.
.

Le triomphe de la vérité

.

31ème anniversaire du démarrage de la Conférence nationale: Talon réceptionne le siège rénové de la Cour constitutionnelle


Le 19 février 2021, date du 31ème anniversaire du démarrage de la Conférence nationale des forces vives de la Nation sera gravé dans les annales du pouvoir de la Rupture. C’est sur cette date que le président Patrice Talon a réceptionné, de façon provisoire, le siège entièrement rénové de la Cour constitutionnelle. Il était accompagné pour la circonstance, du président de l’Institution, Joseph Djogbénou, du vice-président, Razack Amouda Issifou, du conseiller Rigobert Azon et du ministre du Cadre de vie et du développement durable, José Tonato.

D’un coût global de 1.776.138.768 FCFA, la construction du nouveau bâtiment et la rénovation du siège de la Cour Constitutionnelle ont été entièrement financées par le budget national. Démarrés le 02 décembre 2019, les travaux de rénovation du siège de la Cour Constitutionnelle sont pratiquement à termes. Selon les explications fournies au Chef de l’Etat, les travaux ont pris fin à bonne date, malgré un calendrier de chantier très serré, et la crise sanitaire liée au Covid-19. Patrice Talon et sa délégation ont visité le nouveau bâtiment dans tous ses compartiments et ont posé beaucoup de questions. Des réponses détaillées lui ont été données de la part des techniciens et du ministre José Tonato. A la fin de sa visite, le président de la République s’est dit satisfait du travail abattu. Tout en félicitant les différentes équipes techniques pour la qualité des prestations, il les a par ailleurs exhortés à corriger les petites imperfections notées çà et là.
C’est un pari gagné par le président de la haute institution, Joseph Djogbénou qui souhaitait vivement l’organisation de la présidentielle de 2021 dans les bâtiments rénovés du siège de la Cour constitutionnelle. L’enseignant de droit à l’université d’Abomey Calavi pourra alors annoncer les résultats de la présidentielle du 11 avril prochain dans des conditions optimales, vu le travail abattu par les techniciens et les entreprises. Grâce à son leadership et à sa descente fréquente sur le chantier, les membres de la Cour constitutionnelle et le personnel de l’Institution doivent pouvoir intégrer le siège à partir du lundi 1er mars prochain. Au-delà de la mise aux normes du lieu, c’est une véritable métamorphose architecturale qui a été notée: augmentation de la capacité d’accueil, nouveaux bâtiments pour les conseillers, création de nouvelles salles d’audience, aménagement des espaces verts, etc. Pour confirmer que sous le régime de Patrice Talon, les bonnes choses se font sans grands bruits, les délais sont respectés et les chantiers livrés à bonne date.

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *