.
.

Le triomphe de la vérité

.

Religion: La Mosquée centrale de Godomey-Togoudo inaugurée


Vue de la mosquée de Godomey-Togoudo inaugurée….

Le Président du Comité d’organisation de l’inauguration des mosquées a procédé, le dimanche 3 janvier 2021, à l’ouverture officielle de la Mosquée centrale de Godomey-Togoudo. La cérémonie d’inauguration de ladite infrastructure financée par l’Organisation Islamique Internationale pour la Charité (IICO) a connu la présence de l’initiateur du projet de construction de ladite mosquée, El-hadj Yékini Abou, Commissaire chargé de la médiation au Bureau exécutif national de l’Union Islamique du Bénin, d’une panoplie d’imans dont notamment le Président de l’Union des Imams de l’Atlantique et Trésorier général de l’Union Islamique du Bénin, Imam Boukari Malik Moutawakil, l’imam de la mosquée centrale de Cadjèhoun Ligali Olao Issiaka, l’imam central de Calavi et du département de l’Atlantique et enseignant à l’Université d’Abomey-Calavi, Arouna Abdoulaye ainsi que plusieurs fidèles, parents et amis.

Initié par El-hadj Yékini Abou, le projet de construction de la Mosquée centrale de Godomey-Togoudo qui date de plus d’une décennie est devenu une réalité grâce à l’Organisation Islamique Internationale pour la Charité (IICO) résidant au Koweït, par le biais de la généreuse Mariam Assanali qui a bien voulu gratifier la communauté musulmane de cette mosquée. La construction de ce lieu sacré vise à permettre aux fidèles d’assister aux prières et aux cultes à l’heure et dans de bonnes conditions. Car, avant sa construction, les fidèles de ce quartier, Godomey-Togoudo, allaient à Godomey, Cadjèhoun et autres, dans des situations pénibles pour leurs cultes. « Compte tenu des besoins urgents des lieux saints de prières dans le quartier qui est devenu une cité dortoir, qui ne sont pas suffisants pour les musulmans, le besoin s’est fait exprimer et nous avons pensé qu’avec l’aide de Dieu, on aurait un site comme celui-là pour répondre à nos attentes spirituelles et nous remercions Dieu », a fait savoir El-hadj Yékini Abou. Selon ses explications, la construction de cette mosquée est comme un rêve qui trottinait dans ses esprits depuis des décennies et il a plu à Dieu de choisir cet instant pour le faire accomplir.

…par ce geste symbolique

Une mosquée en Islam représente l’exécution d’un des décrets d’Allah, le tout puissant qui a demandé de construire les mosquées sur la terre. Car, « Construire une mosquée, c’est d’obéir à ce décret qui est un décret divin », a souligné l’Iman central de Calavi et du département de l’Atlantique Arouna Abdoulaye. Et cet enseignant à l’Université d’Abomey-Calavi, ajoute que lorsqu’on adhère à un décret divin, on ne peut que se réjouir quand cela est déjà réalisé. C’est d’ailleurs ce qui justifie non seulement sa présence ainsi que celle de l’Imam central de Cadjèhoun Ligali Olao Issiaka pour manifester leur joie par rapport à la construction de cette mosquée qui servira aux fidèles de Godomey-Togoudo et ceux de ses environs de lieu de prière et de culte. Pour le Président de l’union des Imams de l’Atlantique et Trésorier général de l’Union Islamique du Bénin, Imam Boukari Malik Moutawakil, quand un homme construit une mosquée, ce n’est pas pour lui, mais elle devient sur terre la maison de Dieu. C’est pourquoi, poursuit-il, Dieu a dit à travers son prophète que : « celui qui me construit une maison sur la terre, je lui bâtirai une belle villa au paradis ». Raison pour laquelle à chaque fois qu’un musulman est riche, il construit une mosquée pour avoir la bénédiction de Dieu ici-bas et dans l’eau delà, a-t-il conclu.

Ils ont dit

Arouna Abdoulaye, Imam central de Calavi, du département de l’Atlantique, et enseignant à l’Université d’Abomey-Calavi: « Désormais nous avons un lieu propice et bien aménagé pour faire notre adoration »

« Une mosquée en Islam représente l’exécution d’un des décrets de notre Seigneur Allah le tout puissant qui a demandé de construire les mosquées sur la terre. Alors, construire une mosquée c’est obéir à ce décret qui est un décret divin. Quand on adhère à un décret divin, on ne peut que se réjouir quand cela est déjà réalisé. C’est la raison de notre présence ici pour manifester notre joie par rapport à la construction de cette mosquée qui servira aux fidèles de ce quartier et des environnants de lieu de prière et de culte. Nous avons pris par ici plusieurs fois par le passé et quand l’heure de prière sonne, nous sommes obligés de nous aligner sur la terrasse de cette maison pour faire la prière. Donc désormais nous avons un lieu propice et bien aménagé pour faire notre adoration ».

El-hadj Yékini Abou, Commissaire chargé de la médiation au bureau exécutif national de l’Union Islamique du Bénin, Secrétaire général de la gestion de la mosquée de Cadjèhoun et initiateur du projet de construction de la mosquée de Godomey-Togoudo: « Nous pouvons désormais rendre hommage à Dieu et l’adorer comme cela se doit »

« A travers l’Organisation Islamique Internationale pour la Charité (IICO) résidant au Koweït, il y a une généreuse dame du nom de Mariam Assanali qui a bien voulu nous gratifier de cette mosquée. Compte tenu des besoins urgents des lieux saints de prières dans le quartier qui ne sont pas suffisants pour les musulmans, le besoin s’est fait exprimer et nous avons pensé qu’avec l’aide de Dieu, on aurait un site comme celui-là pour répondre à nos attentes spirituelles et nous remercions Dieu. La construction de cette mosquée est comme un rêve qui trottinait dans mes esprits depuis des décennies et il a plu à Dieu de choisir cet instant pour le faire accomplir. Il fallait bien que cela soit parce que l’homme ne vit pas que du pain. Si vous n’avez pas le côté spirituel, c’est que votre âme est en souffrance et celui qui ne croit pas en Dieu est en perdition. Il y a un être suprême qui nous gouverne, qui connait nos allez et venir. Si on n’est pas venu de nous-mêmes et on ne peut pas décrire d’où nous venons, alors il est impérieux à chacun de nous de croire que quelqu’un est maître de cet univers et c’est en fonction de tout cela que nous avons pensé qu’il faut un lieu de culte pour que nous puissions vraiment rendre hommage à Dieu et l’adorer comme cela se doit. »

Ligali Olao Issiaka, Imam de la mosquée centrale de Cadjèhoun: « La présence de cette mosquée à proximité est un avantage pour tous »

« Si j’ai accepté participer à l’inauguration de cette mosquée c’est parce que c’est un rêve qui date de plus de 10 ans. Nous avons voulu qu’une mosquée soit construite ici car les mosquées environnantes sont un peu éloignées et quand on veut prier, on prie dans une déchoque. Et nous avons demandé à Dieu de nous construire quelque chose et c’est devenu une réalité avec beaucoup de patience. Parce que chaque fois que le projet vient ici, on le renvoie ailleurs mais nous avons patienté pour qu’Allah se souvienne de nous quand notre heure sonnera et quand elle a sonné maintenant, la joie qui m’anime aujourd’hui est immense. Je suis très content de prendre part à l’inauguration de cette mosquée. Il y en a des fidèles qui quittent ici pour aller à Godomey, Cadjèhoun pour aller prier avec des embouteillages. Ce qui cause parfois des retards mais la présence de cette mosquée à proximité est un avantage pour tous. Ce qui leur facilitera les prières quotidiennes. La mosquée une fois construite ne peut pas s’auto-entretenir mais elle sera entretenue par les humains et nous voulons qu’ils soient des gens qui aiment la prière et savent que la mosquée est la maison de Dieu pour bien s’en occuper ».

Imam Boukari Malik Moutawakil, Président de l’union des Imams de l’Atlantique et Trésorier général de l’Union Islamique du Bénin: « Les fidèles musulmans sont fiers de venir adorer Dieu »

« Nous sommes venus ici pour prendre part à l’ouverture d’une nouvelle maison de Dieu. Quand l’homme construit la mosquée, ce n’est pas pour lui, mais elle devient sur terre la maison de Dieu. C’est pourquoi Dieu a dit à travers son prophète : celui qui me construit une maison sur la terre, je lui bâtirai une belle villa au paradis. Raison pour laquelle à chaque fois qu’un musulman est riche, il construit une mosquée pour avoir la bénédiction de Dieu ici-bas et dans l’au-delà. Avant il n’y avait pas de mosquée ici, le fait d’aller loin pour prier fait que d’autres restent à la maison. Mais maintenant que la mosquée est tout juste à côté d’eux ils sont fiers de venir adorer Dieu. Dans une mosquée, on ne prie pas uniquement pour soi, on prie pour l’Etat, la nation et pour tout le monde. »

Edwige TOTIN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *