.
.

Le triomphe de la vérité

.

Ratification de la Charte amendée de l’OCI: Imams, cadres et personnalités musulmanes saluent l’acte des députés béninois


Le présidium lors de la conférence de presse

 En ratifiant, il y a peu, la Charte amendée de l’Organisation de la coopération islamique (Oci) les députés de la 8ème législative ont posé un acte important, selon les imams, cadres et personnalités musulmanes du Bénin. Ils l’ont fait savoir ce mercredi dans la matinée, à travers une conférence de presse animée par l’honorable Ibourahima Ousmane dans les locaux de la mosquée centrale de Cotonou, en présence d’éminentes personnalités de la communauté musulmane du  Bénin, dont Karim da Silva, Raphiou Toukourou et autres. Le mardi 21 juillet 2020, en effet,  le parlement, lors de sa deuxième séance plénière de la troisième session extraordinaire de cette année, a autorisé la ratification de la Charte amendée de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) adoptée à Dakar le 14 mars 2008. Une Charte qui présente sans équivoque beaucoup d’avantages pour  le Bénin mais aussi et surtout pour la communauté musulmane.

 Selon He Ibourahima Ousmane, cette nouvelle Charte a pour but le renforcement de la coopération économique et commerciale intra islamique en vue de réaliser une intégration économique et aboutir à la création d’un marché commun islamique, la promotion et le développement de la science et de la technologie ainsi que de la recherche et la coopération entre les Etats membres dans les domaines social, culturel et de l’information, la propagation et la préservation des enseignements et les valeurs islamiques fondées sur la modération, la tolérance, la garantie des droits et libertés fondamentales ainsi que de l’Etat de droit, et le respect des principes et buts proclamés par la  Charte des Nations Unies. La présente Charte remplace la Charte de l’OCI adoptée en 1972 et apporte comme modifications majeures: le respect des droits de l’homme, la promotion du dialogue intra religieux,  la lutte contre le terrorisme, le trafic de drogue et le blanchiment d’argent , la défense de la véritable image de l’Islam,  le renforcement de la coopération entre les pays membres dans les domaines économique, politique et religieux. Pour le conférencier, les intérêts du Bénin à ratifier cette Charte sont nombreux. « La ratification par notre pays de cette nouvelle Charte montre à plus d’un titre combien le Gouvernement du Président Patrice Talon est respectueux des droits de l’homme et réaffirme à la communauté internationale et à ses citoyens son attachement à la défense des droits fondamentaux et à la lutte contre la pauvreté. » a-t-il d’abord souligné.   La ratification de cette Charte offrira au Bénin, dira-t-il aussi, un intérêt particulier notamment l’occasion de réaffirmer son adhésion aux objectifs et aux valeurs de l’organisation ainsi que sa volonté de renforcer sa coopération avec celle-ci, toutes choses qui pourraient favoriser le développement et le raffermissement des relations bilatérales avec les Etats membres. « Cette ratification permettra également l’accès de notre pays à divers mécanismes de financements contenus dans les accords spécifiques et surtout d’être éligible aux programmes de développement qu’offrent les banques et autres institutions de financement du monde arabe » s’est réjoui l’He Ibourahima Ousmane.

Christian TCHANOU

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *