.
.

Le triomphe de la vérité

.

Gouvernance locale: Les ambitions du Maire Gomina pour le rayonnement de Djougou


Le Maire de Djougou, Malik GOMINA

Dans une interview accordée au quotidien La Nation le vendredi 17 juillet dernier, le Maire de la vile de Djougou, Abdoul Malik Séibou Gomina, a levé un coin de voile sur ses priorités pour le développement de sa commune. D’entrée, il a déclaré que la première des priorités, c’est l’école. En effet, étant donné que l’école primaire ressort des prérogatives de la mairie, le souci du Maire Gomina est comment faire pour que les enfants puissent aller à l’école dans de meilleures conditions, parce que le taux de déperdition est très élevé dans la commune de Djougou. Ensuite, il y a l’électrification et l’eau. « Dans le monde d’aujourd’hui, il est inconcevable dans une grande agglomération comme celle de Djougou, qu’il y ait de quartier de ville sans énergie et sans eau, parce que l’extension des réseaux conventionnels n’a pas atteint ces quartiers-là », a-t-il souligné, ajoutant que l’assainissement de la ville constitue aussi une priorité pour lui. C’est une priorité évidente, parce que tout ce que l’on envisage ne peut se faire que dans un cadre de vie sain. « L’assainissement est indéniable, la question ne se pose même pas. Nous comptons impliquer tout le monde pour que nous vivions dans un environnement sain. On peut être pauvre mais propre. Nous avons commencé à sensibiliser pour que les populations comprennent l’enjeu. Plus elles seront propres, moins elles dépenseront dans les soins de santé et le traitement des maladies. Et ainsi, elles pourront économiser des ressources pour pouvoir assurer la scolarité des enfants », a fait savoir l’interviewé du journal du service public. Par ailleurs, il a expliqué que la question de l’environnement est une question transversale qui est même la base de toute action de développement. « Là-dessus, c’est une question de principe pour moi parce que j’ai fait ma thèse sur la gestion des déchets et donc déjà, j’ai saisi l’université d’Abomey-Calavi (Uac) pour demander un partenariat avec le centre Valdera, afin qu’ensemble nous puissions voir comment gérer la question de l’insalubrité, des ordures à Djougou », a indiqué le Maire soulignant qu’il espère aussi qu’après les communes du Grand Nokoué, le Gouvernement va penser aussi aux grosses agglomérations comme Djougou sur la gestion des déchets.

Laurent D. KOSSOUHO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *