.
.

Le triomphe de la vérité

.

Eugène DOSSOUMOU à propos de la tournée du Chef de l’Etat: « Le Président Talon a passé des moments très émouvants à Savè »


Eugène DOSSOUMOU

Il n’a certainement pas choisi au hasard la commune de Savè pour démarrer officiellement sa tournée nationale depuis le milieu de la semaine écoulée. Patrice Talon est très attaché à cette ville des Collines pour y avoir passé une bonne partie de son enfance. Ce fut donc de grandes retrouvailles. Présent aux côtés du Chef de l’Etat à Savè, sa terre natale, jeudi dernier, Eugène DOSSOUMOU, ex Secrétaire Général du Gouvernement et actuel Secrétaire Administratif Permanent du parti Le Bloc Républicain, raconte avoir vécu des moments très émouvants. «Personnellement, je pense que la visite du Président Talon à Savè est le retour du fils au bercail avec toute l’émotion qui entoure de telles retrouvailles» a-t- il avoué. Patrice Talon l’a lui-même souligné de grands traits en rappelant ses origines yoruba depuis la cité d’Oyo jusqu’à Savè en passant par le village de Kokoro. « Il n’a pas oublié les ruelles de Savè où enfant, il conduisait ses cerceaux, ruelles pour lesquelles, il compte revenir pour y faire de l’asphaltage» rapporte aussi Eugène DOSSOUMOU, se disant chanceux pour avoir vécu en direct ces moments émouvants où à plusieurs reprises, le Président Talon, à le croire, s’est vu interrompre par des ovations nourries de ses frères accourus à sa rencontre. « Le moment d’émotion le plus fort, c’est quand le Président, en sortant de la salle, a été surpris par une foule immense d’hommes et de femmes qui lui ont offert un bain de foule spontané inédit et qui scandait : « TALON DIX ANS! DIX ANS!» C’était très émouvant.», Selon toujours Eugène DOSSOUMOU qui a été désigné par le prestigieux hôte du jour pour traduire dans la langue locale ses propos en langue Shabè. Preuve encore de la sympathie et la complicité naturelle dont il jouit depuis le début de son mandat.
Il faut dire que l’étape de Savè a été un franc-succès, selon plusieurs témoignages locaux. Le maire de Savè, Dénis Obah Chabi, s’est réjoui de l’arrivée du Président de la République dans cette commune qu’il dirige depuis les dernières élections municipales et communales. Il n’a pas manqué à l’occasion d’énumérer les réalisations du gouvernement à Savè, réalisations pour lesquelles, il a remercié le Chef de l’État. La première et principale doléance soumise par le maire de Savè à cette occasion, est celle de la clémence du chef de l’Etat à l’intention des présumés auteurs des incidents malheureux d’avril 2019 et de janvier qui sont encore détenus à Missérété ainsi que la restitution des corps des personnes tuées. D’autres doléances ont également suivi.
A la suite du Maire, le Chef de l’Etat, Patrice Talon s’est, à son tour réjoui de la chaleur de l’accueil à lui réservé. Il a remonté à ses origines maternelles et aux liens historiques de la famille GUEDEGBE avec Oyo, Kokoro et Savè.
Il a émis des regrets à propos du conflit qui a opposé ses parents de Savè qui sont également des parents de son prédécesseur et son aîné Boni Yayi au lieu de s’inscrire dans un registre de réconciliation. Cependant, les malentendus étant désormais du passé, Patrice Talon demande pardon en tant que fils, sans chercher à savoir qui a tort ou qui a raison.
Son passage à Savè a été un moment très fort où toute l’assistance s’est levée spontanément pour exécuter l’hymne national. Un moment à l’occasion duquel le Chef de l’Etat a dit que joignant l’acte à la parole et toujours dans le registre du pardon, les détenus cités par le Maire seront libérés dans les plus brefs délais. De même, toutes les demandes d’infrastructures formulées par le Maire seront prises en compte sans délai. Mais au-delà, lui-même il a prévu d’autres infrastructures pour embellir davantage la ville de Savè et ses environs. Toutefois, il a demandé au maire et à la population de Savè d’oublier la doléance concernant l’université, préférant à cela une grande école de formation technique qui sera érigée à Savè. Le Chef de l’Etat a profité pour sensibiliser la population sur les méfaits de la corruption et de l’impunité.
Le troisième temps fort a été marqué par le bain de foule que lui a réservé la population de Savè qui s’est faite très nombreuse à cette rencontre.

Christian TCHANOU

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *