation. L’objectif de la visite, c’est de pouvoir montrer aux étudiants de la Fashs les œuvres de leurs ancêtres ainsi que les œuvres contemporaines des artistes béninois. Selon Charles Babadjidé qui a conduit la délégation au palais de la Marina, la visite de cette double exposition va permettre aux étudiants de se remémorer du passé et de voir un peu leur histoire. « Ça peut amener à développer le tourisme et pousser à une curiosité scientifique de comprendre telle ou telle chose », soutient- le responsable de l’équipe décanale.

Une exposition pluridisciplinaire : Les étudiants ont découvert de nouveaux modes de productions artistiques, les enjeux de la création contemporaine sans oublier les trésors royaux restitués au Bénin par la France. Ainsi qu’une visite organisée en sortie pédagogique, les étudiants ont découvert un lieu artistique pluridisciplinaire présentant des projets d’arts visuels, de photographie, de mode, de création graphique, de la sculpture, du dessin…« Nous avons beaucoup gagné », s’est réjoui le président du Bue Fahs, Ismaïla Abou. De la sculpture en métal de Charly d’Almeida au travail de Meschac Gaba dans le questionnement de l’identité en passant par les dessins de Ishola Akpo sur le syncrétisme religieux et biens d’autres, les étudiants sont ravis des nouvelles connaissances acquises lors de la présentation de ces œuvres. Ils ont particulièrement focalisé leur attention sur ce qu’ils peuvent gagner de cette visite tout en les exploitants dans leur domaine d’étude. Des questions de curiosité sur les œuvres de Edwige Akplogan, la première artiste féminine béninoise internationalement reconnue. Elle qui fait office de la création contemporaine béninoise a attiré l’attention de ces étudiants.

Appréciation : « L’accueil a été très bien et impressionnant. Autant que nous sommes, nous avons besoin d’avoir des informations sur cela pour mieux comprendre notre origine la vie. Je sais désormais d’où je viens », souligne Ismaïla Abou. De son côté, le professeur Charles Lambert Babadjidé, pense que les étudiants devraient s’inspirer de ce qu’ils ont pu voir à travers les différentes œuvres pour faire du Bénin, un pôle de tourisme. « Après cette visite des trésors royaux, nous avons constaté que les anciens ont des choses très importantes que les gens nous ont volées. Nous avons des talents de l’art que nous pouvons valoriser si vous voyez la matière avec laquelle se présentent les sculptures. Notre culture a des choses essentielles sur lesquelles on peut se baser et le Bénin peut devenir un pays touristique », fait-il savoir. Une chose qui suscite déjà des ambitions chez les étudiants quand Gloria Adjassa a déclaré qu’elle s’est rendue compte qu’elle n’est pas dans n’importe quel pays. « J’ai vu beaucoup de choses, des talents éclore de nos artistes. Alors, je ne suis pas dans n’importe quel pays », a-t-elle déclaré.

Alban Tchalla

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page