.
.

Le triomphe de la vérité

.

Mise en œuvre de l’Agenda 2030 au Bénin: Gouvernement et PTF mobilisés autour du financement au niveau local


Le présidium à l’ouverture du Forum

Le financement de l’Agenda 2030 présente plusieurs inquiétudes auxquelles sont confrontées les collectivités locales. C’est pour répondre à ces préoccupations que le Ministère d’Etat chargé du Plan et du Développement en collaboration avec celui de la Décentralisation avec l’appui technique et financier du Programme d’appui à la décentralisation et au développement communal de GIZ a réuni les Partenaires techniques et financiers, acteurs de la société civile, autorités locales autour d’un forum de deux jours sur le financement au niveau local, de la mise en œuvre et du suivi des ODD au Bénin. La cérémonie d’ouverture des travaux s’est tenue le mercredi 7 octobre dernier, à l’hôtel Golden Tulip de Cotonou.

Le Bénin exploite-t-il suffisamment les modes de financements du développement au niveau national et local à sa disposition ? Quels sont les modifications intervenues dans l’environnement juridique et financier des communes depuis l’expérience de la décentralisation et sont-elles favorables à un financement local des ODD ? Comment atténuer les difficultés d’accès des communes aux financements internationaux dont les emprunts obligataires, les financements innovants et les marchés de capitaux entravent leur transformation structurelle et leur résilience économique ? Voila autant de préoccupations qui ont permis aux participants de réfléchir sur les voix et moyens devant aider le Bénin à identifier et mobiliser les ressources nécessaires au financement de son développement à la base. En effet, d’après les chiffrages réalisés par l’Organisation des Nations-Unies, le financement nécessaire à l’atteinte des ODD est extrêmement important de l’ordre de plusieurs centaines de milliards de dollars américains. Mais, renseigne Augustin Magloire Aguessy, Directeur général de coordination et de suivi des ODD, la mobilisation d’une telle somme n’est pas insurmontable s’il existe une véritable volonté politique au niveau de tous les pays et si l’on se décide à sortir des sentiers battus. « Si l’aide publique au développement demeure cruciale, en particulier dans les pays en voie de développement, elle seule ne suffira pas et il convient de trouver des sources alternatives complémentaire de financement », a-t-il martelé. Un besoin assez crucial, a ajouté Zakari Tassou, Maire de Bassila et représentant le président de l’Association des communes du Bénin (Ancb), au regard des nombreux défis à relever notamment le financement des actions pour l’atteinte des objectifs de l’Agenda 2030, au niveau local. Ceci, malgré les nombreuses actions déjà entreprises dont : l’appropriation des ODD à travers la formation des élus locaux et cadres communaux, l’exécution de programmes afin de donner une meilleure connaissance des actions des autorités communales dans l’atteinte des objectifs de l’Agenda 2030 au niveau communal. Dans son intervention, Brigit Joussen, Cheffe de coopération et représentant l’Ambassadeur d’Allemagne près le Bénin, a rappelé que les gouvernants appelés à être de véritables vecteurs de changement, ont un rôle en impliquant les acteurs locaux et en développant des stratégies pour l’atteinte des ODD. Prenant ensuite la parole, le Directeur de cabinet du Ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement, Alastaire Sèna, Alinsato, a mentionné l’importance de cette rencontre qui devra aboutir à un diagnostic approfondi qui ressorte les forces, faiblesses, opportunités et menaces des communes dans le cadre de la mise en œuvre de l’Agenda 2030 au niveau local. « Au cœur de ce diagnostic, la question du financement devrait avoir une place centrale. Les rôles et responsabilités des acteurs locaux, de leurs faitières y compris la société civile et autres acteurs, en matière de plaidoyer pour la mobilisation des ressources doivent être envisagés et discutés », a-t-il souhaité. Au regard des communications qui ont meublé ces deux jours d’échanges, les participants ont pu identifier les sources adéquates de financement des ODD pour les collectivités locales et formuler les recommandations de leur mobilisation effective, tout en veillant à la création d’un environnement financier favorable pour relever les défis du développement durable.

Rastel DAN

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *