.
.

Le triomphe de la vérité

.

Bilan des élections communales et municipales: Les responsables de l’UP de Porto-Novo écoutent et rassurent les militants


Le Coordonnateur département de l’UP, Louis G. VLAVONOU

Des responsables du Bureau politique de l’Union Progressiste (UP) sont allés à la rencontre de leurs militants de la ville capitale ce samedi 12 Septembre 2020. La délégation conduite par le coordonnateur départemental de l’UP, le Président Louis G. VLAVONOU est composée de l’ancien ministre et député, Lazare Sèhouéto et des députés, Lucien Houngnibo, Sèdami Médégan Fagla, et Justin Agbodjèté.
L’objectif de la rencontre est de faire le bilan des dernières élections municipales au niveau de chacun des cinq arrondissements de Porto-Novo et voir ensemble avec les militants, les perspectives pour consolider davantage l’UP pour des victoires plus grandes.
A la faveur donc de cette rencontre qui s’est tenue dans la maison internationale de la culture de Porto-Novo avec les militantes et militants de l’UP du 3ème arrondissement, ils ont évoqué tout comme ceux du 1er et 2ème arrondissement diverses préoccupations. Toute chose qui révèle l’importance de la rencontre. Sur la dizaine d’intervenants à commencer par le Coordonnateur d’Arrondissement, Boniface Tessi, ou s’agissant de la candidate Ida Bété, il y a lieu de se féliciter pour les résultats obtenus. Toutefois, il importe de corriger le tir par endroit. Des militants UP du 3ème arrondissement ont déploré la composition de leur Coordination d’arrondissement, la composition de la liste des candidats, la non implication des militants de premières heures et surtout le manque de moyens financiers face aux rouleaux compresseurs déployés par les partis concurrents comme le PRD et le BR.

Le Coordonnateur départemental de l’UP rassure

Après avoir prêté une oreille attentive aux différentes préoccupations exprimées par les militants au cours du bilan, le Coordonnateur départemental, Louis G. VLAVONOU les a rassurés en ces termes : « …Nous avons déjà pris bonne note des interventions des uns et des autres et ce qui importe, c’est comment faire pour corriger le tir. Nous allons parcourir tous les quartiers de Porto-Novo. L’Union Progressiste est un nouveau-né d’à peine deux ans qui titube mais apprend de ses erreurs pour aller encore plus loin. Comprenez et pardonnez ces erreurs.
Beaucoup ont déploré le manque de moyens financiers pendant les dernières élections communales et municipales. C’est le fruit des reformes courageusement engagées par le pouvoir Talon et auxquelles l’UP adhère entièrement. Il y aura de moins en moins le pouvoir de l’argent pendant les élections. On a le choix entre continuer à dilapider les ressources ou les utiliser pour changer notre cadre de vie. Si aujourd’hui Porto-Novo change inéluctablement de visage, si vous avez du plaisir à rouler de l’entrée de la ville à Akpro-Missérété en passant par le boulevard de Avakpa, surtout le soir, si vous voyez la qualité de la double voie qui longe les rails depuis le lycée-Béhanzin jusqu’à Gbodjè, si vous pouvez quitter aisément aujourd’hui Ouando pour entrer dans Tokpota en passant par les Jambettes, c’est justement ce à quoi servent les vannes fermées et qui font qu’il n’y a plus l’argent à distribuer à vau l’eau. Entre les réformes, les chantiers et l’argent facile, que choisir? Ceux qui profitent des élections pour faire réaliser çi ou ça, comment vont-ils faire à partir de 2026 ? puisqu’à partir de cette date, on aura désormais les élections générales organisées tous les cinq ans. Il va falloir qu’on change de mentalité. »

Fidèle KENOU

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *