.
.

Le triomphe de la vérité

.

Formation des personnes handicapées au centre d’Akassato: De nouvelles sections d’apprentissage lancées


La Ministre Tognifodé aux côtés de quelques pensionnaires

Le Centre de formation professionnelle des personnes handicapées d’Akassato a organisé, le mardi 15 septembre dernier, une journée porte ouverte. L’événement a été suivi du lancement de nouvelles filières d’apprentissage. Il s’agit d’une initiative qui s’inscrit dans la logique de mieux satisfaire la demande des pensionnaires dudit centre. A la faveur d’une visite dans ce centre pour apporter son soutien à cette activité, la Ministre des Affaires Sociales et de la Micro-finance, Véronique Tognifodé a donné son appréciation par rapport au travail qui se fait et réitéré son soutien aux personnes en formation dans ce centre sis dans la commune d’Abomey-Calavi. « L’ouverture de deux nouvelles sections est la manifestation de la volonté du Gouvernement à rester à l’écoute de nos frères et sœurs, porteurs d’un handicap qui se font former dans ce centre. Cela vient s’ajouter aux nombreuses actions que mène le ministère pour leur épanouissement. Et nous n’allons pas nous en arrêter là », a laissé entendre l’autorité ministérielle. Par ailleurs, elle a bénéficié d’une visite-guidée des différentes sections et à chaque étape, elle a échangé avec les apprenants sur la nécessité pour eux de faire preuve d’assiduité et de les rassurer de la disponibilité du Gouvernement à œuvrer pour leur plein épanouissement. Très émue de la détermination des pensionnaires et du travail qui se fait par l’équipe de la directrice du Centre, Gabrielle Codjia, la Ministre Tognifodé n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction : « Je voudrais aussi encourager l’équipe d’encadrement, remercier les organisations non gouvernementales ainsi que les personnes de bonne volonté qui appuient les pensionnaires », a-t-elle ajouté. A noter que le Centre de formation professionnelle des personnes handicapées d’Akassato est créé en 1983 au même moment que celui de Péporyakou à Natitingou. Il forme et libère chaque année des dizaines d’apprenants que le ministère des affaires sociales aide à installer. Avant de prendre congé des pensionnaires, la Ministre a annoncé de nouveaux chantiers en cours au profit des apprenants : « Nous travaillons à faire évoluer l’offre de formation en fonction des demandes. Et nous souhaitons compléter leur formation par un soutien psychologique pour renforcer leur confiance en eux ainsi que les notions élémentaires de gestion de micro-entreprises pour augmenter leurs chances de succès une fois installés à leur propre compte », a conclu la Ministre des affaires sociales et de la micro-finance, Véronique Tognifodé.

Laurent D. KOSSOUHO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *