.
.

Le triomphe de la vérité

.

Pour cause de Covid-19: La Gaani 2020 maintenue sans le volet festif


Vue partielle des ministres lors de la séance

La fête identitaire des peuples Baatombu et Boo du Bénin, prévue pour le 31 octobre prochain, a été annulée par le Gouvernement. Le Ministre d’État Pascal Irenée Koupaki, le Ministre de la santé, Benjamin Hounkpatin, et leurs homologues Jean-Michel Abimbola en charge de la culture et du tourisme, Sacca Lafia de l’Intérieur et de la sécurité publique, Samou Seidou Adambi de l’eau et des mines et Aurelie Adam Soulé Zoumarou, ont tenu une séance avec les principaux responsables en charge de l’organisation de la Gaani 2020, le jeudi 8 octobre dernier au ministère de la santé, en présence de l’autorité communale de Nikki, Joseph Gounou Lafia. A l’issue des échanges, la décision a été prise d’interdire les festivités entrant dans le cadre de la célébration de ladite fête en raison de la propagation de la pandémie du Coronavirus. Au regard du contexte actuel marqué par la crise sanitaire liée à la Covid-19 et en raison de la grande mobilisation que suscite cet évènement, le Gouvernement a convenu avec les responsables présents à la rencontre, de surseoir à la célébration de cette fête. Toutefois, le Gouvernement leur a recommandé de maintenir ce qu’elle a de précieux qu’est, l’aspect rituel. Une décision qui est bien accueillie par la Cour impériale Nikki, selon les dires du Premier Ministre de la Cour, Sina Dounhouirou. En effet, dans sa prise de parole, il a rappelé toutes les dispositions déjà en cours au niveau de la Cour Royale pour réduire la fête à sa dimension rituelle. Pour lui, cette rencontre était une merveilleuse occasion pour entériner cette volonté d’annuler l’organisation de cette fête. Il a pris l’engagement d’être un vecteur de sensibilisation en vue de convaincre ses pairs à comprendre le bien-fondé de cette décision. Il n’a pas manqué d’exhorter le pouvoir central à l’accompagner afin de réussir à toucher le plus grand nombre. Quant aux membres du Gouvernement, ils ont réitéré leur engagement à accompagner la dynamique déjà en cours au niveau de la Cour impériale de Nikki.

Laurent D. KOSSOUHO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *