.
.

Le triomphe de la vérité

.

Bilan d’étape de mise en œuvre du Millennium Challenge Account Benin II: Le Programme MCA-Bénin II amorce la phase décisive des réalisations


Le programme MCA Bénin II a bouclé trois années de mise en œuvre ce  22 juin 2020. Pour marquer l’événement,  les responsables du programme ont tenu, ce jeudi 25 juin 2020, depuis leur siège, une visioconférence de presse au cours de laquelle ils ont partagé, avec les professionnels des médias, le bilan d’étape des 3 ans de mise en œuvre dudit  programme.  A deux ans de sa fin, les responsables restent optimiste  malgré les quelques semaines de retard dû à la pandémie du Covid 19.

A deux ans de la fin du programme, Millennium Challenge Account Benin II, le taux d’engagement du programme est évalué à 78%. Le taux de décaissement est de 22%, avec un taux d’exécution physique de 30% même si la crise sanitaire mondiale liée à la Covid-19 a eu d’impact sur la réalisation des activités en cours. C’est la quintessence du bilan d’étape fait par conférence de presse à visioconférence conjointement animée par Chritopher Broughton, directeur résident du MCC, Gabriel Dégbégni, coordonnateur national de MCA-Bénin II, et Joël Akowanou, directeur des opérations, avec la facilitation de Karine Gbaguidi Kérékou.  Dans son mot introductif, le directeur résident du MCC Chritopher Broughton a rappelé que le but du programme MCA II est d’accompagner la croissance économique des pays sélectionnés sur la base des efforts faits par leurs gouvernements dans un système démocratique transparent. Le programme s’exécutera à travers quatre projets majeurs  que sont : la réforme des politiques et renforcement institutionnel ;  la production d’électricité ; la distribution d’électricité  et     l’accès à l’énergie hors-réseau. Le coordonnateur national du programme, Gabriel Dégbégni  a quand-à lui   expliqué que, sur le plan des réformes politiques, les bases de la coopération avec les institutions et de l’aménagement du cadre institutionnel des interventions ont été jetées.  « En ce qui concerne l’implantation des infrastructures de production et de distribution d’électricité proprement dite, les travaux préliminaires vont bon train », a précisé le coordonnateur du projet. Le projet d’accès à l’électricité hors-réseau a, quant à lui, enregistré le lancement de la Facilité de l’énergie propre hors-réseau qui permettra d’accroître l’accès à l’électricité, pour la majorité de la population actuellement non desservie par le réseau conventionnel dans les zones rurales et péri-urbaines.

Le respect des délais malgré la pandémie du Covid 19

Plusieurs difficultés ont émaillé la mise en œuvre du programme surtout dans sa troisième année. Il s’agit entre autre de la situation mondiale de pandémie du Coronavirus qui secoue tous les pays sans exception. Interrogé à ce propos par les professionnels des médias, le coordonnateur national de MCA-Bénin II,  Gabriel Dégbégni a expliqué les dispositions prises par l’équipe afin de limiter les risques de contamination et dans le même temps faire avancer les activités liées au programme. « Nous avons systématiquement pris en compte les mesures du gouvernement c’est-à-dire la distanciation sociale, les masques, le lavage des mains et nous avons en plus de cela réorganisé le fonctionnement de l’équipe du MCAII. Il y a des réunions qui se font par visioconférence, des séances de validation avec des experts ou consultants qui se font également par le même processus et tout ce qui peut être fait à distance comme tâche aussi », a-t-il expliqué. Une situation que le coordonnateur reconnait difficile et qui pour lui a retardé certains volets de quelques semaines. « Nous avons connu un tout petit retard d’un à deux mois maximum mais cela ne vas pas pour autant impacter sur l’évolution des différents projets », a-t-il rassuré. Pour Gabriel Dégbegni, les deux années à venir sont décisives et tout sera mis en œuvre pour la tenue des délais.

Il faut rappeler que le programme Millennium Challenge Account Benin II est un don de 375 millions de $ du gouvernement des Etats-Unis d’Amérique, auquel le gouvernement du Bénin a apporté une contribution de 28 millions de $. Sur cinq ans. Ces fonds serviront à financer divers projets, afin d’augmenter la capacité du Bénin à produire l’électricité. 

Yannick SOMALON

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%


Plus sur ce sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *