.
.

Le triomphe de la vérité

.

Campagne Zéro Palu: Les entreprises clientes de Ecobank Bénin s’engagent pour l’élimination du paludisme


Le présidium à l’ouverture des travaux de l’atelier

L’Ong Speak Up Africa poursuit avec dynamisme son engagement dans la lutte contre le paludisme en Afrique et au Bénin. Après la rencontre avec les organisations de la société civile, ce sont les chefs d’entreprises clientes de Ecobank qui ont saisi l’occasion d’une table ronde pour réfléchir sur les stratégies à déployer en vue d’une mobilisation de ressources nationales pour un financement durable de la lutte et de l’élimination du paludisme au Bénin. Les travaux de ces assises de deux jours ont été officiellement ouverts le mardi 30 mars dernier à l’hôtel Golden Tulip.

Le paludisme reste l’une des maladies les plus dévastatrices au Bénin et constitue un obstacle dans la vie des entreprises. Il est donc important de mobiliser les entreprises et chefs d’entreprises en faveur du contrôle et de l’élimination du paludisme au Bénin à travers la mise en place d’une stratégie de mobilisation de ressources. Après les mots de remerciements et de reconnaissance de la Coordonnatrice du Programme national de lutte contre le paludisme, Prof Aurore Ogounyèmi-Hounto, de la participation des entreprises à la lutte contre le paludisme, la Directrice commerciale de Ecobank Bénin, Eunice Lorel, a souligné que les influences de cette maladie impactent non seulement la société mais aussi, ont de lourdes charges sur les entreprises du secteur privé à savoir : l’absentéisme, le déclin de la productivité, la hausse des dépenses de santé et autres. Malgré les efforts consentis ces dernières années afin de contribuer à sauver plus de 7 millions de vies dans le monde, le paludisme, continue-t-elle, demeure une menace pour le monde entier. A l‘entendre, la participation des entreprises privées est indispensable afin de dynamiser les objectifs nationaux en mobilisant les partenaires. « La table ronde organisée afin d’échanger sur l’engagement du secteur privé, définir des interventions stratégiques afin de mobiliser les ressources domestiques en faveur de la lutte contre le paludisme au Bénin… Nous, entreprises du secteur privé, disposons de capacités pour appuyer les efforts déployés par le gouvernement. Nous avons un profond rôle à jouer », a-t-elle dit avant de réitérer son soutien au gouvernement béninois à travers le Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP) dans la mise en œuvre de stratégies de lutte contre le paludisme.

Pour sa part, la Fondatrice et Directrice exécutive de SpeakUp Africa, Yacine Djibo, a notifié l’apport crucial des entreprises privées dans la mobilisation des ressources. Un apport qui répond au second pilier fixé dans la mise en œuvre du projet de lutte contre le paludisme. « Si nous arrivons à diminuer ou à éliminer cette maladie, nous aurons une meilleure productivité dans nos entreprises. Il y aura moins d’absence dans les entreprises, plus de productivité. Nous avons tous intérêt à accompagner la lutte d’élimination entamée par le Bénin depuis 5 ans pour arriver aux objectifs fixés par la communauté internationale à l’horizon 2030 », a martelé le Secrétaire exécutif du Conseil national de lutte contre le Sida, la Tuberculose, le Paludisme et les épidémies, Dr Melchior Aissi. Il a salué les efforts consentis par l’Ong Speak Up Africa à travers l’initiative « Zéro Palu » puis, exhorté les chefs d’entreprises privées à accompagner cette initiative afin de donner le bon exemple sur l’échiquier national, régional et international. Au cours de ces deux jours de travaux, les chefs d’entreprises ont échangé sur les défis, enjeux et opportunités pour une meilleure implication dans les actions en faveur de l’élimination du paludisme. Ils ont également pu identifier les initiatives stratégiques en faveur de l’élimination du paludisme au Bénin.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *