.
.

Le triomphe de la vérité

.

Audience suite à la rupture de fourniture de l’énergie électrique dans la commune de Savè: Le DG/ABERME Jean-Francis Tchékpo rassure les populations d’Okéo de la prise en compte de leurs doléances par le Gouvernement


Vues : 0

Une délégation des populations d’okéo (commune de Savè) ayant à sa tête le chef de l’arrondissement de l’Okpara, Gobou Bernard ainsi que des cadres dont Hounvidé Séraphin, Hubert Hounsou, docteur Agognon Gérard, et deux membres de l’équipe locale de suivi de la gestion de la centrale électrique dont Louis Dossou et Obossa Crépin a sollicité et obtenu une audience au cabinet du directeur général de l’Agence béninoise d’électricité rurale et de maitrise d’énergie (ABERME ), Jean-Francis Tchékpo le mercredi 22 décembre 2021. L’objectif de cette visite est de lui faire part des préoccupations liées à l’absence de courant électrique à Okéo.

Selon la délégation, Okéo, dans l’arrondissement de l’Okpara, commune de Savè, la population souffre de l’absence de courant électrique du fait de la dégradation avancée de la centrale électrique qui est hors tension depuis plus de huit mois. La panne intervenue le 22 mai 2020 a plongé Okéo, le chef-lieu de l’arrondissement de l’Okpara dans l’obscurité, a précisé Louis Dossou à la suite de Crépin Obossa qui a décrit la situation qui a abouti à l’absence de courant électrique à Okéo. Au-delà de ladite situation pour laquelle la délégation d’okéo est venue plaider, la population d’Okéo souhaite une densification du réseau électrique ainsi que l’installation de lampadaires photovoltaïque dans le chef-lieu de l’arrondissement ainsi qu’aux abords de la ville d’Okéo actuellement en bitumage, ont insisté les cadres d’Okéo présents à cette audience plaidoyer. En demandant une attention du gouvernement et surtout des services de l’Aberme pour Okéo, les membres de la délégation ont tour à tour insisté pour que les services publics d’okéo, notamment le centre de santé, le commissariat de police, l’arrondissement etc. soient également desservis par l’énergie électrique.
En recevant ladite délégation d’okéo, le DG Aberme Jean-Francis Tchékpo s’est réjoui de l’initiative des cadres d’okéo et a fortement félicité les membres de ladite délégation pour leur attachement au développement de leur localité. Estimant que c’est l’une des rares fois qu’il reçoit une délégation de représentants de population venir directement à son cabinet pour un plaidoyer du genre, le DG/ ABERME, après avoir remercié le docteur Agognon à travers qui il a programmé la séance, a saisi l’occasion de ses échanges avec les représentants de la population d’okéo conduits par le chef de l’arrondissement de l’Okpara, Gobou Bernard pour leur expliquer tout sur ce qui se fait par le gouvernement du président Talon à travers l’Aberme qu’il dirige. Jean-Francis Tchékpo a expliqué qu’il y a presque 80 villages qui ont bénéficié des centrales électriques. Et presque routes ces centrales ont des problèmes de divers ordres parce que ces centrales n’ont pas la capacité de couvrir toutes les zones. Et le Gouvernement a lancé une procédure pour recruter des prestataires qui viendront régler ces situations et augmenter la capacité de toutes ces centrales de sorte qu’une fois finis, elles soient mises au service de tout le monde. « Il y a une procédure que le Gouvernement est en train de faire et qui s’achève déjà. Il ne reste que la signature des contrats avec les concessionnaires. Et une fois les contrats signés, ils se chargeront de venir réaliser les infrastructures. Donc en principe, déjà en mars ou avril 2022, vous devez voir les gens qui viendront reprendre les installations dans les 66 localités », rassure le DG de l’Aberme Jean-Francis Tchékpo. Pour lui, le Gouvernement du président Talon fait des démarches à travers l’Aberme pour la satisfaction des populations. Le DG Jean-Francis Tchékpo s’est par ailleurs étonné d’entendre que les services publics d’Okéo ne soient pas encore desservis par l’énergie électrique alors que son agence a formellement donné des instructions écrites dans ce sens à l’entreprise en charge de ce volet. Estimant que cela est préoccupant, Jean-Francis Tchékpo annonce que l’Aberme va relancer ce dossier. Il a également promis de faire le point de cette rencontre de la délégation d’okéo au Ministre de l’énergie Jean Claude Houssou ainsi que les doléances des populations d’Okéo. Satisfaits de la spontanéité du DG de l’Aberme à recevoir la délégation d’Okéo, les membres de ladite délégation ont fortement félicité le DG ainsi que le ministre de l’énergie pour leur attachement au développement d’Okéo et à travers eux le président de la république pour tous les efforts déployés pour le bien-être des populations à la base.

Point sur la situation de coupure de courant électrique à Okéo présentée par la délégation d’okéo au DG de l’Aberme

A Okéo, il y a une panne depuis le mercredi 20 mai 2020. C’est la centrale que l’UEMOA a installé le 14 septembre 2014 qui a coupé l’électricité. L’Aberme a envoyé le mercredi 13 mai 2020, une équipe depuis Cotonou pour venir constater qu’effectivement il n’y a pas d’électricité. Selon leur constat, le problème est au niveau de toutes les bactéries qui ne fonctionnent plus. L’équipe a promis faire diligence pour changer les batteries. L’équipe a promis faire diligence pour changer les batteries. Une délégation de L’UEMOA a fait un tour à Okéo pour une séance de travail. Le ministère de l’énergie qui est saisi du dossier a aussi rassurés de ce que les dispositions seront prises. Tout récemment, l’Aberme a envoyé à nouveau une équipe sur le terrain pour visiter la centrale de Prodere (L’UEMOA) et celle de Proves qui est géré par le Gouvernement. Après la visite, l’équipe de l’Aberme a indiqué que les dispositions sont en cours pour mettre en marche le réseau et surtout pour plus renforcer les choses.

Edwige Totin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page