.
.

Le triomphe de la vérité

.

Sanctions pour indiscipline au sein du parti Bloc Républicain: Les clarifications de l’He Okounlola sur le blâme infligé au ministre


Une délégation du Bureau exécutif national du parti Bloc Républicain (BR) conduite par l’He. André Okounlola, s’est rendue au domicile de Séfou Fagbohoun ce dimanche 22 novembre. Composée des députés SEIBOU Assan, Janvier Yahouédéou, ladite délégation, a échangé pendant près de quatre heures d’horloge, avec le président Fagbohou. Au terme desdits échanges, le chef de la délégation, l’He. André Okounlola, a, à sa sortie, confié que Séfou Fagbohoun est un membre important du BR et avec ses expériences, il urge de lui rendre des visites de courtoisie par moments afin de recueillir ses conseils. Répondant aux questions des professionnels des médias, l’He. André Okounlola s’est prononcé sur la dernière décision prise par les instances du parti portant sanction de Jean-Michel Abimboala, premier secrétaire général adjoint du parti. Pour l’He. André Okounlola,, cette décision a été prise conformément aux textes du parti parce que suite à l’invalidation du siège d’un élu BR, le parti a identifié un candidat en la personne de Karamatou Fagbohoun pour occuper à nouveau le poste de maire de la commune d’Adja-ouèrè. Mais certains élus BR sont allés contre cette décision du parti. « Mais il n’est pas normal que quand le parti ait déjà désigné un candidat officiellement, et que des élus qui sont militants du BR puissent aller contre les décisions du parti. Si de tel acte se produit, il n’est pas normal qu’à la direction du parti on reste indifférent», se désole l’élu du peuple qui renseigne qu’après analyse des faits, un comité d’investigation a été mis sur pied. Les résultats issus des recherches ont montré qu’il faillait sanctionner les gens pour décourager ceux-là qui vont avoir ces genres d’intention. « On ne peut pas accepter qu’on puisse nous déstabiliser. Le parti a besoin de se consolider. Le fait d’être membre du parti et que la direction prenne la décision de dire voilà la ligne à suivre et que des gens décident délibérément d’aller faire autre chose et qu’ils aient comme parrain le Ministre Abimbola, le parti ne peut accepter ça », a martelé l’He. André Okounlola, avant d’affirmer que ceux qui sont allés contre les directives du parti ont été membres de l’ancien parti du Ministre Abimbola, le RND.

Laurent D. Kossouho

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *