.
.

Le triomphe de la vérité

.

Candidature de Talon à la présidentielle de 2021: Janvier Sossou prédit une victoire dès le premier tour


Membre fondateur du Bloc Républicain et conseiller communal dans la ville historique de Ouidah, Charles Janvier Sossou

Membre fondateur du Bloc Républicain et conseiller communal dans la ville historique de Ouidah, Charles Janvier Sossou a opiné il y a quelques jours, sur la chaine de télévision Eden TV, sur certains sujets de l’actualité nationale. De la candidature du chef de l’Etat, le président Patrice Talon à la présidentielle d’avril 2021, la mise en place du front de restauration de la démocratie par les partis politiques de l’opposition et la tournée de reddition de compte qu’a clôturé le chef de l’Etat il y a quelques jours, sont autant de sujets abordés par le conseiller communal.

Acteur politique bien connue et membre du conseil communal de Ouidah, Charles Janvier Sossou fait partie des premières personnes a évoqué la candidature sans condition du président Patrice Talon à la présidentielle de 2021. Sur la chaine de télévision Eden TV il y a quelques jours, l’homme dit ne pas être surpris par le OUI du chef de l’Etat à l’appel du peuple. Il confirme qu’il ne pouvait en être autrement, vu les nombreuses réformes et les résultats tangibles auxquels l’homme est parvenu en seulement cinq années de gouvernance. « Je ne vous apprends rien, notre pays aujourd’hui est à un pas de l’indépendance énergétique grâce au travail remarquable qui a été fait dans ce domaine. Vous circulez à Cotonou comme dans les grandes villes du Bénin aujourd’hui vous avez l’impression d’être dans un autre pays, grâce au projet asphaltage. 22 stades en un mandat, vous ne croyez pas qu’on fera 30 de plus dans le second mandat ?, » a énuméré Charles Janvier Sossou qui n’a pas oublié de mentionner la construction des marchés régionaux et les réformes institutionnelles. Toutes choses qui confirment selon lui, ‘’la réussite du 1er mandat du président Patrice Talon’’. L’invité de Corneille Aîssè a cependant reconnu que tout ceci a été fait grâce au soutien et à la détermination du peuple béninois qui a accepté serrer les ceintures pendant un temps afin de permettre la mise en œuvre de ses réformes.
Abordant la mise en place du front de restauration de la démocratie par les partis politiques de l’opposition, Charles Janvier Sossou estime que la démocratie béninoise se porte à merveille et qu’elle ne souffre d’aucune ambigüité pour être restaurer. Il condamne les partis de l’opposition qui se sont entêtés de ne pas se conformer aux textes de loi issus de la réforme politique voulue et acceptée de tous. Il croit que ces partis ont mieux à faire aujourd’hui que de faire des exigences. Car, explique-t-il, la présidentielle d’avril 2021 aura lieu et ces partis doivent, chercher à avoir le parrainage des élus que de revendiquer ce qui n’existe pas.
« Vous avez vu la ferveur populaire qui l’accompagne depuis le démarrage de sa tournée de reddition de compte dans les communes. Donc, je crois que le peuple a compris et adhère à la dynamique qui est en place », a martelé Charles Janvier Sossou qui trouve juste et très bénéfique cette démarche du chef de l’Etat d’aller rendre compte de ce qu’il a fait en cinq ans aux peuples, et ceci, en parcourant par voie de terre les 77 communes. Il trouve que « C’est la première fois qu’un chef d’Etat sillonne toutes les communes du pays en si peu de temps ». Charles Janvier Sossou a pour finir invité le peuple béninois au travail et à la sérénité. Il croit que le chef de l’Etat sera élu dès le premier tour de la présidentielle du 11 avril prochain et invite tous les partis de la mouvance à travailler activement à l’atteinte de ce résultat.

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *