.
.

Le triomphe de la vérité

.

Commune d’Abomey-Calavi : Le maire Ahouandjinou engage les 9 CA pour le combat du développement


Le Maire Angelo Ahouandjinou

La cérémonie d’installation officielle des Chefs d’arrondissement de la commune d’Abomey-Calavi s’est déroulée les 11 et 12 juin 2020 et ce sont les arrondissements de Golo-Djigbé et de Ouèdo qui ont été choisis pour le démarrage. Ces deux arrondissements ont désormais à leur tête, de nouveaux visages qui vont conduire leurs destinées pour les 6 prochaines années. Lesdites cérémonies ont été dirigées de mains de maître par le Maire de la commune, Angelo Evariste Ahouandjinou assisté pour la circonstance de Thérèse François Kora et Christelle Sènami Dan, respectivement 1ère et 2ème Adjointes au Maire. A Golo-Djigbé, Ouèdo ou encore dans les 6 autres arrondissements à savoir Kpanroun, Zinvié, Akassato, Calavi centre, Godomey, Hêvié et Togba, le Maire a lancé des messages forts et parfois circonstanciés dans lesquels il a exhorté les populations et les Chefs d’arrondissement à œuvrer pour le développement. Dans son adresse, le Maire Ahouandjinou n’a pas manqué de dresser les grands axes de son Projet de Développement communal participatif. Il ressort de sa présentation que ce projet met un point d’honneur sur la promotion de l’économie locale, gage d’un développement harmonieux et durable. Le modus operandi de l’autorité communale d’Abomey-Calavi consiste à exhorter les CA à identifier de concert avec leurs Chefs de villages ou Chefs de quartiers, les potentialités intrinsèques et particulières de leurs arrondissements respectifs suivant l’approche ESPEC. C’est-à-dire, sur les plans Environnemental, Social, Politique, Économique et Culturel. Le Maire Ahouandjinou a mis également l’accent sur la nécessité de valoriser les potentialités culturelles et sportives de la commune en révélant, arrondissement par arrondissement, les talents dans ces domaines par l’organisation de compétitions inter-quartiers et inter-arrondissements sanctionnées par des prix. Pour lui, il est question de vivre autrement la décentralisation avec les innovations induites par le système partisan dont la 4ème mandature des Conseils Communaux sert d’expérience première d’une réforme de démocratie à la base éminemment pensée pour le mieux-être intégral des populations.

Laurent D. KOSSOUHO

N'hésitez pas à partager ...Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Reviews

  • Total Score 0%



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *