.
.

Le triomphe de la vérité

.

Tournée présidentielle/Etape Copargo-Ouaké: «Talon a démontré qu’il tient à la bonne gouvernance», clarifie Alain Orounla


Le Ministre Alain Orounla

Dans son périple dans le Nord-Bénin, le Chef de l’Etat, Patrice Talon, a mis le cap sur les communes de Copargo et Ouaké, ce mardi 12 janvier 2021. La traditionnelle séance de reddition de compte a été l’occasion pour le chantre du Nouveau Départ, de montrer une fois encore aux autorités communales, politiques et populations ayant massivement fait le déplacement, l’ampleur des actions de développement entamées depuis 2016 et qui ont mis le Bénin en chantier. « Notre pays le Bénin, est en construction, il a amorcé un changement, il a amorcé le développement, il est monté sur les rails du développement. Ce constat a été partagé par tous, il n’a été contredit, ni démenti par un seul compatriote dans les localités visitées », a déclaré le Ministre de la communication, Alain Orounla, au terme de cette étape de la deuxième phase de la tournée. Et pour preuve, le porte-parole du gouvernement, Alain Orounla, s’est étendu sur les travaux engagés dans plusieurs secteurs de développement. « Tous les secteurs vitaux ont été visités et ont été balayés : l’eau, l’électricité, les routes, l’hôpital, l’école, les infrastructures sociaux-communautaires de distraction, les stades, les arènes culturelles, les services…. Nous avons réussi à ramener l’eau potable au plus grand nombre de concitoyens, il n’y a pas à se réjouir de ça. Il n’y a pas de triomphalisme lorsqu’on réhabilite l’hôpital; il n’y a pas à se réjouir véritablement lorsqu’on veut ressusciter l’école; il n’y a pas non plus de satisfecit à tirer parce qu’on est entrain d’éveiller la conscience des béninois. C’est des impératifs, c’est des urgences, c’est pour cela que nous devons avoir le triomphe modeste, parce que le meilleur reste à venir », a expliqué le porte-parole du gouvernement. Des secteurs qui, poursuit Alain Orounla, auraient pu être impactés sous les récents régimes. Selon lui, la renaissance actuelle du Bénin est issue de la bonne gouvernance du Chef de l’Etat, Patrice Talon. « Le Chef de l’Etat a démontré jusqu’à quel degré il tient à la bonne gouvernance. Cette bonne gouvernance qui est un grand pas pour le Bénin qui est sorti de sa léthargie pour entrer dans la dynamique de développement et cela, seulement en cinq années d’exercice du pouvoir par le Président Patrice Talon qui a accéléré la restructuration et la transformation de notre pays. Ce qui est important de noter ici, c’est qu’avec les résultats que nous avons obtenus, la barre a été mise suffisamment haut, pour que le Président de la République ne craigne pas la réversibilité du développement amorcé », a martelé Alain Orounla. A l’en croire, les standards sont d’ores et déjà poussés pour que plus jamais, « il n’y ait une remise en cause non seulement de la démocratie que nous continuons de consolider, non seulement de liberté qui nous sont chères et pour lesquelles nous nous battons jalousement, mais également pour cette bonne gouvernance que le Président de la République appelle à sauvegarder afin d’aller le plus loin possible ».

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *