.
.

Le triomphe de la vérité

.

Le président Patrice Talon à la cérémonie de présentation de vœux avec les corps constitués: « Nous devons redoubler de vigilance pour préserver la paix et la sécurité »


Vues : 0

Le Président de la République, Patrice Talon a échangé, le vendredi 21 janvier 2022, les vœux avec les représentants des Corps constitués de la Nation et du Corps diplomatique accrédité au Bénin. C’était dans une salle des Ambassadeurs qui a retrouvé sa splendeur après les travaux de rénovation.

Le Président de l’Assemblée nationale, Louis G. Vlavonou, pour le compte des Institutions de la République, Madame Sahadi Sandi Abdou, Doyenne du Corps diplomatique et le Contre -Amiral Patrick Jean-Baptiste Aho ont sacrifié à la tradition en passant en revue les principaux évènements intervenus l’année écoulée et exprimé leurs attentes pour 2022. Au-delà du fait que les intervenants, ont relevé et salué les progrès et prouesses réalisés par le Bénin dans maints domaines, les attentes et les souhaits ont vite pris le dessus. L’essentiel des discours a été dominé par les défis sécuritaire et sanitaire que constituent le terrorisme et la Covid-19. Ainsi, le Président de l’Assemblée nationale, le premier à prendre la parole, a mis en exergue les efforts du gouvernement pour renforcer les Institutions de la République dans leur mission. Il s’est également réjoui de la bonne collaboration entre le gouvernement et ces Institutions. Et pour maximiser les progrès, Louis Vlavonou a plaidé entre autres pour la relecture des textes régissant la Haute Cour de Justice et la constitutionnalisation du Médiateur de la République. La Doyenne d’âge du Corps diplomatique qui est à sa dernière cérémonie de vœux car en fin de mission au Bénin, pour sa part, regrette la guerre en Éthiopie et fustige la prise du pouvoir par les armes. Une tendance du retour des militaires au pouvoir qui commence à s’observer dans la sous – région. Madame Sandi exhorte alors les hommes politiques à ne pas créer les conditions d’intervention des militaires sur la scène politique. L’ambassadeur du Niger près le Bénin, au nom de ses pairs, assure le Président Talon du soutien des partenaires techniques et financiers dans la concrétisation des priorités du PAG 2 comme ils l’ont déjà fait pour la première génération du Programme d’Actions du Gouvernement.

La lutte contre le terrorisme, une préoccupation du Chef de l’Etat
Prenant ensuite la parole au cours de cette cérémonie, le Chef d’État-Major Général des armées béninoises, le Contre – Amiral Patrick Jean-Baptiste Aho, admet l’élan de modernisation du pays et témoigne que le secteur de la sécurité a fait l’objet d’une attention particulière. Avec émotion, il reconnaît que 2021 aura été éprouvante pour les forces de défense et de sécurité béninoises dont certains éléments sont tombés ou blessés en mission commandée. Le Contre – Amiral Patrick Jean-Baptiste Aho insiste sur la nécessité de la coproduction de la sécurité. Il saisit cette tribune pour plaider pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des FDS et surtout pour que la Nation soit reconnaissante envers les ayants droit des frères d’armes perdus au champ de bataille. En réponse tour à tour à chacune de ces interventions, le Président Patrice Talon, dans un ton à la fois solennel et parfois étreint par l’émotion, comme à son habitude, a mis les succès de sa gouvernance à l’actif de tous les Béninois. Sur ce chapitre, il assure que “si pendant longtemps nos déviances ont eu pour effet de fragiliser l’État, nous avons commencé à inverser la tendance…Ce qui permet d’observer désormais, partout, l’impact de l’action publique au profit de la modernisation du pays”. Le Chef de l’État rassure que le social structurel auquel son gouvernement travaille va impacter durablement la qualité de vie de la majorité des Béninois. Il ne perd pas de vue qu’il “faut s’attaquer sans désemparer aux déséquilibres qui affectent l’efficacité des actions en matière de contre – pouvoirs car cela fragilise le contrôle républicain “. Dans la même veine, il soutient que la sécurité et la paix sont deux conditions indispensables au développement socio-économique et indique que le rôle des FDS dans l’édification d’une Nation prospère est essentiel. Aussi, a-t-il salué la mémoire des braves soldats béninois tombés sur le champ d’honneur et loué la bravoure des blessés. Le Président TALON exprime aussi sa profonde compassion à l’endroit des familles affectées. En sa qualité de Chef suprême des armées, il rassure que la République ne les abandonnera pas. Le Président de la République prend donc l’engagement fort et solennel d’être plus que jamais aux côtés des FDS pour leur fournir davantage de moyens nécessaires à la défense du territoire béninois et à la protection de ses concitoyens. “Des actions sont déjà initiées en vue du renforcement de vos capacités opérationnelles et elles seront intensifiées”, garantit le Président Patrice Talon. Faisant allusion au terrorisme, il se réjouit de la décision des Chefs d’État de la CEDEAO de consentir, de manière concertée, les efforts nécessaires pour le combattre de façon durable et efficace. Le Chef de l’État fait également le constat que le terrorisme se nourrit des menaces à la paix et des conflits entre les États. Ainsi, en bon apôtre de la paix, il préconise le dialogue. Pour lui, les générations actuelles doivent se convaincre qu’au 21ème siècle, les différends entre les États doivent se régler par le dialogue plutôt que par la force. Et il réitère devant le Corps diplomatique, sa volonté de poursuivre et de renforcer la dynamique d’apaisement et de rassemblement nécessaire au succès durable des actions de développement.

Rastel DAN

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page