.
.

Le triomphe de la vérité

.

Trafic de drogue: De nouvelles saisies, le Bénin résolument engagé contre les trafiquants


Vues : 1

De la drogue saisie à nouveau. Plusieurs personnes interpellées. C’est Elonm Mario Metonou, procureur spécial près la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet) qui a rendu officielle l’information ce lundi 18 octobre à travers un communiqué de presse. Il s’agirait au total de 10kg, 500 g d’héroïne dissimulés dans une valise par un voyageur arrivé à Cotonou, la semaine écoulée par un vol aérien. En effet, d’après le procureur, le mardi 12 octobre 2021, un peu après quinze heures, le sieur Touré Abdel Kader a été interpellé au quartier Tokplégbé dans le 1er arrondissement de Cotonou en compagnie de trois autres personnes par l’Office Central de Répression du Trafic Illicite de Drogue et Précurseurs (Ocertid). L’intéressé, arrivé à Cotonou une heure plus tôt par le vol Rwand Air en provenance d’Afrique du Sud et porteur d’une valise la remettait au nommé Maduka Okey lorsqu’il a été mis aux arrêts. La fouille de cette valise a permis d’y découvrir, cachés dans les différentes parois, sept emballages d’une poudre blanchâtre d’un poids total de 10 kg 500 grammes. A l’analyse, cette substance s’est révélée être de l’héroïne. Des aveux des sieurs Toure et Maduka ainsi que de l’exploitation des différents éléments de preuve collectés, il est apparu que ceux -ci ont bénéficié de la complicité de fonctionnaires de police et des eaux et forêt en service à l’aéroport international de Cotonou. Ces fonctionnaires au nombre de six ont curieusement déserté leurs postes de travail à l’atterrissage du vol ce mardi 12 octobre 2021. Ils ont, par conséquent, tous été interpellés.
Au total, dix personnes impliquées dans ce trafic ont été inculpées sachant que le destinataire final du produit ainsi que les autres membres de ce qui apparaît comme un réseau organisé ont été d’ores et déjà identifiés et font l’objet d’une recherche active, selon le procureur Elonm Mario Metonou.

Le Bénin résolument engagé à combattre les trafiquants

Visiblement, les autorités judiciaires et policières actuellement n’entendent plus faire cadeau aux trafiquants de stupéfiants qui tentent d’opérer sur le territoire national ou de transiter par le Bénin. Le dispositif de surveillance mis en place fait brillamment ses preuves avec les saisies de drogue de différents natures et les interpellations des trafiquants et complices qui s’enchainent depuis peu. A l’analyse, plusieurs observateurs objectifs en concluent que la multiplication des cas de saisie et d’interpellations n’est pas synonyme de ce que le Bénin serait devenu une plaque tournante du trafic. Pour eux, on parle de plaque tournante lorsque l’Etat tolère, est impuissant ou participe au trafic. Or, ce qu’on observe ici, c’est que l’Etat affirme sa présence dissuasive et répressive. Ceux qui sont pris sont jugés et sévèrement punis, les produits incinérés. Il est à saluer l’efficacité de la politique du Bénin en matière de répression du trafic de drogues.

Christian Tchanou

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

You cannot copy content of this page