.
.

Le triomphe de la vérité

.

Invité dans une émission sur Rfi: Lionel Zinsou se démarque de l’opposition et salue les performances économiques sous Talon


Lionel Zinsou

Sorti deuxième à l’issue de l’élection présidentielle de mars 2016, l’ancien premier ministre béninois, Lionel Zinsou a opiné sur la gouvernance du président Patrice Talon ce samedi 05 septembre 2020 sur les plateaux de la Radio France Internationale. Le franco-béninois que d’aucuns pourraient qualifier d’opposant n°1 au régime du président Talon pour avoir été son challenger et pour avoir été condamné par la justice béninoise à 5ans d’inéligibilité n’a pas marchandé ses mots en reconnaissant les avancées notables de l’économie béninoise et sur la politique d’endettement du pays. En effet, « le travail des gens c’est ce qui est essentiel, je pense que le Bénin travaille bien, le Bénin vient de faire une démonstration à laquelle personne ne s’attendait vraiment, c’est à dire qu’on a doublé la production du coton en 4 ans, on est devenu le premier pays producteur de coton en Afrique de l’Ouest. On a augmenté et les surfaces et la productivité, les rendements, donc ça correspond à l’enrichissement réel des paysans béninois et comme l’agriculteur est le premier client et le premier fournisseur de tous les autres secteurs, ça a des effets d’entraînement qui ont d’ailleurs compensé en toute croissance la fermeture des frontières nigérianes », a déclaré l’ancien premier ministre Lionel Zinsou. Pour lui, le Bénin a doublé sa production cotonnière en quatre ans mais au-delà d’être le premier producteur du coton en Afrique de l’Ouest, « c’est qu’on a la même progression sur le maïs, le manioc, l’ananas, l’anacarde… et si vous voulez, ça a fait le taux de croissance du Bénin », a-t-il ajouté.
L’économiste estime que ce sont des choses que les gens ne voient pas toujours. Lionel Zinsou dit se « démarquer légèrement du jugement de l’opposition » car en vérité, le franco-béninois pense en vérité que « c’est le travail des béninois, des paysans béninois et de tous les secteurs qui y concourent ». Ce qui le conforte d’ailleurs à confirmer que « l’économie du Bénin est une économie qui progresse, qui progresse d’ailleurs très régulièrement depuis une quinzaine d’année de façon sincère ».
C’est dire que cette sortie de l’opposant naturel au régime du président Patrice Talon est une prime à la bonne gouvernance, et un acte de reconnaissance à tous les mérites du gouvernement Talon.
Encadré

Lionel Zinsou prêt pour un débat contradictoire

Dans un tweet qu’il a posté sur les réseaux sociaux en réaction aux nombreuses critiques suscitées par ses appréciations positives sur la gouvernance économique actuelle au Bénin, Lionel ZINSOU n’a pas tardé à réagir. « J’accepte évidemment la contradiction. Et je pense que le débat factuel sera utile. Il y a eu évidemment quelques caricatures et un peu d’insultes personnelles, qui se voudraient humiliantes, mais vous avez sans doute observé que je n’y ai jamais répondu, même et surtout au plus fort d’une campagne électorales » a-t-il écrit, montrant ainsi toute sa disponibilité à prendre part à un débat contradictoire sur le sujet évoqué sur Rfi.

Lire la réaction de Lionel ZINSOU

 »Chers amis,
Merci d’avoir ouvert un débat aussi libre autour de l’émission de Rfi dont j’étais l’invité. C’est d’ailleurs pour moi une occasion de vous remercier plus généralement de votre fidèle intérêt.
J’accepte évidemment la contradiction. Et je pense que le débat factuel sera utile. Il y a eu évidemment quelques caricatures et un peu d’insultes personnelles, qui se voudraient humiliantes, mais vous avez sans doute observé que je n’y ai jamais répondu, même et surtout au plus fort d’une campagne électorale.
Gardons de la sérénité et notre goût de l’honnêteté intellectuelle.
Faisons vivre le débat d’idées et la fierté de notre pays.
En amitié »

Lionel ZINSOU

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *