.
.

Le triomphe de la vérité

.

Passage des ministres devant la commission budgétaire: Les assurances de Shadiya Assouman à propos des usines non fonctionnelles


Le ministre du commerce et de l’industrie et les cadres du ministère étaient face à la commission budgétaire de l’Assemblée nationale le jeudi 12 novembre 2020. Mme Shadiya Alimatou Assouman a présenté un budget de 3,3 milliards pour l’année 2021. Il est destiné aux dépenses du personnel et aux projets pilotés par le ministère. Elle a aussi répondu aux préoccupations des députés relatives aux usines non fonctionnelles. Lisez plutôt ses propos.

«…Nous avons défendu un projet de budget sensiblement égal à celui de l’année 2020 avec une légère augmentation autour de 3,3 milliards Fcfa pour les dépenses du personnel et hors dépenses du personnel, cela tourne autour de 2,1 milliards Fcfa. Vous savez que désormais nous avons des projets pluriannuels ; pour vous dire que les activités se mènent d’une année à une année. On aura à accompagner pour la réalisation des infrastructures marchandes, la formalisation de bon nombre de nos commerçants pour animer ces infrastructures marchandes. On aura également à accompagner la création des usines et l’amélioration de la qualité des produits qui sortent de nos usines (…) Les députés avaient des préoccupations et ils ont également apporté de bonnes idées. Nous avons beaucoup parlé du consommer local (…) Ils ont également eu des inquiétudes par rapport aux usines qui ne fonctionnent plus. Sans langue de bois, nous les avons rassurés sur les investisseurs que nous recherchons et sur la qualité des contrats avec ces investisseurs pour les accompagner dans la réhabilitation et la mise en service de ces usines… »

Propos recueillis par Fidèle KENOU

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *