.
.

Le triomphe de la vérité

.

Lancement de la construction de la Cité des mères à Athiémé: La Fondation Dossou Goras Gaglozoun s’engage pour la promotion des mères


Vues : 5

La Présidente de la FDGG, Madame Akouavi Laure Gaglozoun

Sous la houlette de sa Présidente Madame Akouavi Laure GAGLOZOUN et en présence du préfet du Mono, Bienvenu Milohin et le maire de la commune d’Athiémé, la Fondation Dossou Goras Gaglozoun (FDGG) a procédé ce samedi 27 novembre 2021 dans l’arrondissement d’Atchannou sis dans la Commune d’Athiémé au lancement de la construction de la Cité des Mères et à la première cérémonie d’hommages aux mères.
La FDGG est une Organisation Non gouvernementale enregistrée sous le numéro 252/MISP/DC/SGM/DIC/SAAP-Assoc/SA du 22 Septembre 2021. Elle a pour objectifs d’œuvrer au bien-être humain et contribuer à la promotion du genre féminin, socle de développement de toute société ; de rendre un hommage aux mères les plus valeureuses de toutes les nations du monde ; de Contribuer au développement des activités socio-éducatives visant l’épanouissement effectif des populations ; et d’œuvrer à la protection et à la sauvegarde de l’environnement. A travers la CITÉ DES MÈRES, la FDGG entend immortaliser les mères de toutes les nations du monde ayant contribué de façon significative à la marche de l’humanité. C’est pour traduire ces aspirations profondes de la Fondation en actes qu’elle a lancé ce samedi 27 Novembre 2021, la construction de la CITÉ DES MÈRES, une infrastructure d’utilité publique de promotion des mères avec pour crédo : Honorer et promouvoir.
Selon le plan présenté aux invités, la CITÉ DES MÈRES sera composée de cinq grands édifices érigés sur une grande superficie. Le premier est l’édifice des Reines (Bloc administratif) où seront inscrits les noms des mères des célébrités du monde artistique et des Sports. Le second, la Cour des Héroïnes est dédié au Centre d’Accueil à la formation au dortoir et au centre d’alphabétisation. Sur cet édifice, la FDGG inscrira les noms des mères battantes de tout genre, les dirigeantes politiques, les guerrières de nos nations. Le troisième est la Tribune des déesses. Elle est réservée aux manifestations culturelles et portera les noms des mères du secteur économique et des commerçantes. Le quatrième édifice est l’arène des Inventions dédié à la Bibliothèque et au Centre Multimédia, sur ses murs seront inscrits les noms des mères qui ont innové dans les domaines scientifiques et techniques. Enfin, le cinquième édifice est l’Hôpital de Vie dédié à la Gynécologie, la Pédiatrie, la Maternité, le Planning familial et le laboratoire.
Profitant du lancement de cette construction, la Présidente de la Fondation Dossou Goras Gaglozoun a dévoilé les fonctions dévolues à la CITÉ DES MÈRES. Cette cité s’occupera de la promotion à travers ses unités consacrées à l’accompagnement des mères. Plus spécifiquement, la CITÉ DES MÈRES est dans le Conseil et orientation sur l’éducation des enfants ; l’Appui aux ménages ; l’Assistance juridique ; la Professionnalisation des activités économiques et mécanismes d’autonomisation ; l’Appropriation des nouvelles technologies de communication et digitalisation ; la protection contre les violences de tout genre ; l’Epanouissement socio-éducatifs et enfin la micro-finance.
Signalons que les autorités préfectorales et communales et les populations d’Athiémé présentes à la cérémonie ont accueilli avec joie et ferveur l’initiative de la Fondation Dossou Goras Gaglozoun (FDGG).

Fidèle KENOU

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page