.
.

Le triomphe de la vérité

.

Congrès extraordinaire: Voici les grandes décisions et recommandations du parti FCBE à Dassa


Vues : 1

Le duo Djemba/Hounkpè

Les responsables du parti Force Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE) ont tenu le samedi 11 décembre dernier un congrès extraordinaire dans la commune de Dassa-Zoumè. Ils étaient tous présents à cette importante rencontre, une première depuis les dernières élections présidentielles d’avril 2021, Paul Hounkpè, secrétaire exécutif national du parti, Alassane Soumanou Djembra, candidat au poste de président de la République auxdites élections, différents autres responsables et leaders départements, communaux et locaux. Du grand monde pour un congrès extraordinaire qui venait à point nommé. Il s’est achevé par plusieurs décisions et recommandations. Au nombre de celles-ci, les congressistes ont recommandé entre autres, à toutes les structures de base ; (les cellules de villages et quartier de ville, les coordinations d’arrondissement et des communes) de mettre tout en œuvre pour le ralliement de nouveaux adhérents notamment les jeunes et les femmes sur la base des idéaux du parti, et de procéder à l’enregistrement des militants dans toutes les contrés de notre cher et beau pays, le Bénin ; d’animer les structures de base afin de faire face à la stratégie de débauchage de nos militants sur fonds d’intimidations et de chantages adoptée par les partis de la mouvance au pouvoir.
Au rendez-vous de Dassa, le parti FCBE n’a pas manqué non plus de se prononcer sur l’avènement du Conseil électoral qui aura pour charge désormais l’organisation des élections au Bénin. Paul Hounkpè et les siens en appellent à cet effet, au «respect des textes de la République par le Conseil Electoral pour des élections libres, transparentes, équitables et inclusives ». Ils ont également insisté sur le « caractère impartial dont doit faire preuve le Conseil Electoral afin de restaurer son image d’antan et de faire de notre pays un véritable pays démocratique ».
A propos des récentes vagues de démissions observées au sein de certaines formations politiques, dont FCBE, les congressistes ont d’abord tenu à rappeler la loi n°2018 – 23 du 17 septembre 2018 portant charte des partis politiques en République du Bénin, en son article 11 qui dispose : ‘’Tout citoyen, jouissant de ses droits civils et politiques, est libre d’être membre fondateur ou d’adhérer au parti politique de son choix. Il est tout aussi libre d’en démissionner. Nul ne peut être membre de plus d’un parti politique.’’ Il y a aussi la loi n° 2019-43 du 15 novembre 20219 portant code électoral en République du Bénin, dispose en son article 177, je cite : ‘’Les partis politiques sont tenus de présenter des listes de candidats dans tous les arrondissements du territoire national.’’ Et considérant entre autres, « le caractère légaliste du Parti FCBEet respectueux des textes de la République ; » et la réforme du système partisan visant à réduire la transhumance politique ; Paul Hounkpè et les siens ont dénoncé avec « véhémence, le plan de déstabilisation savamment orchestré par les Partis de la mouvance à travers le débauchage systématique des Conseillers du Parti FCBE en vue d’instituer des Conseils Communaux monocolores après le Parlement monocolore ». Ils disent se désoler « du non-respect de l’esprit de la réforme du système partisan par leur géniteurs » et exigent « la démission au poste électif du parti d’origine avant leur adhésion au nouveau parti d’accueil ». Ils appellent aussi les uns et les autres, à « cesser ces actes qui ne sont pas de nature à favoriser un climat politique apaisant. »
Se disant par ailleurs préoccupés par la désillusion de la population à l’égard de la classe politique dirigeante actuelle et par le fait que les jeunes citoyens sont de moins en moins nombreux à se rendre aux urnes, les congressistes ont invité le parti FCBE à adopter de nouvelles mesures visant à inciter une forte adhésion des jeunes et des femmes à la cause du Parti. Ils l’exhortent également à rester fidèle à l’engagement initial, à garder constamment à l’esprit sa mission, à porter haut levé le drapeau du socialisme démocrate et à lutter sans relâche pour réaliser le rêve béninois du grand renouveau de la nation et prendre toutes les dispositions nécessaires pour une participation effective à toutes les élections futures à commencer par les législatives de 2023.
A la faveur de ce même congrès extraordinaire, Alassane Soumanou Djemba a été désigné comme nouveau président d’honneur du parti FCBE, en remplacement de Boni Yayi, ancien chef de l’Etat, qui avait démissionné à ce poste lors de la crise récente.

Christian Tchanou

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page