.
.

Le triomphe de la vérité

.

Répression pour non port de casques: Les conducteurs de tricycles se plaignent du commissariat de Djrègbé


Depuis plus d’une semaine, le commissariat de Djrègbé a lancé une opération de répression contre le non port de casque par les conducteurs de tricycle. Cette opération  n’est pas du goût des conducteurs de tricycle qui ont pourtant été exclus par l’arrêté préfectoral.

L’arrêté préfectoral portant obligation du port de casque exclut de la répression les tricycles et quatricycles  munis d’un habitacle. Et pourtant, depuis  quelques jours, les policiers du commissariat de Djrègbé dans la commune de Sèmè Kpodji harcèlent  les conducteurs de tricycle de cette localité pour les obliger au port de casques.  Arrêté ce mardi 15 septembre, l’un des conducteurs de tricycle arrêté dans la matinée du mardi 15 septembre dénonce une opération illégale  et appelle au secours. «Nous avons de sérieux problèmes précisément les conducteurs de l’axe Porto-Novo-Cotonou», a-t-il fait savoir avec  désolation. Pour lui, les autorités doivent intervenir dans cette affaire pour le bonheur des conducteurs de  tricycle. Pour ces conducteurs, le fait que les tricycles disposant d’un habitacle ne sont pas concernés par la répression pour non port de casque. Le plus curieux selon eux, c’est que c’est seulement à Djrègbé que les policiers ne veulent pas appliquer les dispositions de l’arrêté préfectoral. Car effectivement, à Cotonou, ou partout ailleurs, les tricycles ne sont pas arrêtés pour non port de casque.

Aubierge PADONOU et Rissicatou SALAMI (Stagiaires)

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *