.
.

Le triomphe de la vérité

.

Soutenance de thèse en sociologie à l’UAC: Ludovic Kouagou N’Tcha décroche son grade de Docteur avec la mention très honorable


Dr Lucovic Kouagou N’Tcha

Le candidat au doctorat de l’Université d’Abomey-Calavi (Uac), Ludovic Kouagou N’Tcha a soutenu sa thèse ce mardi 7 juillet 2020 au campus numérique francophone de la même université. Ses travaux de recherche ont été conduits sous la Directeur du Professeur Titulaire des Universités du Cames, Albert Tingbé-Azalou et Dr Monique Ouassa-Kouaro, Maître de Conférences des Universités du Cames et co-directrice de cette thèse.

Parti du constat selon lequel de plus en plus au Bénin, la conservation des ressources naturelles rencontre beaucoup de problèmes, le candidat au doctorat de l’Université d’Abomey-Calavi, Ludovic Kouagou N’Tcha a choisi de montrer à travers ses recherches, qu’il y a une persistance du non-respect des normes institutionnelles régissant la protection de l’environnement et des mécanismes mis en place par les communautés elles-mêmes. C’est la raison fondamentale qui l’a amené à choisir le sujet : « Mécanismes endogènes d’exploitation des ressources naturelles au sud-est du Bénin : défis pour une gestion durable du Raphia. A cet effet, en plus de l’objectif global qui est d’analyser les représentations sociales, les usages sociaux et les mécanismes endogènes d’exploitation des ressources naturelles dans le sud-est du Bénin, il a cherché à cerner ces différentes représentations sociales que les groupes sociaux se font de l’espèce raphia dans le sud-est du Bénin et qui justifient l’attachement de ces communautés à cette espèce. Il a par ailleurs cherché à inventorier la multiplicité des usages sociaux que les communautés font des organes de l’espèce; puis décrit les mécanismes endogènes que les communautés ont mis en place pour accompagner la gestion durable de cette espèce. Ses recherches ont révélé que les communautés agissent envers l’espèce raphia en fonction de ce qu’elle représente pour elles. A le croire, cette représentation pousse les communautés à exploiter cette espèce à des fins diverses. Suite à ses présentations, les membres du jury international présidé par le Professeur Titulaire des Universités du Cames, Cyriaque Ahodékon avec comme membres les professeurs Kokou Hetchéli (professeur titulaire à l’université de Lomé au Togo), Issiaka Koné(professeur titulaire des université (Côte Ivoire) et Abou-Bakari Imorou, Maître de Conférences des Universités du Cames, l’a élevé au rang de Docteur de l’Université d’Abomey-Calavi en Sociologie-Anthropologie dans l’option Sociologie du développement avec la mention très honorable, et avec les observations suivantes : sujet pertinent et d’intérêt, matériaux collectés de bonne qualité, objet de recherche bien construit pour un travail très satisfaisant et le jury le félicite. Son Directeur de thèse, le Professeur Titulaire des Universités du Cames, Albert Tingbé-Azalou et Dr Monique Ouassa-Kouaro, Maître de Conférences des Universités du Cames et co-directrice de cette thèse ont également félicité le nouveau docteur, Ludovic Kouagou N’Tcha qu’ils ont ainsi accueilli dans la communauté scientifique.

Laurent D. KOSSOUHO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *