.
.

Le triomphe de la vérité

.

Passage des ministres devant la commission budgétaire: Tonato présente un budget en accroissement de 16% pour 2021


Le ministère du cadre de vie et du développement durable a sacrifié à la tradition de présentation de son budget au titre de l’année 2021 devant la commission budgétaire, le jeudi 12 Novembre 2020 à Porto-Novo. Selon sa déclaration, ce budget se chiffre à plus de cent milliards de nos francs CFA, soit une hausse de 16% par rapport à 2020. Le taux de réalisation des grands projets contenus dans le PAG est de 67% et le budget 2021 sera mis à contribution pour bien boucler et bien finir les grands chantiers du Programme d’actions du gouvernement (PAG).

« …Le budget que nous sommes venus plaider pour 2021 est estimé à un peu plus de 100 milliards Fcfa. Il faut dire que le budget 2020 était un peu plus de 80 milliards Fcfa. Nous avons un accroissement de l’ordre de 16% pour travailler sur les quatre programmes techniques que nous avons à savoir le programme environnement et climat, le programme eau, forêt et chasse, le programme villes et territoires durables et le programme habitat. Nous avons un programme qui est un programme de soutien qui sert à faire fonctionner les services du ministère. Sur les 100 milliards Fcfa, nous avons des dépenses en capital qui représentent plus de 90% et 6% de dépenses ordinaires pour le fonctionnement. Globalement, c’est un budget qui va nous permettre de boucler et de bien finir les grands chantiers du Programme d’actions du gouvernement (PAG) sur le front de la protection côtière, sur le front du développement urbain, le projet asphaltage, l’assainissement, la gestion des déchets et la construction d’un certain nombre d’infrastructures comme les marchés, la cité administrative, la cité ministérielle et autres. Nous sommes dans l’objectif de bien finir l’année 2021 avec l’ensemble des programmes d’actions du gouvernement pour le secteur du cadre de vie. Nous sommes aujourd’hui à 67% de réalisation sur les quatre ans y compris de nouveaux qui n’y étaient pas prévus (…) Par rapport au nouveau siège de l’Assemblée nationale, nous étions ici devant les députés il y a deux pour annoncer le lancement officiel dont l’appel d’offre viens d’être aussi lancé. Les travaux vont démarrer dans le premier trimestre de l’année 2021 pour une durée de 30 mois pour un coût global de 25 milliards FCFA pour l’Assemblée nationale dispose d’un siège digne de ce nom. Les autres préoccupations des députés, c’est d’être informés sur la façon dont les programmes sont conduits, sur le contenu des programmes, sur les villes concernées et surtout sur la suite (…) Ils ne souhaitent pas que la dynamique s’arrête. Il faut que ce qui se passe dans certaines villes puisse s’étendre à d’autres. Les députés ont également souhaité être davantage informés sur les programmes qui sont en cours et c’est légitime qu’on puisse leur donner de temps en temps l’information qu’il faut pour pouvoir porter la parole… »

Propos recueillis par Fidèle KENOU

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *