.
.

Le triomphe de la vérité

.

1 an après l’investiture du président de l’Assemblée nationale: Les Parlementaires louent les réformes de Louis Vlavonou


27 juin 2019-27 juin 2020, il y a exactement un an que Son excellence Louis Gbèhounou Vlavonou est investi dans la fonction de Président de l’Assemblée nationale, 8ème législature. Pour plusieurs, la deuxième personnalité de l’Etat a consacré ces 365 jours pour mettre en chantier de véritables réformes destinées à donner un nouveau visage au parlement béninois. Selon les déclarations des députés et d’autres acteurs du parlement qui ont bien voulu analyser la première année de gestion, le Président a engagé des réformes sur le plan de l’assainissement des finances publiques, la dynamisation de l’administration parlementaire et la célérité dans le traitement des dossiers. A l’arrivée, les résultats affichés un an après son séduisants vu les conditions et le contexte dans lequel la 8ème législature était installée. Lisez plutôt les propos.

He Mariama Baba Moussa sur la 1ère année de gestion du PAN: « Il a mis le personnel de l’Assemblée nationale au travail »

« Les aspects de la gouvernance du PAN qui m’ont le plus impressionné sont les relations de travail avec les Députés et la Gestion administrative et financière.
Pour ce qui concerne les relations de travail avec les députés, le PAN a pris fonction comme les autres Députés, le 15 mai 2019 ; il a été élu PAN et investi le 27 juin 2019. Membre du parti majoritaire (UP) à l’Assemblée nationale, j’apprécie ses relations avec ses collègues que nous sommes. La disponibilité totale, la présence effective des Députés aux séances, la densité du travail abattu, la quête permanente de l’équité et de la cohésion dans les prises de décisions sont autant d’éléments à l’actif du PAN. Ainsi dans les répartitions des postes tant au niveau des institutions nationales, des parlements régionaux qu’internationaux, beaucoup de concessions ont été faites et acceptées par les Députés des 2 blocs.
Au niveau de la gestion administrative et financière, le PAN, est un ancien Député, il connaît les problèmes de l’Assemblée nationale. Dès sa prise de fonction, il a mis le personnel de l’Assemblée nationale au travail. La ponctualité, la qualité de l’accueil et du service rendu par le personnel sont fortement appréciées.
Des redéploiements du personnel et redimensionnement des effectifs avec l’instauration d’une informatisation de la gestion de la carrière sont une réalité. Dans le domaine financier, des réformes courageuses ont été engagées.
Le PAN s’est fait entourer de cadres techniques de hauts niveaux et compétents dans divers domaines pour une gestion Claire et transparence des affaires administratives et financières de l’Assemblée nationale, la traçabilité et le respect des règles et procédures étant des éléments fondamentaux.
La nomination d’une Personne Responsable des Marchés Publics (PRMP) et la mise en place de la cellule de passation des marchés publics ( CPMP ) dont les membres ont été installés il y a quelques semaines sont les preuves de la volonté manifeste du PAN d’instaurer une gestion transparente des affaires de l’Assemblée nationale.
Les Questeurs sont à pieds d’œuvre pour le traitement informatique des salaires et émoluments, l’informatisation de toutes les procédures de gestion financière et matérielle.
Ce sont autant de réformes engagées qui militent en faveur du PAN et son équipe. »

Gaspard Adjamossi, Président du Réseau des Journalistes Accrédités au Parlement (RéJAP): « Le Président a initié des actions pour l’amélioration de la gestion matérielle et financière »

« Merci je voudrais d’abord rappeler que la 8ème législature a commencé dans des conditions particulièrement difficiles. Peu de gens vendait cher la peau de cette législature. Ce qu’il faut donc retenir en premier est que le président Louis Vlavonou a tenu la barre de l’institution comme il faut.
Quant à la gestion de la législature, retenons que comme toutes les autres législatures, la 8eme s’acquitte aussi normalement de ses missions entre autres de vote des lois et de contrôle de l’action gouvernementale.
Ce qu’il est important de retenir pour finir est que le Président Vlavonou au cours des un an a initié plusieurs actions allant dans le sens de l’amélioration de la gestion matérielle et financière. Des cellules de passations de marché et des organes de contrôles ont été installées à presque tous les paliers de la gestion du parlement.
Notre souhait est que les nombreuses réformes initiées se poursuivent et aboutissent véritablement à l’amélioration des performances du parlement béninois. »

He Bissiriou Awaou, députée BR de la 21ème CE: « J’apprécie la célérité dans le traitement des dossiers »

« Les aspects positifs de la première année de gestion du Président de l’Assemblée Nationale :
1- Célérité dans le traitement des dossiers en plénière et en commission

2- Compte rendu régulier des activités du parlement sur les réseaux sociaux (la page facebook du PAN surtout) pour informer la population.»

Fulbert Acakpo, Sg Synapa: « Aujourd’hui, une équipe élabore le plan de formation du personnel »

« Le Président Vlavonou est toujours à l’écoute des doléances du Personnel et cherche presque toujours à y trouver des pistes de solutions. Ce qui marque le volet administratif de sa gestion, c’est qu’il est le premier Président de l’Assemblée nationale à ne pas se livrer à la chasse aux sorcières. Bien au contraire, il a mis sur pied une commission pour lui faire des propositions en vue du redéploiement du personnel. L’homme qu’il faut à la place qu’il faut. Aujourd’hui, grâce à son leadership, une équipe est en train d’élaborer le plan de formation du personnel. Ce qui augure d’un avenir professionnel radieux pour les agents administratifs du Parlement.
Il a créé une cellule de passation des marchés publics ; ce qui était impensable il y a quelques années à l’Assemblée nationale. »

Florine Bognon, Présidente du Réseau des Femmes Fonctionnaires Parlementaire du Bénin ( RFFP/B): « Il a redéployé le personnel administratif selon les compétences »

« Le Président de l’Assemblée Nationale, Son Excellence Monsieur Louis VLAVONOU a de façon générale révélé d’une autre manière le Parlement en redynamisant l’Administration parlementaire. Il a commencé par le redéploiement du personnel administratif en positionnant chaque agent à la place qu’il faut. Grâce à cette démarche, il a permis le rétablissement de l’ordre dans l’administration parlementaire en mettant l’accent sur la compétence et le renforcement de capacités. Nombreux sont les collègues cadres promus à des postes de responsabilités, avec taux élevé de femmes promues.
Je note également que le Président VLAVONOU partage les mêmes visions que le Chef de l’Etat à savoir: redorer le blason de l’administration publique en faisant des valeurs comme la ponctualité et la présence au poste une règle d’or. La cérémonie des couleurs, qui auparavant n’était qu’une simple formalité civique est devenue un moment d’échange avec le Président de l’Assemblée Nationale.
Je finirai en m’exprimant, non seulement en tant que fonctionnaire parlementaire mais aussi en tant que citoyenne béninoise, de la haute qualité de la production législative sous la législature actuelle. On peut constater le vote de plusieurs lois décisives pour l’organisation de la vie sociale et politique au Bénin et des ressources mises à la disposition du Gouvernement à travers les autorisations de ratifications des accords de crédits. »


He Sèdami Mèdegan Fagla, députée UP 15ème CE: « Les nouvelles procédures garantissent la transparence de tous les actes administratifs posés »

« Oui! C’est un choix rentable pour notre pays. Il suffit pour cela de l’observer dans la conduite des affaires. L’Assemblée Nationale est la vraie vitrine du peuple qui se fait représenter par les députés pour agir et légiférer en son nom. Ce n’est rien alors que de vous dire que cela génère parfois des tensions. De plus, les intérêts peuvent être divergents et les députés sont indépendants. Pour gérer tout ça, il fallait un homme de poigne certes, mais un homme patient.
Nous avons de la chance d’avoir à la tête de notre noble institution qui est l’Assemblée nationale, un homme de cette envergure ! Un homme en plus de foi, un homme de paix, un travailleur, un bâtisseur, un homme de rigueur, et un vrai réformateur. Effectivement, dans le contexte où nous avions ouvert la 8ème législature, qui a succédé à la 7ème, il fallait toutes ces qualités pour redresser la barre et permettre à l’institution de reprendre un fonctionnement digne de ce qu’on attend d’une institution de cette envergure.
Il y a eu les réformes de l’administration qui comprennent les réformes du personnel, la réforme de la procédure de passation des marchés, nous pouvons également noter la célérité dans le traitement des projets de loi… la liste des chantiers que le président Louis Vlavonou a ouvert en si peu de temps seulement est trop longue à énumérer ici.
Les nouvelles procédures mises en place par lui garantissent la transparence de tous les actes administratifs posés. C’est une gestion rigoureuse et responsable qui rendra la reddition des comptes facile. C’est donc une gestion transparente et responsable. Je ne peux que saluer ce travail.
Poursuivre sur ce chemin. Oui! La tâche est immense et je le dis sans flagornerie. Cette grande maison avait besoin de réformes pour lever l’opacité apparente qui obscurcissait ces actes. Elle avait également besoin d’anticipation et de prospective et c’est à cela que le président Louis Vlavonou s’est attaqué. Donc il est clair et d’une limpide évidence pour moi qu’il doit poursuivre avec la détermination et l’abnégation que nous lui connaissons. D’ailleurs comment pourrait-il en être autrement ? Sérieusement, c’est dans l’intérêt du peuple que des personnes comme lui tiennent dans la durée afin de poser des bases solides pour l’édification de notre démocratie et le renforcement de nos institutions.
Le Président Louis Vlavonou est le président de tous les députés. En plus c’est un homme de dialogue et de conciliation. Il est à l’écoute de tous et est disponible pour tous. C’est une collaboration complice et même si on sait que la gestion des hommes n’est pas une chose aisée, il fait preuve de beaucoup de patience dans les rapports qu’il pourrait avoir avec ses collègues. A ses côtés on apprend beaucoup ! »

Réalisation : Fidèle KENOU

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *