.
.

Le triomphe de la vérité

.

Tournée nationale du Président Talon: Zagnanado réclame l’escale du président Talon le 30 prochain


Comme les 54 communes choisies pour la tournée nationale du président Talon, la commune de Zagnanado ne souhaite pas être du reste. Autrement dit, les populations de Zagnanado veulent elles aussi avoir la chance de voir Talon fouler leur sol, car elles n’arrivent pas à comprendre comment leur commune a pu ne pas faire partie de cette liste de 54 communes choisies.
En effet, ayant appris le prochain passage du président Patrice Talon dans certaines communes de la 24ème circonscription électorale dans le cadre de la tournée nationale entamée depuis le 12 novembre 2020, les populations de Zagnanado, qui meurtries dans l’âme et soucieuses de leur situation qui perdure depuis des années, veulent avoir cette chance de dire leur chagrin au père de la Nation. Seule occasion pour un véritable échange pouvant permettre au président Talon d’apprécier les besoins de leur commune. Et pour cause, durant ce mandat, la commune voisine de Covè a connu ministres, députés, tout comme Ouinhi et Zakpota, alors que Zagnanado commune mère de la région Agonlin est restée sans rien avoir. « Quel péché avons-nous commis à Zagnanado contre le chef de l’Etat pour qu’il ne daigne pas nous jeter un simple regard » ont scandé les membres de l’Initiative Relevons Zagnanado dans un message. Car pour la grande tournée nationale qu’il a engagée depuis quelques jours, le chef de l’Etat aurait prévu traverser Zagnanado sans marquer un arrêt dans cette commune afin d’écouter les doléances des populations, alors qu’il aurait une résidence à Zagnanado qui porte son nom.
Pour avoir largement exprimé leurs suffrages lors de la présidentielle de 2016 en faveur du candidat Talon, Zagnanado mérite un bon traitement. Mieux, pour les communales dans le Zou, même chose. Quant aux législatives de 2019, malgré le mauvais positionnement des fils de Zagnanado, 4ème tête de liste et suppléants par endroits sur les listes UP et BR, les populations sont sorties massivement voter. Toute chose qui est l’illustration du total ancrage de Zagnanado dans la rupture.
C’est pourquoi Zagnanado refuse de rester l’enfant pauvre du quinquennat même s’il ne reste que quelques mois surtout qu’ils sont tous conscients que tout est possible en quelques mois. Zagnanado n’a rien eu pratiquement si ce n’est la route Zagnanado Paouignan en cours d’achèvement et dont les populations sont reconnaissantes envers le président Talon. Pour dire que tout Zagnanado attend avec enthousiasme et détermination le chef de l’Etat le 30 novembre prochain date de sa descente dans la 24ème circonscription électorale pour lui dire comme les autres communes, leurs doléances. Car, Zagnanado c’est chez lui et ses frères veulent lui parler pour l’ouverture de la porte menant au bonheur de tout Zagnanado.

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *