.
.

Le triomphe de la vérité

.

Animation de la vie politique: L’He Chantal Ahyi satisfaite des grandes avancées de la réforme du système partisan


La Députée du parti Bloc républicain, Chantal Ahyi

«La réforme a réussi à installer un équilibre des forces, des intérêts et des compétences au service de la nation». C’est en ces termes que l’honorable Chantal Ahyi députée élue de la 16ème circonscription électorale du Bloc Républicain, a exprimé toute sa satisfaction de constater une avancée notable dans la réforme du système partisan. C’est à l’occasion d’un entretien qu’elle a accordé à nos confrères du journal « Le Matinal ». Cette réforme qui a réussi à dynamiser les différentes formations politiques, a induit une refonte profonde du paysage politique béninois. « Au rang des engagements pris et honorés par le président Patrice Talon figure la réforme du système partisan. Ce fût un chantier de toutes les audaces, un grand défi géré haut les mains par toutes les parties prenante », a déclaré Chantal Ahyi avant de poursuivre que « le jeu politique a connu une profonde réorganisation avec une meilleure structuration des compétitions électorales. Le paysage politique est facile de lisibilité et force est de constater que ladite réforme reste en droite ligne du multipartisme intégral prôné à l’issue des assises des forces vives de la nation de février 1990 ». En clair, la réforme du système partisan était nécessaire et salutaire, car elle a connu d’énormes avancées majeures. « La rigueur dans la gestion des partis politiques est une avancée notable », a-t-elle expliqué. L’autorité parlementaire s’est réjouie de ce que le bénéfice de cette réforme est d’abord pour les populations qui sont dorénavant épargnées d’idéal farfelu. « L’offre politique qui leur est faite aujourd’hui a du contenu et elles peuvent projeter l’engagement militant sur plusieurs années. Aujourd’hui, on est de bord politique Républicain libéral, Socio progressiste ou de l’opposition avec laquelle j’ai peine à identifier l’idéal militant. Ensuite substantiellement, la rigueur dans la gestion des partis politiques est une avancée notoire car subventionné en partie par l’État avec une reddition de compte stricte. Désormais les intérêts individuels font place à ceux des groupes », a-t-elle confié. La réforme a également réussi à installer un équilibre des forces, des intérêts et des compétences au service de la nation. Comme toute œuvre humaine, elle est certes diversement appréciée mais le bénéfice pour les populations est perceptible. Elle invite par ailleurs, les béninois désireux de le faire, à s’impliquer dans l’animation de la vie publique suivant le choix qui correspond le mieux à leur idéal d’association ou l’initiative politique est libre en République du Bénin.

Alban Tchalla (Coll.)

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page