.
.

Le triomphe de la vérité

.

Conseil municipal de Cotonou: Les membres de la Commission administrative paritaire installés


Vues : 1

Conformément aux dispositions du décret N° 2019-457 du 16 Octobre 2019 appuyé par l’arrêté municipal N° 114/MCOT/SG/SGA/DRH/DARH/SRMIGC-SPRS en date du 29 Octobre 2021, les membres de la commission administrative paritaire de la Mairie de Cotonou ont été officiellement installés dans leur fonction. La cérémonie consacrée à leur prise de fonction a eu lieu le mercredi 19 janvier 2022 à la salle de conférence de l’hôtel de ville. C’est en présence du premier adjoint au Maire Randyx Romain Ahouandjinou assisté du deuxième adjoint, Gatien Adjagboni et de la troisième adjointe, Françoise Irène Behanzin que les membres siégeant au sein de cet organe de nature consultative sont installés dans leurs différentes prérogatives. Présidée par le secrétaire général de la Mairie, Rogatien Ivon Fonteclounon assisté de Isidore Agassounon, cette commission mise en place, est composée de trente-deux (32) membres dont seize (16) titulaires et seize (16) suppléants choisis en nombre égal de représentants de l’administration et du personnel municipal. Ces derniers sont nommés pour un mandat de trois ans renouvelables. Selon les autorités de la Mairie de Cotonou, ce nouveau organe constitue un cadre d’animation du dialogue social entre les partenaires. En matière de dialogue social, la commission administrative paritaire sera consultée pour avis et suggestions sur toute révision ou modification des statuts particuliers, sur les avantages et récompenses accordés aux agents de la Mairie de Cotonou. Elle fait également office d’organe de conciliation en cas de différends collectifs intervenant entre agents et autorité municipale. L’autre mission dévolue à la commission administrative paritaire (CAP), c’est qu’elle s’érige désormais en conseil de discipline pour donner son avis sur les sanctions du deuxième degré dans l’administration municipale. Présent à cette cérémonie d’installation, le secrétaire général de la confédération des syndicats autonomes (CSA), Anselme Amoussou a adressé ses félicitations au Maire de Cotonou, Luc S. Atrokpo pour le respect des textes en vigueur dans le fonctionnement de l’administration territoriale. Pour lui, la Mairie de Cotonou œuvre ainsi pour la bonne gouvernance sociale et administrative. « Car, le dialogue social est important dans la gouvernance », va-t-il préciser avant d’inviter les nouveaux membres au respect des normes en matière syndicale. « Vous êtes là pour montrer que les autorités de la Mairie de Cotonou ne se sont pas trompées en mettant en place la CAP », a-t-il conseillé. Prenant la parole, le premier adjoint, Randyx Romain Ahouandjinou a réitéré l’engagement du Maire de Cotonou pour l’amélioration des conditions de vie des populations avant de renvoyer les membres de cette commission dans leur fonction. Il a saisi l’occasion pour exhorter le personnel municipal à se mettre résolument au service des populations et surtout à bannir de leurs comportements les mauvaises pratiques telles que le retard, l’absentéisme et autre. Tout en se félicitant de l’installation officielle de cette commission, Randyx Ahouandjinou a invité les membres à faire de cet organe un véritable outil de bonne gestion administrative pour l’amélioration du dialogue social à la Municipalité de Cotonou. Il faut précise que cette cérémonie d’installation a connu la présence de la représentante du préfet du département du Littoral, sans oublier les chefs d’arrondissement et les responsables des confédérations syndicales tels que CSA, CSTB et COSI-Bénin.

Alban Tchalla (Coll.)

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page