.
.

Le triomphe de la vérité

.

Construction d’infrastructures scolaires: Un partenariat fructueux entre le Japon et la ville de Kétou


Photo de famille au terme de la cérémonie

Le premier citoyen japonais au Bénin, l’Ambassadeur Tsugawa Takahisa a procédé le mercredi 17 février 2021, à la signature d’un contrat de don de construction d’infrastructures scolaires dans la commune de Kétou, avec la présidente de l’Ong Beni Environnement Education and Society (BEES-ONG). Il s’agit d’un projet de construction de deux modules de quatre classes avec équipements dont un laboratoire en paillasses et des latrines à quatre battants au Ceg3 de Kétou.

C’est le début d’un partenariat fructueux entre l’ambassade du Japon et la ville de Kétou. Un geste assez fort qui vient combler le manque d’infrastructures scolaires dans la commune notamment au Ceg 3 de Kétou et renforce l’un des axes du programme d’actions de la mairie visant, à assurer une éducation de qualité à tous les fils et filles de la commune. Le projet de construction de deux modules de quatre classes avec équipements dont un laboratoire en paillasses et des latrines à quatre battants au Ceg3 de Kétou entièrement financé par le Japon à hauteur de 98 millions de FCFA vient donc à point nommé. Gloria Badoussi, présidente de l’Ong Beni Environnement Education and Society (BEES-ONG) initiatrice du projet, a saisi l’occasion de cette cérémonie pour exprimer toute sa gratitude au peuple japonais. Elle a pris l’engagement d’œuvrer à ce que la réalisation de ce projet soit effective pour le bonheur des apprenants et des enseignants. « Nous prenons ici devant vous l’engagement solennel de respecter les termes du contrat que nous nous apprêtons à signer avec vous et mettre à la disposition du Ceg 3 de Kétou, des salles de classe répondant aux normes en vigueur, et ceci, selon le délai contractuel », a-t-elle fait savoir. Le même engagement est venu du conseil communal de la ville de Kétou représenté par le Premier adjoint au maire, Vincent Odoun-Ewou. « Je voudrais vous rassurer que la mairie de Kétou jouera toute sa partition dans la mise en œuvre effective de ce projet. Le Conseil communal et le Bureau de l’Association des parents d’élèves veilleront à une utilisation judicieuse des locaux qui seront mis à disposition du Ceg 3 à travers un don du peuple japonais à la commune de Kétou. La construction de ces infrastructures représente pour nous un début de partenariat et le conseil communal reste ouvert à toutes formes de collaboration visant non seulement l’amélioration des conditions d’études de nos enfants mais également le développement socio-économique de toute la commune », a mentionné le Premier adjoint au maire de Kétou, Vincent Odoun-Ewou. Au nom du personnel enseignant et des parents d’élèves, le Directeur du Ceg 3 de Kétou, Olaréwadjou Désiré Okpeïcha a, souligné l’impact de ce don sur les activités académiques. « Je voudrais vous rassurer que les élèves du Ceg 3 de Kétou redoubleront d’ardeur au travail pour offrir les meilleurs résultats académiques aux différents examens à venir. De plus, le Ceg pourra disposer de son cycle secondaire dès l’année prochaine. De ce collègue sortiront, des ministres, des ambassadeurs, des maires, des médecins, des ingénieurs, etc », a-t-il rassuré.

547 millions de FCFA débloqués pour l’année fiscale 2020
Prenant ensuite la parole, l’Ambassadeur du Japon près le Bénin, Tsugawa Takahisa, s’est réjoui de la signature de ce projet qui représente le dernier soutien du Japon accordé aux Ongs dans le cadre de l’année fiscale 2020. A l’entendre, un montant de 547 millions de FCFA a été déboursé par le Japon pour cette année fiscale 2020 et servira à la construction de 41 salles de classe, 3 laboratoires, 28 cabines de latrine et 3 forages à motricité humaine. « Le financement de ces infrastructures s’inscrit dans notre engagement à soutenir le développement des ressources humaines à l’accès à l’eau potable en Afrique… C’est pour accompagner le gouvernement et plus particulièrement la commune de Kétou dans le processus d’amélioration de son système éducatif que le gouvernement du Japon autorise le présent projet dont la réalisation offrira de meilleures conditions aux élèves et aux enseignants », a précisé l’Ambassadeur Tsugawa Takahisa, avant d’inviter tous les acteurs concernés à accompagner l’Ong dans la réalisation des activités.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *