.
.

Le triomphe de la vérité

.

Préparatifs de la campagne électorale: Le projet de société «consensus» du duo Fcbe au labo


Les responsables du parti Force Cauris pour un Bénin Émergent (Fcbe) restent dans une dynamique méthodologique dans le cadre de leur participation aux présidentielles d’avril prochain. Après le choix du duo Allassane Soumanou Djemba/ Paul Hounkpè validé par la Cena pour prendre part audit scrutin, ils n’ont pas tardé à aborder une nouvelle étape importante. Il s’agit de l’élaboration d’un projet de société. Il a été soumis ce samedi à des représentants de militants à la faveur d’un atelier au Chant d’oiseau à Cotonou pour y apporter des amendements nécessaires. Une étape nécessaire avant la divulgation dudit projet, selon eux. Pour des sources proches du parti, ce projet de société est bâti autour du consensus comme valeur de gouvernance. «Les Béninois bâtissent le Bénin ou construisent le Bénin» pourrait-il être intitulé, d’après les mêmes sources, soutenant la vision du parti qui entend placer l’homme au cœur du développement. Promouvoir l’intelligentsia béninoise et des ressources humaines de qualité pour le bien-être social, sont de grandes valeurs défendues dans ledit projet. On insiste sur le fait qu’aucun secteur vital de la vie socio-économique du Bénin ne sera confié à des expatriés, mais plutôt à des fils du pays.
Plusieurs autres surprises agréables figureraient aussi dans ce projet de société que le parti Fcbe annonce comme le meilleur dans la prochaine course à la magistrature suprême. Allassane Soumanou Djemba, candidat au poste de président de la République et Paul Hounkpè, actuel Secrétaire exécutif du parti, candidat au poste du vice-président se disent déterminés à gagner ces élections en vue et se préparaient déjà activement pour l’assaut final de la conquête du pouvoir par les urnes le dimanche 11 avril prochain. Raison pour laquelle, ils entendent soumettre bientôt au peuple béninois ce projet de société susceptible, selon eux, de susciter l’adhésion massive des Béninois. Le parti Fcbe, formation politique de l’opposition d’obédience social-démocratie n’entend pas, dit-on, se faire échapper l’opportunité de reprendre le pouvoir d’Etat à Patrice Talon qui reste aussi dans la course après l’avoir perdu en 2016. Pour eux, il faudra un nouveau contrat social à la hauteur des attentes du peuple béninois qu’ils estiment «désabusés» depuis bientôt cinq ans que le régime de la rupture est en place. Ils se disent convaincus, selon les mêmes sources que leur projet de société fera l’unanimité en vue d’une «victoire écrasante des Fcbe au soir du dimanche 11 avril prochain».

Christian Tchanou

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *