.
.

Le triomphe de la vérité

.

Kansounkpa: Déjà un réservoir d’infrastructures d’envergure nationale


Quelques habitations sur le périmètre

Kansounkpa, un quartier de l’arrondissement central d’Abomey-Calavi fait partie des localités ayant déjà mis à la disposition de l’Etat, plusieurs domaines pour l’implantation d’une kyrielle d’infrastructures de tout genre. Selon les informations recueillies auprès de Moïse Amoussou, président de l’Association des acquéreurs de Kansounkpa Suite où résident près de 5000 personnes dans environ 700 habitations sur le périmètre choisi pour le marché, Kansounkpa a déjà donné de parcelles pour la prison civile dite d’Abomey-Calavi. A cela s’ajoutent les pylônes, les installations des Coréens, et celles des Chinois. Cette localité abrite également le plus grand cimetière du Bénin appelé cimetière d’Adjagbo. En dehors de ces multiples infrastructures, Kansounkpa, si les rumeurs se confirment, devra céder à nouveau, plusieurs hectares de terres pour abriter le marché de gros qui est l’un des projets phares du régime en place. Mais les responsables de cette Association se servent de leur statut de citoyens pour conseiller au Gouvernement que ce site n’est pas adéquat pour accueillir cette infrastructure marchande. Le président Moïse Amoussou et ses pairs qui clament haut et fort qu’ils ne sont pas contre les projets de développement, exhortent les autorités à divers niveaux à choisir une autre localité pour construire ledit marché. « Un marché ne saurait s’animer devant une prison civile, ni traverser une haute tension où il y a au moins 630 Kv avec les nombreuses conséquences néfastes de ces installations sur l’environnement et la santé des hommes», a martelé le président Moïse Amoussou, craignant ainsi une éventuelle situation ingérable en cas d’évasion d’un prisonnier dans un périmètre abritant un marché.

Laurent D. KOSSOUHO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *