.
.

Le triomphe de la vérité

.

Cham’s PJ à propos de son premier album « Ola »: «Nous travaillons assidûment pour vous offrir de belles mélodies»


Cham’s PJ

Charles Adjibola Akpo, de son nom d’artiste Cham’s PJ, est un jeune compositeur-chanteur qui s’inspire de l’amour et des faits quotidiens pour faire réjouir les cœurs, par de douces mélodies. Son clip vidéo « Ola » lancé il y a quelques semaines seulement sur les réseaux sociaux, fait déjà parler de la pépite des Collines, et bouscule les cartes au plan régional. A travers cet entretien, le jeune Idaacha nous plonge dans le répertoire sonore de son premier album et présente ses ambitions, pour l’éclosion de la musique béninoise. Lisez plutôt…

L’Evénement Précis : L’univers discographique béninois sera gratifié, dans les prochaines semaines, d’un album dénommé « Ola », dont vous êtes l’auteur. Parlez-nous-en.

Cham’s PJ : C’est un album de 13 titres dont « Ola », qui est déjà sur les réseaux sociaux. « Ola », juste pour dire que c’est le moment de faire la fête. Vous avez, autrefois, les festins appelés balle poussière étaient l’occasion pour les jeunes hommes et femmes de se rencontrer et faire connaissance. C’est ce qui m’amène à dire « Ola » pour convier les uns et les autres à la fête. Dans cette même chanson, je dis aussi que c’est le moment pour moi de trouver mon âme sœur (sourire). Je viens ainsi, à travers ce premier album, semer la joie dans les cœurs et annoncer les couleurs. Sur le même album, vous avez également des titres comme : « T’en va pas », « Fumilayé », « Ola », « l’heure a sonné », « Amitié-Solidarité », « Mariage », et bien d’autres.

Les titres que comporte cet album font appel à l’amour. Est-ce le cas ?

C’est exact. Je chante l’amour parce qu’on en a besoin. Nous devons cultiver l’amour, nous aimer davantage, faire taire les rancœurs et les mésententes. Que nous soyons homme ou femme, jeune ou vieux, nous avons besoin de cultiver l’amour pour mieux construire nos communautés. Le plus grand commandement de Dieu est l’amour et Dieu est amour. Alors, il n’y a rien de plus beau que de chanter l’amour. Je chante également le quotidien et le gospel.

Que fait Cham’s PJ en attendant le lancement de cet album ?

Actuellement, je suis engagé dans la réalisation de mon album vidéo. Nous sommes déjà au 5ème clip vidéo et nous nous battons pour vous offrir de belles mélodies. La vidéo de mon clip « Ola », connait déjà un grand succès puisqu’elle m’a classé dans le rang des nominés au Fescu-GV Award 2020, de Yves K, dans deux catégories : meilleure chanson de l’année et meilleur artiste des Collines. Cette même magie de « Ola » nous a également ouvert les portes d’un festival au Niger et dans d’autres pays de la sous-région. Beaucoup de gens croient en mon talent et je travaille pour pouvoir l’améliorer davantage. Il est vrai que les clips sont déjà disponibles mais le travail se poursuit pour donner plus de couleurs à nos œuvres.

Après le lancement de l’album « Ola », quels sont les autres projets de Cham’s PJ?

Le lancement de l’album se fera au début de la nouvelle année, 2021.  Après cela, je vais procéder au lancement de l’album vidéo et penser au deuxième album dont certains titres sont déjà disponibles.  Mais, tant qu’il reste à faire, rien n’est fait. Alors, le travail se poursuit.

Vous êtes Idaacha. Que pensez-vous de la musique béninoise et en particulier de la musique Idaacha ?

Je pense que les artistes béninois ont beaucoup de talents mais, nous ne sommes pas révélés par manque d’accompagnement. La musique des Collines est très riche et nous voulons porter très haut le flambeau de la musique Idaacha.

Le chouchou des Collines a un appel à lancer à ses fans

Je remercie tous ceux qui croient en nous, à notre talent et notre savoir-faire. J’invite les autorités à nous accompagner dans nos projets afin de porter très haut le flambeau de la musique béninoise.

Réalisé par Rastel Dan

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *