.
.

Le triomphe de la vérité

.

Noces de perles et édition 2020 de l’Université de Vacances du Prd: Houngbédji rassure que «Le PRD ne périra pas»


Le Parti du Renouveau Démocratique (Prd) a poursuivi ce samedi 19 et dimanche 20 Septembre 2020 à son Siège National à Porto-Novo les manifestations entrant dans le cadre de la célébration de son 30ème anniversaire conjointement avec l’édition 2020 de son Université de Vacances. A cette occasion, le Président du Parti Arc-en-ciel, Me Adrien Houngbédji a rehaussé par son discours le moral des militants et sympathisants du Parti.

C’est par des prières et messes d’action de grâce dans tous les confessions religieuses que le Parti du Renouveau Démocratique (Prd) a démarré le jeudi 17 Septembre 2020, les manifestions officielles entrant dans le cadre de ses noces de perles (30ème anniversaire). Les assises consacrant le double événement à savoir le 30ème anniversaire et l’édition 2020 de l’Université de Vacances du plus vieux parti politique au Bénin ont eu lieu ce 19 et 20 Septembre à son Siège National à Porto-Novo. « Le PRD 30 ans : bilan et perspectives », c’est autour de ce thème que les délégués du parti en provenance de toute l’étendue du territoire national ont été entretenus. Ces travaux se sont déroulés en présence des membres de la Direction exécutive nationale du parti, des responsables à divers niveaux, des anciens députés, anciens maires, anciens conseillers communaux, les vice-présidents, des universitaires, etc. On ne peut passer sous silence la présence de l’ancien député et maire Charlemagne Honfo, les anciens députés Raphaël Akotègnon, Ybatou Sanni Glèlè alias Melvina, l’ancien maire Emmanuel Zossou, Dr François Ahlonsou etc.
Mais avant le démarrage des travaux, le Président Me Adrien Houngbédji à travers son discours d’ouverture a marqué les esprits et rehaussé le moral des militants du plus ancien parti politique du Bénin. Contrairement à ceux qui chantent le requiem du Prd, le Président Houngbédji affirme haut et fort avec humilité mais avec force et conviction, que le PRD, symbolisé par l’arc-en-ciel, ne périra pas. Malgré les récents coups que le parti a dû encaisser ces dernières années, son Premier Leader a martelé que le parti arc-en-ciel est serein. « Nous avons zéro ministre, zéro député, zéro maire, zéro conseiller. Nous l’avions prévu. Et parce que nous l’avions prévu et accepté d’avance, nous sommes sereins. Sereins et présents ! J’en veux pour preuve l’organisation, efficace et à bonne date de ce séminaire et votre participation méthodiquement planifiée. » a-t-il fait remarquer.
Pour le Président Houngbédji, si « Les dernières élections nous ont privés d’élus ; elles n’ont pas réussi à nous priver de nos électeurs. »
A ceux qui pensent que cette Université de Vacances sera le temps de nouvelles démissions et des départs de ce parti, l’ancien Président de l’Assemblée Nationale répond : « oui c’est possible ; mais nous recevrons aussitôt du sang neuf. Le sang neuf de ceux qui seront heureux d’entendre nos mises en garde ; le sang neuf de nos appels à la préservation de la paix, de nos appels au dialogue ; de nos appels au respect des libertés, de nos appels au respect de l’état de droit, de nos appels au pluralisme contre la pensée unique, de nos appels au respect de la démocratie. Cela fait beaucoup de monde ! »

Houngbédji appelle ses partisans à la sérénité et à l’espoir

« Chers amis, restez sereins et vous verrez ces choses-là arriver une fois encore. Nous sommes appelés à durer, parce que la cause est bonne. Et parce que la cause est bonne, nous sommes dans le cœur des gens ; nous sommes dans la mémoire des gens ; partie intégrante de leur histoire ; partie intégrante de leurs aspirations
Oui, le PRD ce n’est pas fini. Mon message de ce matin est donc un message d’espoir. Message d’espoir pour le parti, mais aussi message d’espoir pour cette valeur qui est le socle de notre engagement, et qui a pour nom la démocratie. » a déclaré Me Adrien Houngbédji ce samedi 19 septembre devant des centaines de délégués.

« La démocratie n’est pas finie » dixit Me Adrien Houngbédji

De tout temps, le Prd a été un parti qui œuvre pour la paix et la sauvegarde de la démocratie au mépris parfois même de ses droits. Le Président Adrien Houngbédji l’a encore confirmé samedi dernier à travers ses déclarations. Contrairement à ceux qui affirment qu’il n’y a plus la démocratie au Bénin, le Président Houngbédji déclare : « A ceux-là, je veux dire avec la même conviction, que la démocratie n’est pas finie. Elle n’est jamais finie. »
Il va plus loin et rassure « Vous la croyez morte, enterrée ; elle renait toujours de ses cendres ; elle est un point à l’horizon.
Essayez de la bâillonner ; ce sera toujours pour un temps ; elle finit par balbutier et de balbutiement en balbutiement, elle finit par pousser de vrais cris. Effondrée, dites-vous ? C’est possible, car elle est le plus faible des régimes ; mais effondrée pour un moment, car elle est un édifice en perpétuelle construction. La cause de la démocratie est une belle cause. Il faut y croire toujours et sans relâche. Il faut y travailler encore et encore. Chacun à la place qui est la sienne ; chacun avec les atouts qui sont les siens.
Avec patience, avec détermination, avec lucidité, et lorsque le rapport des forces le commande, savoir donner du temps au temps. La victoire est au bout du combat. »
Notons que contrairement à ces habitudes, le Prd n’a invité aucun parti ni de l’opposition, ni de la mouvance à ce double événement. Que cache ce choix ? Bien malin, qui peut le savoir ? Les jours à venir nous édifieront.

Fidèle KENOU

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *