.
.

Le triomphe de la vérité

.

1ère édition du Gala des Fédérations Sportives Nationales: Le Cnos Ben célèbre la bonne gouvernance de la fédération béninoise de handball


Le président de la Fédération béninoise de handball, ici avec les récompenses net

La première édition du gala des Fédérations Sportives Nationales organisé par le comité national olympique et sportif béninois (Cnos-Ben) a sacré la fédération de handball meilleure des fédérations béninoises pour le compte de la saison 2019-2020. En effet, l’institution que préside Antoine Bonou a eu la médaille d’or, preuve de sa bonne gestion reconnue par le Cnos Ben. Et derrière elle, viennent, respectivement, les Fédérations d’Athlétisme (Médaillée d’argent) et de Karaté Do (Médaillée de Bronze).
Première de ce classement, la Fédération béninoise de handball a bénéficié d’une enveloppe financière de 6 millions de francs cfa. Son homologue d’athlétisme, pour sa part, a eu 4,5 millions de francs cfa, alors que celle de Karaté Do a eu 3 millions francs cfa. Au cours de la cérémonie de la remise (gala) qui a eu lieu le samedi 27 juin 2020, au Canal Olympia de Cotonou, le président du Cnos Ben, Julien Minavoa a fait savoir qu’en organisant ce gala, l’instance qu’il préside vise dans un premier temps, à célébrer les fédérations nationales sportives qui auraient bien renseigné le questionnaire lié à l’Assiette fédérale identitaire (Afi), indicateur des bases de données de la bonne gouvernance prescrites par l’Agenda 2020 du Comité international olympique (Cio) ; Ensuite, à conduire progressivement ses fédérations vers une plateforme managériale commune grâce à laquelle, il leur sera désormais possible de s’auto-évaluer et de s’auto déterminer. Le président Julien Minavoa dont le management et l’engagement à relever le mouvement sportif béninois ont été salués par tous, n’a pas manqué d’insister que l’objectif final de cette initiative est d’être une référence des Organisations Sportives Olympiques (Oso) pour une approche managériale performante en sport à l’échéance des Jeux Olympiques de Los Angeles 2028.

Une deuxième édition plus novatrice attendue

Le SG du Ministère des sports, Bellarminus Kakpovi (au milieu) et le président Julien Minavoa du Cnos Ben (à droite) remettant les récompenses au président de la Fédération béninoise de Karaté do

«Il s’agit d’un système de mesure conçu par le Cnos Ben au profit de ses fédérations membres. A partir de la deuxième édition, le système sera automatisé pour produire et situer au terme de chaque saison sportive chacune de ses fédérations par rapport à la posture qu’elles auraient librement choisi d’occuper dans l’évolution vers le haut niveau. Il s’agit de créer une saine émulation en leur sein et de les accompagner vers un système d’auto –évaluation », a-t-il expliqué avant de préciser que cette vision se repose sur trois grands piliers. «Le premier consiste à poser le diagnostic du pronostic vital de chacune des vingt-huit (28) fédérations membres de l’institution; le deuxième pilier est appelé : la démarche résilience devant conduire au Swot de chaque fédération; et; le troisième pilier consiste à doter l’ensemble du sport national d’un Agenda Sportif National (Asn) devant constituer le référentiel du sport béninois couvrant les olympiades 2021-2024 et 2025-2028», a-t-il déclaré tout en invitant les responsables des différentes fédérations à se mettre résolument au travail pour relever le secteur. Pour Bellarminus Kakpovi, Secrétaire du ministère des sports, représentant le ministre : « Il a remercié le Président du Cnos-Ben et tout son Comité exécutif pour la qualité du travail abattu. Il n’a pas manqué de rappeler aux Fédérations de saisir cette noble opportunité qui permet de lancer le challenge et la compétition au sein du mouvement sportif béninois. À l’en croire, le Gala des Fédérations Nationales Sportives vient soutenir le Gala des champions qui célèbre les meilleurs athlètes.
Il faut souligner que cette célébration des meilleures fédérations nationales qui est intervenue quatre mois après la tenue de la session de restitution sur les grandes tendances révélées par les travaux du jury mis en place pour faire le diagnostic du pronostic vital de chacune des vingt-huit (28) fédérations membres de l’institution, est le nouvel espace de visibilité que le Cnos Ben s’offre pour la promotion de ses activités avec la possibilité de nouer de nouveaux partenariats avec les invités de marque ciblés. Ladite activité s’inscrit à la suite du Paiement des cotisations au profit de certaines fédérations et la souscription à une police d’assurance qui représentent pour le Cnos Ben des actions de développement du sport.

Anselme HOUENOUKPO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *